Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Nouveaux espaces de travail collaboratifs : comment ils révolutionnent l'expérience salarié ?

Nouveaux espaces de travail collaboratifs : comment ils révolutionnent l'expérience salarié ?
2017-01-132017-04-26entreprise 2.0fr
Les bureaux traditionnels sont-ils encore adaptés aux nouvelles conditions de travail, satisfont-ils les attentes des collaborateurs et répondent-ils aux exigences de développement des projets en modes agiles ? Découvrez comment nouveaux espaces de travail révolutionnent l’expérience salarié ?
Publié le 13 Janvier 2017 par Philippe Guérout dans entreprise 2.0
 Espaces de travail collaboratifs

Les bureaux traditionnels sont-ils encore adaptés aux nouvelles conditions de travail ? Satisfont-ils les attentes des collaborateurs ? Répondent-ils aux exigences de développement des projets en modes agiles ? Aux besoins de croissance des effectifs, d’optimisation des coûts et des espaces de bureaux notamment lorsque les collaborateurs passent entre un tiers et la moitié de leur temps hors de l’entreprise ?

Aborder l’espace de travail c’est avant tout questionner l’utilisateur sur son usage des espaces : où, pourquoi, comment et quand

Cela doit nous aider à proposer et définir la destination de nouveaux espaces de travail, dans un monde où l’organisation de nos équipes bouleverse nos conceptions traditionnelles de l’ « espace-temps » en entreprise. Nos ingénieurs pratiquent désormais le nomadisme, ils sont chez nos partenaires, chez nos clients, chez eux … et lorsqu’ils viennent au bureau c’est essentiellement pour coopérer dans un collectif : meeting, collaboration projet, pitch… Quant au travail individuel de concentration, il se fera plutôt ailleurs qu’au bureau.

Notre expérience dans l’intégration des outils collaboratifs les plus performants prend tout son sens dans cette appréhension globale de l’expérience salarié.

Et concrètement ?

Le premier espace que nous avons conçu sur ce modèle est à Massy Atlantis, notre siège. Il s’étend sur 700 mètres carrés et est structuré en plusieurs espaces ouverts :

  • en petits ilots de bureaux pour travailler en mode projet,
  • en espaces de discussions pour échanger à deux ou trois autour d’un document,
  • en lieu d’isolement pour se concentrer…

Une agora dotée d’une surface hub géante est à disposition pour « pitcher » les projets car ce format de salle change la posture des gens, on n’est plus séparé par une table, on réfléchit ensemble face à l’écran, on coopère.

On peut se loguer à un bureau en moins de 5 secondes, en posant son casque sur un portant et en se branchant sur un câble unique. Tous les espaces de réunions possèdent des écrans géants, des tablettes, des outils de visioconférences, des tableaux blancs interactifs...

Ici aucun bureau n’est attribué ou réservé et aucun téléphone fixe ne trône sur les tables. L’ergonomie du mobilier est étudiée et l’insonorisation des lieux a été particulièrement soignée avec notamment un système antibruit actif.

Une salle de sport, un espace gaming, un lieu de repos, et même une forêt sont également disponibles, pour permettre à chaque collaborateur de se ressourcer. Il est effectivement illusoire de penser que nous sommes efficaces 8 heures d’affilées. La journée s’articule autour de moments de détente et de travail, seul ou en collaboration.

85 collaborateurs partagent aujourd’hui cet espace.

Quels impacts ?

Ce type d’espace perturbe le cadre réglementaire, conventionnel, et social qui est le notre et nécessite des aménagements : amplitude horaire, télétravail, temps de travail…

Et la création d’un tel espace social implique aussi la mise en place d’indicateurs de suivi : taux d’occupation des locaux, bouton d’humeur, climat social, taux d’absentéisme, turn over, taux de cooptation et performance…

Toute cette transformation ne va pas sans susciter quelques craintes et interrogations. Si certains, déjà habitués à travailler en mode agile, adhèrent immédiatement à cette nouvelle organisation de travail, d’autres, en revanche, peuvent avoir plus de difficultés à s’approprier ce lieu qui impacte leur posture. Les managers, par exemple, installés au milieu de leurs équipes et soumis aux mêmes exigences de changements d‘univers, doivent développer un management de plus en plus fondé sur le partage d’information et la relation de confiance.

Enfin, repenser l’espace de travail ainsi, c’est un mouvement gagnant pour tous. Cela répond aux attentes de nos ingénieurs et collaborateurs, mais aussi à des objectifs financiers, car cela permet d’optimiser l’occupation de l’espace. Et quand on connait comme nous une forte croissance des effectifs, c’est indispensable. Aujourd’hui, cet espace propose donc un ratio d’une position de travail pour 2 collaborateurs.

Une simple mode ?

Embarquer ces évolutions n’est pas une option, ni une mode. Elles répondent aux attentes de nos équipes, et elles nous font grandir, tous, managers et collaborateurs.

Evoluer dans un monde du travail plus ouvert, c’est casser les silos, fluidifier les échanges, responsabiliser et intéresser tous les acteurs de l’entreprise. Ce que nous proposons, c’est avant tout la mise en oeuvre d’un environnement social, managérial et technologique stimulant.

Ce cadre est propice au développement de nouvelles formes de relations au travail. Mais ça c’est une autre histoire que vous contera notre Directeur adjoint de la practice Communication & collaboration dans un prochain blog.

Philippe Guérout

Pour aller plus loin

Comment l'espace numérique de travail révolutionne l'expérience employé ?
La clé des outils collaboratifs ? Tout simplement Vous !
RSE : quelle place pour le manager ?
La collaboration en entreprise, l'occasion d'un nouveau « business model » ?

Changer d'affichage