Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

CaméraSécu / Saison 0 - Episode 4 / Enfouissement selon Lorenzo

CaméraSécu / Saison 0 - Episode 4 / Enfouissement selon Lorenzo
2011-10-212013-03-29sériesfr
CaméraSécu / Saison 0 - Episode 4 / Les Techniques d'enfouissement selon Lorenzo Rapido. Un bon chef de projet doit savoir gérer les priorités et ne faire que le nécessaire. La sécurité comme c'est pas très utile (dixit CamilleLaBille), le chef de projet il a plein de techniques dans sa...
Publié le 21 Octobre 2011 par Jean-François Audenard dans séries
CaméraSécu / Saison 0 - Episode 4 / Enfouissement selon Lorenzo


[FR] CaméraSécu / Saison 0 - Episode 4... par orange_business

Voir cette vidéo sur YouTube

Lorenzo Rapido, notre chef de projet n'est jamais en manque d'idées quand il s'agit de faire avancer son projet. Revenons sur les techniques utilisées par un Chef De Projet (CDP) pour enfouir les actions portant à la sécurité.

Pour ceux qui suivent (et oui, il y en a), nous avions déjà fait connaissance de Lorenzo Rapido lors de l'épisode 1 de CaméraSécu : les choses avaient été... comment dire..... un peu trop vite torchées. Comme dans CaméraSécu on aime bien le travail bien propret, on remet une couche... :-)

la technique du "on a pas le temps"

Cette technique est classique et la plus directe : on écarte les actions sécurité dès le départ, sans même évaluer les charges et préciser l'objectif. L'objectif de toute personne étant de se simplifier la vie, les personnes de l'équipe projet vont rester silencieuses et laisser le CDP faire le tri.

Si les personnes de la sécurité disent "il faut faire", alors la technique de "la patate chaude" vient à la rescousse : c'est celui-ci qui l'ouvre qui s'y colle...

la technique du "on savait pas"

Cette technique est surtout du fait des chefs de projet "bordéliques" : ils ne traçent pas tous les besoins (pas de suivi du tout, aucun compte-rendu, ou alors des comptes-rendus de réunions qui se remplacent les uns après les autres). Une action listée dans le CR d'il y a trois mois sera naturellement oubliée : si une personne de la sécurité se dit "mais il manque quelque chose" et remet le sujet sur la table, le CDP dira "on savait pas, c'est un nouveau besoin, on verra plus tard"...

La technique du "c'était pas ce qui avait été convenu" est très similaire : personne n'a envie de relire les 25 derniers comptes-rendus de réunion... Sauf que de temps en temps, c'est le cas ! Et là, c'est "paf le chien".... Le chef de projet est mis devant la réalité : pas de problème, il se confondra en excuses et utilisera une autre technique pour, in-fine, ne pas réaliser l'action.

la technique de "faut prioriser les actions" ou "la dilution homéopatique"

Un classique que cette technique de "priorisation des actions" : à la base, il y a tellement de choses qui ne vont pas en termes de sécurité que l'équipe projet est désemparée. D'une trentaine de points on va se cantonner aux plus "urgentes", à ce qui est "réaliste". Dehors toutes les actions de fond !

Illustration : c'est un peu comme aller voir son médecin. Celui-ci vous dit "vous êtes malade, il faut réagir", son ordonnance est sans appel : médicaments, activité physique régulière... Bref, un changement de style de vie ! Que va faire le malade ? Il va se cantonner à acheter ses médicaments : il aura bonne conscience et se dira "j'ai fait l'essentiel". Un projet et la sécurité c'est parfois un peu pareil... Un beau firewall ici, un bel antivirus là, et ça roule !

l'éventail des techniques est vaste... Très vaste même !

 

Après, il y a aussi les techniques dites de "la saucisse", du "bu bac à douche" ou celle du "on m'a forcé la main" : celles-ci sont pas mal aussi mais ça sera pour une prochaine fois !

les remerciements

Un "merci Martine !!" (mais aussi à Françoise, elle est juste à coté) pour leur soutien logistique mais aussi pour les retours du genre "le son il est pas bon, on entends rien" (normal vu leur âge ! ;-) alors là je cherche les noises...).

la mention légale : pas de souffrances ni de brutalités dans CaméraSécu

Il est important que tous nos lecteurs sachent, soient bien au courant, bref qu'ils l'impriment : aucun animal ni personne n'a été brutalisé ni n'a souffert dans le cadre de CaméraSécu. Bref, on est PETA-ready. :-) A noter que ce 4ème épisode a été auto-produit de A à Z par une seule et même personne. Aucun nom ne sera livré à la foule, cette personne souhaite conserver son anonymat le plus strict : je suis en phase avec elle.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage