Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

RFID, l'Internet des objets pour demain ?

RFID, l'Internet des objets pour demain ?
19 Janvier 2012dans Regards métiers2012-01-192013-02-11regards métiersfr
À l'aide d'étiquettes « intelligentes », la RFID (Radio Frequency Identification) permet de communiquer à distance avec des objets via des ondes radio et de créer de nouveaux services. La réduction des coûts de fabrication ouvre...
Business Mag - RFID, l'Internet des objets pour demain ?
À l'aide d'étiquettes « intelligentes », la RFID (Radio Frequency Identification) permet de communiquer à distance avec des objets via des ondes radio et de créer de nouveaux services. La réduction des coûts de fabrication ouvre désormais de larges perspectives à cette technologie.
 

RFID : vers une nouvelle ère Internet

 

« Aujourd'hui, il se vend chaque année trois milliards de tags RFID dans le monde. Demain, ils devraient se compter en centaine de milliards », prévoit Charles Beuzit, ingénieur conception solutions chez Orange Business Services. Avec le développement croissant de la RFID, c'est une nouvelle ère qui s'ouvre : celle de « l'Internet des objets ». Cette technologie permet d'identifier un objet, d'en suivre le cheminement et d'en connaître les caractéristiques à plus ou moins grande distance grâce à des étiquettes intelligentes. Intégrés à l'objet, ces tags électroniques stockent des informations qu'ils échangent avec des lecteurs via des ondes radio. Dotés d'une batterie, les tags actifs échangent des informations jusqu'à 100 mètres. De moins en moins coûteux et toujours plus compacts, les tags passifs peuvent, quant à eux, communiquer avec des lecteurs situés entre quelques centimètres et 3 mètres selon qu'ils utilisent des ondes en basse, haute ou ultra-haute fréquence (UHF).

 

Des applications concrètes

 

La RFID connaît déjà de nombreuses applications dans la vie quotidienne, parmi lesquelles la carte de transport sans contact NFC* Navigo, bien connue des Franciliens, les systèmes de péage sans arrêt ou les badges servant à contrôler les accès dans les entreprises. La RFID peut aussi être mise à profit pour créer des services auprès des consommateurs. De nombreuses expérimentations sont menées dans ce sens dans le commerce, comme les cabines d'essayage et les présentoirs RFID. À l'aide de puces placées sur les articles, les cabines intelligentes projettent sur un miroir des informations sur les vêtements essayés et des conseils sur les tenues et accessoires assortis. Sur le même principe, le présentoir livre des informations sur les produits exposés et permet aux consommateurs de les comparer.

* Near Field Communication.

 

Une traçabilité totale

 

Les acteurs de la logistique s'intéressent eux aussi de près à la RFID. En tant qu'opérateur-intégrateur, Orange Business Services les accompagne de bout en bout dans leurs projets et le déploiement de leurs infrastructures. « La RFID permet une lecture de masse, en mouvement, sans contact, à distance et au travers des matériaux, détaille Charles Beuzit. En utilisant des tags passifs UHF, plusieurs dizaines d'objets peuvent ainsi être suivis, en une fraction de seconde et en même temps, par des lecteurs ou des portiques situés à proximité. Les entreprises du secteur de la logistique et de la distribution commencent à tirer parti de cette technologie pour optimiser la traçabilité des marchandises tout au long de la chaîne de distribution, depuis le fournisseur jusqu'à la caisse. Chaque étiquette présentant un numéro de série unique, les produits sont identifiés individuellement. On peut ainsi leur associer un maximum d'informations : origine, date de péremption, temps de stockage... Ce traitement unitaire devrait être l'un des facteurs clés du succès de la RFID. »

 

La RFID laisse entrevoir un potentiel de développement très important...

 

Grâce à la RFID, jamais il n'aura été possible de tracer aussi efficacement des objets et de les faire communiquer. À travers des solutions sur mesure, Orange Business Services aide les entreprises à tirer le meilleur de ce potentiel. Mais, selon Bruno Gallier, directeur du programme services de traçabilité, « il ne s'agit là que d'un début ».

