les entreprises exécutent davantage d'applications sur des serveurs virtuels

Partager

Selon une nouvelle enquête réalisée par Forrester, l’utilisation de la technologie de serveur virtuel pour l’exécution de tâches a littéralement flambé l’année dernière. L’enquête révèle que plus de neuf entreprises sur dix ont utilisé la virtualisation de serveur pour l’exécution de tâches (plus de 78 % l'année dernière), ce qui prouve que le marché de la virtualisation est en pleine maturation, selon l'analyste Andrew Reichman, auteur de Storage Choices for Virtual Server Environments T1-2011.

A. Reichman affirme que les applications Web et d’infrastructure se trouvent encore en tête de la liste des applications fonctionnant dans des environnements de serveurs virtuels, mais les bases de données et autres applications exigeantes sont de plus en plus nombreuses. Microsoft SQL est passé de 53 % de déploiements virtuels à 68 % et l’email de 29 % à 51 %.

le stockage

Le stockage est considéré comme l’un des défis majeurs et la plupart des sociétés déclarent qu'il reste difficile de gérer le stockage pour la virtualisation de serveurs. Cela va dans le sens des résultats de Trends to Watch 2011, publiée par Ovum : Bilan du stockage, dans laquelle il apparaît que le volume de données stockées par les entreprises continue de croître rapidement – dans certains cas plus de 50 % en un an.

Le rapport révèle que la virtualisation de serveurs entraîne des problèmes importants pour les systèmes de stockage et les solutions requièrent une convergence accrue entre les deux flux de technologie. Ovum estime que ce processus peut pousser les plates-formes de virtualisation de serveurs à usurper certaines des fonctions actuelles des systèmes de stockage. L’analyste suggère également que la prise en charge du débit d’un nombre plus important de données créé par les systèmes de virtualisation de postes de travail pourrait constituer la première application d'entreprise généralisée pour les disques à mémoire flash.

le débit des données

La probabilité d’une augmentation significative du débit de données a été encore accentuée par les résultats d’une enquête menée auprès des revendeurs Citrix. Un tiers des participants ont déclaré que les clients utilisaient la virtualisation pour l’ensemble de l’entreprise, selon une enquête récente menée par la société, avec une demande pour la technologie de virtualisation du poste de travail légèrement plus élevée que pour les serveurs virtuels.

la virtualisation du poste de travail

Plus de la moitié des personnes interrogées considèrent la virtualisation du poste de travail comme la technologie la plus rentable, alors que 45 % pensent que la virtualisation vendue en tant que partie d’une initiative cloud plus large sera génératrice de ventes. La moitié des revendeurs ont changé de modèle économique pour intégrer les services cloud, 16 % pensent le faire cette année.
Kevin Bland, responsable du canal Citrix pour le Royaume-Uni et l’Irlande a affirmé que l'enquête révèle un paysage des TI en rapide évolution, avec la virtualisation du poste de travail produisant un fort impact sur le marché. De plus, il pense que les partenaires des entreprises ont compris que dans trois ans, l'idée de dépendre d'un seul ordinateur ou d'un lieu unique, sera largement dépassée.

Découvrez les solutions cloud d'Orange Business sur www.orange-business.com/cloud

Anthony Plewes

Anthony Plewes

After a Masters in Computer Science, I decided that I preferred writing about IT rather than programming. My 20-year writing career has taken me to Hong Kong and London where I've edited and written for IT, business and electronics publications. In 2002 I co-founded Futurity Media with Stewart Baines where I continue to write about a range of topics such as unified communications, cloud computing and enterprise applications.