Apprentissages collaboratifs : comment passer à la vitesse supérieure ?

Partager

« Que transmettre, le savoir ? Le voilà, partout sur la toile, disponible, objectivé. Comment le transmettre ? Voilà, c’est fait. » En deux phrases à peine, Michel Serres et sa Petite Poucette questionnent notre modèle éducatif et au-delà la nécessité pour nos organisations de devenir apprenantes.

L’ère du sachant campé au milieu d’un amphi, concentrant la connaissance et l’attention d’élèves captifs, est révolue. Elevés dans un monde digital, social et fragmenté, conscients de l’obsolescence de leurs savoirs et savoir-faire, nos étudiants ont désormais besoin d’apprendre à apprendre.

Où et quand ils le veulent, avec leurs pairs et sur du concret de préférence. Soit un mix de lifelong learning – apprentissage tout au long de sa vie – et de learning by doing – apprentissage expérientiel. Ce n’est peut-être pas un hasard si les solutions collaboratives suscitent de l’engouement dans l’enseignement et la formation professionnelle.

Exemple avec Cisco Webex Teams qui propose écrans 4K et tableau blanc interactifs, messagerie instantanée, partage d’écran et de fichiers, enregistrement de sessions pédagogiques et bien sûr connexion à votre LMS pour des expériences d’apprentissages immersives, persistantes et collaboratives : classes virtuelles, pédagogie inversée, soutenance de thèses et mémoires à distance, mutualisation de cours magistraux.

Pour aller plus loin téléchargez l’ebook « Moderniser les apprentissages avec le numérique »

e-book
Moderniser les apprentissages avec le numérique
Le domaine de l’éducation est un territoire d’innovation par excellence. Développons ensemble les usages numériques d’aujourd’hui et inventons ceux de demain.

Frédéric Panserrieu

Passionné par les RH, l’innovation et l’innovation RH, je suis consultant en transformation digitale au sein d’Orange Consulting. Passé par le contenu web, la formation et le coaching, mon parcours m’a ensuite amené à faire de l’acculturation digitale, de la conduite du changement et de la MOA métier en mode agile. Aujourd’hui, je me concentre essentiellement sur les sujets liés à la digitalisation RH.