Les entreprises qui déploient cette technologie sans contact sont toujours plus nombreuses. Marchandises, productions industrielles ou alimentaires, médicaments, textiles, pièces détachées..., avec la RFID, tout type de produit peut être tracé en temps réel et individuellement sans intervention humaine. La RFID peut aussi servir à lutter contre les vols sur les chantiers ou la contrefaçon, suivre les transports d'animaux d'un pays à l'autre, la conformité de produits avec la réglementation, inventorier les équipements des datas centers ou même les livres dans les bibliothèques. Elle peut également être couplée à des solutions de gestion de flotte M2M afin de suivre les livraisons de marchandises transportées, par exemple, dans des camions. L'efficacité de la RFID va de pair avec une remontée d'informations fiables sur des réseaux performants. En tant que leader dans ces domaines, Orange Business Services a toute la légitimité pour s'imposer sur ce marché.

 

Quelle est la position d'Orange Business Services sur ce créneau ?

 

En tant qu'opérateur-intégrateur, nous pouvons prendre en charge la responsabilité complète d'un projet RFID. De l'infrastructure au choix des équipements à poser sur les objets, nous accompagnons de bout en bout les entreprises et leur offrons des solutions sur mesure en fédérant des partenaires techniques. Nous veillons aussi à faciliter la gestion de l'information en mettant en place pour nos clients, par exemple, des plateformes en mode cloud permettant de centraliser toutes les données remontant des lecteurs RFID. Faire appel à Orange Business Services, c'est enfin avoir à ses côtés un tiers de confiance, capable de proposer des échanges d'informations sécurisés.

 

Quelles solutions pouvez-vous apporter à la grande distribution ?

 

C'est un secteur où le potentiel de la RFID prend toute sa dimension. Nous pouvons, par exemple, « taguer » tous les contenants servant à transporter une catégorie de produits : produits frais, produits de la mer ou de boucherie, fruits et légumes, café, et des produits non alimentaires comme les DVD ou l'habillement. À l'aide de lecteurs RFID fixes ou mobiles, le distributeur peut suivre à chaque étape le parcours de ce produit, depuis le fournisseur jusqu'au paiement final à la caisse. Cette visibilité en temps réel est précieuse pour optimiser le pilotage de sa chaîne logistique et éviter les ruptures de stock. Une telle approche peut potentiellement être déclinée dans toute entreprise qui transporte des marchandises ou inventorie des pièces.

 

Comment envisagez-vous la suite ?

 

Nous n'en sommes actuellement qu'au premier étage de la fusée. Ce sont d'abord les grandes entreprises de la distribution, de l'aéronautique ou de l'automobile qui vont s'approprier la RFID. Viendront ensuite les PME, auxquelles il faudra fournir des solutions packagées et accessibles. À plus long terme, la RFID descendra jusqu'aux consommateurs. Des vêtements aux jeux vidéo en passant par les appareils ménagers ou les billets d'avion, de nombreux objets du quotidien, demain, seront tagués. À l'aide notamment de mobiles équipés de lecteur RFID et connectés à Internet, les consommateurs accéderont à un nouvel univers de services et d'informations : programmes de fidélité, conseils d'utilisation, coupons de réduction, garanties et SAV, étiquetage environnemental... En devenant plus intelligents, les objets rendront alors notre vie de tous les jours beaucoup plus facile.

 

Imaginons de nouveaux parcours clients

 

S'appuyant sur la technologie RFID, Orange Business Services a mis en oeuvre un parcours ludique, interactif et pédagogique à destination des jeunes visiteurs de l'exposition « hellodemain ». Chaque enfant pouvait être identifié via la lecture RFID du tag présent sur son passeport. Cette solution constitue une nouvelle étape dans l'offre de valeur « parcours client » d'Orange Business Services. Elle permet d'imaginer des interactions personnalisées avec de nombreux objets de notre quotidien et de nouveaux services associés.

 

Télécharger

Recevoir la newsletter

Tous les mois, les tendances et témoignages sur la transformation digitale des entreprises

S’inscrire maintenant
Changer d'affichage