Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Villa Bonne Nouvelle : les collaborateurs s'adonnent au corpoworking

Villa Bonne Nouvelle : les collaborateurs s'adonnent au corpoworking
17 Août 2016dans Tendances2016-08-172016-09-19tendancesfr
Demain, les collaborateurs évolueront dans des espaces de travail réinventés et leur mode de travail sera régi par de nouveaux codes. La Villa Bonne Nouvelle ambitionne de mieux comprendre cette mutation en proposant à une soixantaine de participants d’expérimenter le corpoworking.
Corpoworking Bonne Nouvelle
Demain, les collaborateurs évolueront dans des espaces de travail réinventés et leur mode de travail sera régi par de nouveaux codes. La Villa Bonne Nouvelle ambitionne de mieux comprendre cette mutation en proposant à une soixantaine de participants d’expérimenter le corpoworking.


Un laboratoire pour les collaborateurs
Si Orange a investi les 350 m2 de la Villa Bonne Nouvelle, c’est avant tout pour permettre aux salariés d’expérimenter un nouveau mode de travail : le corpoworking ! Depuis plus d’un an, collaborateurs d’Orange, start-up sélectionnées et freelances peuvent venir y travailler le temps d’une réunion de quelques heures, d’un séminaire de quelques jours, d’un projet de quelques mois, dans un esprit de partage des compétences.

Cet espace constitue un poste d’observation privilégié, comme l’explique Séverine Blanchard-Jazdzewski, Responsable Innovations RH au sein de l’Orange Work lab : « Les équipes d’Orange travaillent de plus en plus souvent en mode projet, intégrant fréquemment des start-up. Il devenait nécessaire de comprendre les codes de ces structures très différentes d’un grand Groupe, d’adopter des approches similaires pour mieux travailler ensemble ».


Privilégier les relations humaines
Imaginé pour tester de nouveaux modes de collaboration plus agiles et plus efficaces, la Villa Bonne Nouvelle n’en reste pas moins un espace capitalisant sur les échanges humains entre collaborateurs issus d’équipes pluridisciplinaires. À cette fin, un nouveau profil a été créé : celui du « feel good manager ». Sa mission, veiller à ce que les collaborateurs s’approprient les lieux, connecter les hommes et les projets, animer la communauté et diffuser les meilleures pratiques nées dans cet « incubateur ».

« Ce qui est important c’est de mettre l’humain au centre. Avant de faire du collaboratif, on fait du collectif », analyse Ava Virgitti, Feel good manager de la Villa Bonne Nouvelle.


Une première saison encourageante
À l’heure du bilan, les participants de la saison 1, mettent en avant la réussite du projet, puisque 92 % d’entre eux plébiscitaient le corpoworking. Parmi leurs sources de satisfaction, un plus grand engagement au travail, le lien auto-émulant né de la mixité des équipes, et un véritable renforcement de la collaboration au sein des équipes.

« Nous avons pu adapter l’espace à nos méthodes de travail. Nous atteignons 30 % de croissance par mois depuis le début de l’année, et il y a fort à parier que l’organisation et le cadre de travail n’y sont pas pour rien » se réjouit Laurent Boyenval, CEO de la start-up EverPhotoShoot, l’une des start-up hébergées.


Pour aller plus loin

>> Le digital workspace, ce nouvel état d'esprit pour les collaborateurs !

>> Télétravail : du bureau à la maison, il n'y a qu'un pas

 

Changer d'affichage