la cyberguerre a commencé, attention le code va couler !

Partager

La cyberguerre ou le cyberwarfare est un concept selon lequel un groupe peut avoir recours à des ressources informatiques pour mener une guerre contre un autre groupe. En effet, c'est une transposition du concept de guerre classique : du monde réel dans le monde numérique. Par ailleurs, cette guerre nécessite des moyens et des ressources humaines limitées par rapport à celles que l'on connaît ou que l'on observe sur le terrain de combat réel.

une réalité ou un fantasme ?

Pour ceux qui n'y croient pas encore, l'actualité mondiale montre que la cyberguerre devient de plus en plus une réalité inquiétante. Internet devient un espace de confrontations majeures et un levier pour exercer une certaine forme du pouvoir dans le cyberspace. Les experts sécurité observent de plus en plus d'attaques ciblées et performantes contre les institutions publiques et les organisations privées à travers le monde.

Par ailleurs, Verizon a mis en titre de présentation de son rapport annuel Data Breach Investigation Report 2012 : "More incidents, More contributors, More countries." ce qui montre l'évolution des activités cybercriminelles et leur étendue au niveau mondial.

le monde change, surfez sur la vague du changement

L'internet est historiquement connu comme un espace d'échange et de rencontres libres, conviviales et neutres. Cependant, ces dernières années l'expérience d'utilisation de ce monde a montré que cette liberté et cette convivialité ont une certaine limite. En effet, cet agneau est devenu un loup et a montré les dangers qu'une personne lambda peut encourir, tout en étant en sécurité chez elle, simplement du fait de l'usage d'internet.

Source : Chronique de l'Espresso, 1994, Umberto Eco puis Comment voyager avec un saumon, éditions Le livre de poche, 2000

Comme le montre le schéma ci-dessus, c'est impressionnant, quand on se dit que Internet n'a vu le jour qu'en 1969 (44 ans) et a réussi à plagier le monde réel dans ce petit laps de temps et à instaurer ce schéma de confrontation qui a fait couler beaucoup d'encre et a fait pressé beaucoup de touches de clavier :-). 

En effet, malgré cette réalité, plusieurs institutions étatiques ont du mal à poser un cadre légal pour mettre en place des moyens de contrôle (en général pas neutres et à la Big Brother style) afin de surveiller les flux de données entrant et sortant de leurs frontières. Ceci, du fait que la question de la neutralité du Net (stipulant l’égalité de traitement de tous les flux de données et excluant toute forme de discrimination à l’égard de la source de la destination et du contenu de l’information qui circule sur le réseau Internet) rend la tâche difficile à ces institutions afin de positionner le curseur au bon niveau et définir de manière claire jusqu’où elles peuvent aller en termes de pratiques du contrôle des échanges sur ce réseau sans frontières.

la cyberguerre, les signes

La cyberguerre est un sujet à la une de la presse spécialisée dans la sécurité des systèmes d’information. Les conflits entre Etats commencent à éclater sur les champs de bataille virtuels. Ces conflits visent à défendre le patrimoine informationnel des Etats mais également, partant du principe « le meilleur moyen pour se défendre est d’attaquer », d’anticiper les attaques pouvant surgir de n’importe où, n’importe comment et à n’importe quel moment dans un monde virtuel affranchi des règles spatio-temporelles du monde réel.

Par ailleurs, la course aux armements cybernétiques est lancée et plusieurs pays forment des unités spéciales de cyber soldats pour partir à la conquête du monde (virtuellement parlant bien sûr !). En effet, la devise aujourd’hui est d’avoir une armée terre, air, mer et cyber afin de couvrir tous les espaces permettant d’exercer une certaine forme de pouvoir.

un mot pour la fin

Certes la cyberguerre est à son début, cependant le code coulait déjà il y a quelque années. D’ailleurs le monde de la sécurité des systèmes d’information a déjà connu des attaques sophistiquées (Stuxnet, Flame, Drones, etc.) et la montée en puissance de certains groupes hacktivistes comme Anonymous et LulzSec. De ce fait, la tendance est de faire couler le code et, entre nous, ça peut arranger les choses puisqu’il peut nous épargner de faire couler le sang !

Et pour conclure, je profite de ce mot pour partager avec vous quelques liens intéressants qui traitent de la thématique de cyber-guerre et le côté obscure du réseau Internet :

Bonne lecture à tous et à votre avis : la 3eme guerre serait-elle numérique ?

Ayoub

crédit photo © Leonid Dorfman - Fotolia.com

Ayoub Figuigui

Consultant au sein d'Orange Consulting, l'entité conseil d'Orange Business Services, je suis en charge d'accompagner notre clientèle pour intégrer la sécurité au coeur de ses projets et de son organisation. Je suis un passionné des systèmes d'information et des aspects techniques et organisationnels permettant de gérer leur fonctionnement de manière rationnelle et raisonnée. Mon crédo est : "Be yourself & more".