Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Orange, Air Liquide et EDF lancent un challenge autour de l'usine du futur

Orange, Air Liquide et EDF lancent un challenge autour de l'usine du futur
2016-11-232016-11-23actualitésfr
Dans le cadre de l’usine 4.0, Orange, Air Liquide et EDF proposent aux développeurs et start-up de travailler sur des projets très concrets. Cette opération s’inscrit dans le processus d’open innovation plébiscité aujourd’hui par une majorité de grandes entreprises françaises.
Publié le 23 Novembre 2016 par Juliette Fauchet dans actualités
llustration : hackathon Industrie du futur

Dans le cadre de l’usine 4.0, Orange, Air Liquide et EDF proposent aux développeurs et start-up de travailler sur des projets très concrets. Cette opération s’inscrit dans le processus d’open innovation plébiscité aujourd’hui par une majorité de grandes entreprises françaises.

Il est fini le temps où l’innovation des grandes entreprises n’était que le fruit de leur propre Recherche et Développement. La révolution technologique, culturelle, organisationnelle et économique née de l’Internet s’est invitée dans leurs processus d’innovation.

« L’open innovation n’est pas un buzzword. C’est une réalité » assène Luc Bretones, Directeur du Technocentre d’Orange et d’Orange Vallée. En effet, les entreprises n’ont d’autre alternative que de s’appuyer sur des partenaires, des start-up, des freelances pour assurer le développement de nouveaux produits et services dans un « Time to Market » réduit.

C’est ainsi que les grandes entreprises se sont attelées à mettre en place tout un écosystème construit autour de partenariats, de programmes, d’incubateurs et d’opérations ponctuelles type Hackathon pour soutenir le rythme effréné des innovations. « Air Liquide, par exemple, a développé en France Connect, le projet d'Usine du futur du Groupe, labellisé '"vitrine technologique" par l'Alliance Industrie du Futur en février 2016 »

Au-delà de l'intégration du digital au cœur de nos usines (tablettes, lunettes connectées, modélisation 3D...) pour optimiser nos processus de production,  c'est toute la démarche du projet Connect qui est innovante. Nous avons associé des équipes pluridisciplinaires, les opérations en France et une dizaine de start-up. Cet écosystème nous a permis de travailler de manière plus agile,  et d'accélérer l'innovation grâce au croisement des expériences des contributeurs. L'utilisation des données de masse (big data) pour faire de l’analyse prédictive au service de la satisfaction client, est aussi l'une des priorités de Connect» précise Souhel Bousta, Directeur du programme Connect chez Air Liquide.

Outre ses accélérateurs de start-up, Orange propose, quant à lui le programme Orange Developer pour insuffler un vent d’innovation avec les développeurs. Et c’est dans le cadre de ce programme, que le 17 novembre dernier, l’opérateur a, en partenariat avec Air Liquide et EDF, ont lancé le Orange Developer Challenge de l’industrie du futurObjectif ? « Proposer à des développeurs de réaliser un prototype, une appli ou un service à partir de cas d’usages industriels très concrets. Dès aujourd’hui et jusqu’au 29 novembre prochain, les participants peuvent donc phosphorer sur 13 cas d’usages liés à l’industrie 4 .0 » note Luc Bretones. A l’issue du challenge, les projets primés recevront une dotation financière et certains pourront être accompagnés dans leur développement par l’une des trois entreprises.

Sécurité, efficacité et productivité : les défis de l’usine du futur

Les trois protagonistes ont concocté 13 projets dans deux catégories distinctes : ceux liés à la sécurité et à la protection des équipes sur les lieux d’intervention et ceux dédiés à l’efficacité et à la productivité des collaborateurs. Dans les défis liés à la vigilance et à la protection de l’usine 4.0, EDF souhaite, par exemple, doter ses agents d’une solution leur permettant de signaler rapidement tout(e) observation ou évènement à risque. L’entreprise désire aussi disposer d’une application permettant de les aider dans la mise en place de leurs équipements de sécurité.

Autre projet : une solution pouvant détecter en temps réel le nombre et la durée de présence de personnes sur un chantier ou une zone sensible. Les défis d’Air liquide s’inscrivent davantage dans une problématique d’efficacité et de performance dans l’usine du futur. L’entreprise veut, par exemple, pouvoir s’appuyer sur une technologie virtuelle hyper réaliste pour dispenser des formations. Elle est également en quête d’une solution de consolidation des données qui soit aisément exploitable dans un environnement d’intervention (fiches constructeurs, historique du site, données sur les machines..). De son côté Orange souhaite disposer de solutions d’identification des intervenants extérieurs et de vidéos augmentées avec expert à distance pour seconder l’agent de terrain.

Des ressources techniques et humaines au service des compétiteurs

Pour aider les compétiteurs, Orange met à leur disposition tout un ensemble de ressources techniques avec des Kits IoT, sa plateforme de croisement de données « Datavenue », des casques de réalité virtuelle, des outils de communication, des API ou encore des beacons.

Des équipes de testeurs et de coachs sont également proposées pour les conseillers dans la construction de leurs business models, dans les tests de leurs projets et dans leurs pitchs. En attendant le hackathon du 28 et 29 novembre, les participants peuvent suivre de nombreux webinaires pour utiliser toutes les ressources techniques de l’opérateur.

Quant aux attentes des trois protagonistes ?

La réponse est unanime «Pensez usage, simplicité d’utilisation, outils et solutions qui simplifient la vie des utilisateurs. Osez les idées, lâchez-vous !».

C’est parti !

Juliette

Pour aller plus loin

Les dévelopeurs au coeur de l'innovation numérique

Peut-il y avoir une transformation digitale de l'industrie ?

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage