Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

L’évolution du rôle du DSI

L’évolution du rôle du DSI
1 Avril 2014dans Regards métiers2014-04-012014-04-09regards métiersfr
« Aujourd’hui le rôle du DSI évolue pour être un support des métiers. »

Rencontre avec Jean-Luc Vallejo, directeur marketing en charge du programme digital workspace chez Orange Business Services

 

« Aujourd’hui le rôle du DSI évolue pour être un support des métiers. »
Jean-Luc Vallejo,
directeur marketing en charge du programme digital workspace, Orange Business Services
 

On dit souvent que beaucoup de projets de mobilité sont lancés sous la pression des utilisateurs. Qu’en pensez-vous ?
C’est vrai que les pratiques de type BYOD (Bring Your Own Device) ou BYOA (Bring Your Own Applications) ont un impact indéniable sur l’environnement de travail, mais ce ne sont pas les seules. Nous observons également que les directions métiers s’emparent, de plus en plus souvent, de ces nouveaux terminaux et des solutions qui y sont associées dans l’objectif de réinventer leurs façons de travailler afin de rendre plus efficaces les process métiers.

Comment ces demandes sont-elles prises en compte par la DSI ?
Elles viennent souvent percuter les stratégies informatiques des DSI à plusieurs titres. D’abord par leur urgence, dans la mesure où les directions métiers attendent que leur projet, dont elles ont démontré la rentabilité, soit mis en œuvre sans délai. Ensuite, dans leur approche technique et de sécurité, car dans ce type de situation, la demande exprimée ne part pas forcément de l’existant mais d’attentes très ciblées. Il peut arriver, par exemple, qu’une direction métier teste de son côté en mode SaaS une solution, puis demande à la DSI de la déployer rapidement au sein de l’entreprise.

Comment réagissent les DSI face à ce type de situation ?
Les DSI ont à cœur de mettre en œuvre des projets dans un cadre maîtrisé. Ils vont donc, pour développer et déployer une application ou pour administrer les terminaux mobiles, mettre en place des solutions ad hoc comme le device management. Ils vont aussi, de ce fait, pallier tout risque lié à la sécurité. Ces solutions vont venir en complément de l’IT existant.

Diriez-vous qu’il s’agit d’un bouleversement du fonctionnement des DSI ?
Le BYOD illustre parfaitement ce bouleversement en mettant en lumière le fait que l’innovation technologique ne vient plus seulement de l’entreprise mais également de l’extérieur. Aujourd’hui, le rôle du DSI évolue pour être un support des métiers, non pas dans un modèle de contrôle mais davantage dans un modèle de gouvernance. Autrement dit, on passe d’une politique de standardisation à une politique personnalisée par profil et par population. Dans ce processus, notre rôle est d’aider les DSI à faire le lien entre les besoins métiers et les spécifications techniques.

 

 

Télécharger

Recevoir la newsletter

Tous les mois, les tendances et témoignages sur la transformation digitale des entreprises

S’inscrire maintenant
Changer d'affichage