Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Les typologies des Services à Valeur Ajoutée … vous connaissez ?

Les typologies des Services à Valeur Ajoutée … vous connaissez ?
2014-02-042014-03-31réglementation & marchéfr
Nous sommes tous utilisateurs de ces numéros et vous avez surement constaté comme moi que les services proposés avec ces numéros sont multiples et qu’ils s’adressent à un public varié, aux consommateurs, aux professionnels ou aux entreprises.
Publié le 4 Février 2014 par Maryline Bourasseau dans réglementation & marché
numero a valeur ajoutee sva

Dans un précédent article, je vous invitais à faire connaissance avec l’étendue des utilisations possibles pour les numéros SVA. Rappelez-vous, les numéros SVA sont les numéros longs à 10 chiffres commençant par 08 et les numéros courts à 4 chiffres commençant par 3. Comme vous l’avez peut-être constaté, il existe une grande diversité d’utilisation des services accessibles avec ces numéros : la Relation client bien sûr mais également l’édition de contenus, les jeux ou les renseignements téléphoniques pour n’en citer que quelques-uns.

Nous sommes tous utilisateurs de ces numéros et vous avez surement constaté comme moi que les services proposés avec ces numéros sont multiples et qu’ils s’adressent à un public varié, aux consommateurs, aux professionnels ou aux entreprises.

Pour prendre en compte cette multiplicité des utilisations, les acteurs du secteur ont segmenté les usages en fonction des contraintes juridiques, légales, tarifaires ou autres qui pèsent sur ces utilisations. Les « typologies » désignent ces grandes catégories.

à la découverte des typologies …

Constatant cette diversité dans les usages, SVA+, l’instance d’autorégulation des Services à Valeur Ajoutée téléphoniques, créée en février 2012 et composée des opérateurs et éditeurs a jugé nécessaire pour protéger les consommateurs d’adapter les règles Déontologiques et de définir pour cela des grandes catégories de SVA.

Chaque catégorie d’usage est soumise à des contraintes spécifiques portant sur le contenu, la durée ou le tarif du service proposé…

Avec les recommandations Déontologiques 2014, ce sont maintenant les 11 typologies différentes suivantes qui sont répertoriées :

  • Relation client entreprise / administration/association
  • Edition de contenus automatisée, délivrés par un automate
  • Edition de contenu de services délivrés par des personnes physiques qualifiées
  • Petites annonces
  • Jeux (conformes à la Partie I Chapitre I, article 3.4)
  • Services délivrant des Codes d’accès
  • Services de Mise en relation
  • Services de Renseignements téléphoniques
  • Services de Machine à machine
  • Services de Téléphonie /téléconférence
  • Services pouvant heurter la sensibilité des jeunes publics

Á partir du 1er janvier  2015, tous les numéros d’accès à des services SVA seront identifiés selon cette typologie. Un petit détail encore… les Numéros SVA donnent souvent accès à plusieurs usages. Pour tenir compte de cette réalité, les typologies peuvent être multivaluées, c'est-à-dire que l’on peut associer plusieurs typologies sur un même numéro d’accès au service. Seules deux typologies sont obligatoirement monovaluées (supportent un seul usage), à savoir les services de Renseignements Téléphoniques et les services de Machine à machine.

quelle Typologie pour quel service ?

Le choix des typologies à retenir pour un service et son numéro SVA d’accès est de la responsabilité exclusive de l’éditeur du service concerné. C’est donc l’éditeur et lui seul qui s’engage sur la ou les typologies présente(s) dans son service.

Evidemment, pour les services multivaluées, quelque soit l’importance relative d’une typologie par rapport aux usages du service, c’est la typologie la plus contraignante qui s’appliquera à l’ensemble des services proposés et donc au numéro SVA d’accès.

les typologies … pour quoi faire ?

Ces catégories sont très importantes pour tous les utilisateurs comme vous et moi. Vous n’êtes pas convaincus ? Prenons par exemple la catégorie jeux. Cette catégorie qui existait bien avant les typologies permet à l’opérateur de connaître l’usage porté par le numéro d’accès au service, en l’occurrence « les jeux ». Cette information va permettre aux opérateurs d’anticiper les flux de trafic qui sont atypiques pour cet usage et mettre en place les mécanismes d’absorption des pointes de trafic afin de protéger et permettre aux autres usagers d’utiliser le réseau téléphonique sans contrainte ni nuisance.

Un autre exemple ? En regroupant les « Services pouvant heurter la sensibilité des jeunes enfants » dans une seule catégorie, les éditeurs de ces services vont permettre aux parents qui le souhaitent d’opter pour la mise en place d’un filtre parental proposé par leur opérateur et de protéger ainsi efficacement leurs chères têtes blondes .

les typologies dans le détail...

Pour retrouver les typologies, leurs descriptions, leurs contraintes, rendez-vous sur le site SVA+  (voir lien ci-dessous) dans la partie II des Recommandations Déontologiques 2014 qui seront disponibles  en  février.

Plus de détails sur le site SVA+

Maryline Bourasseau

crédit photo - brat82 - Fotolia.jpg

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage