Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Illustrer les possibilités de l'Open Data par l'exemple

Illustrer les possibilités de l'Open Data par l'exemple
2012-04-182014-07-03open datafr
Dataconnexions, la communauté des acteurs de l'Open Data français, est active depuis le 16 février 2012. Partenaire de la première heure d'Etalab dans ce cadre, Orange place son action dans l'accompagnement de la communauté pour le développement de l'innovation dans les services Open...
Publié le 18 Avril 2012 par Marc Ribes dans open data
illustrer les possibilités de l'Open Data par l'exemple

Dataconnexions, la communauté des acteurs de l’Open Data français, est active depuis le 16 février 2012. Partenaire de la première heure d’Etalab dans ce cadre, Orange place son action dans l’accompagnement de la communauté pour le développement de l’innovation dans les services Open Data.

Cette innovation doit toucher deux domaines parallèlement :

  • la valeur ajoutée offerte par le service
  • et le modèle économique et de développement, pour assurer la pérennité de cette valeur ajoutée.

Pour accompagner la réflexion de la communauté sur ces deux aspects, j’ai choisi d’illustrer l’innovation dans les services Open Data en présentant et en analysant des exemples de services que j’ai sélectionnés pour leur créativité, leur inventivité, leur originalité, leurs performances, ou tout simplement pour leurs qualités esthétiques.

 

L’objectif est de donner des idées, de comparer des approches, de confronter des points de vue, d’élargir des horizons, et je l’espère d’enrichir les projets qui seront soumis aux concours d’applications de dataconnexions (pour mémoire, le 1er concours se termine le 25 avril).

 

« où habitez-vous vraiment ? » : plus qu’un jeu, une application d’évaluation des politiques publiques

Le premier service Open Data que j’ai choisi d’illustrer a été conçu par Orange Labs et OWNI, en partenariat avec la FING et Everydatalab. L’application « Où habitez-vous vraiment ? » a été conçue sous la forme d’un jeu, sérieux et ludique à la fois, qui invite les internautes à revisiter leur territoire sous forme de test à la lumière des données publiques.

 

 

 

Ensoleillement, tourisme, santé, enseignement… à travers 16 questions, telles que « Pensez-vous que le nombre de médecins généralistes soit plus important dans votre ville ? Pensez-vous que les revenus nets soient plus importants dans votre département ? » (par rapport à la moyenne nationale), l’internaute va pouvoir comparer sa perception avec la réalité issue des données publiques Open Data.

Le résultat du test indique quel département s’approche le plus de votre perception de la situation locale. Habitant historique de l’Essonne, le résultat me place pourtant dans le Puy de Dôme ! Près de 28 000 personnes ont déjà fait le test. N’hésitez pas à le faire et à le faire connaître.

un service innovant à plusieurs niveaux

L’objectif est avant tout sociologique, afin d’analyser et de comprendre les divergences entre notre perception et la réalité, sur des thèmes qui touchent à notre vie de tous les jours. Plusieurs questions en découlent :

  • Les politiques publiques, qui agissent sur ces paramètres, sont-elles suffisamment explicites dans leurs résultats ?
  • Quel impact cela a-t-il sur l’attractivité du territoire et sur les flux de populations ?

C’est tout un champ de l’action publique qui est visé, avec à la clé des éléments de décision pour les collectivités locales.

La méthode utilisée est également innovante. Il s’appuie d’une part essentiellement sur les données Open Data de l’INSEE relatives au département de l’internaute, aujourd’hui disponibles sur data.gouv.fr. Mais cette source est complétée en mode crowdsourcing par les données issues des internautes, remplaçant ainsi une campagne de sondage d’opinion.

le croisement de données publiques et de données de terrain

En conclusion, ce type d’application sous forme de test ouvert à une communauté large ou ciblée peut être très utile pour mixer des données Open Data existantes et des données de terrain. Il peut permettre de créer de nouveaux types d’outils de sondage, des évaluations d’impact de politiques publiques, des stratégies de développement des territoires… Et qui dit valeur, dit modèle économique.

Merci d’avance pour vos commentaires sur cette analyse. N’hésitez pas non plus à me suggérer des services qui pourraient faire l’objet d’un prochain article.

Marc

Crédit photo : © HaywireMedia - fotolia.com
 

2 Commentaires

  • 20 Avril 2012
    2012-04-20
    par
    Bel exemple de datavisualisation. Si je comprends bien, les données statistiques de l'INSEE sont complétés par des informations collectées par les agents des ARACT sur le terrain? Comment s'effectue cette collecte? Est-ce que les entreprises renseignent directement en ligne les informations qui les concernent?
  • 18 Avril 2012
    2012-04-20
    par
    Bonjour,

    Merci pour votre article.
    L'enjeu de rapprocher données statistiques et connaissances de terrain et très clairement la ligne méthodologique que nous essayons de suivre dans le développement des usages de nos cartes statistiques interactives.
    je vous invite à visiter www.attlas.fr
    et plus spécialement le lien vers le site de travail qui traite de l'usure professionnelle en basse Normandie.
    http://213.251.176.22/cartoanact/ATTLASenLIGNE-NpdC/Site-Projet%20Argent...

    Au plaisir de l'échange,
    Vincent Mandinaud

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage