Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Les comportements des consommateurs changent, la distribution aussi !

Les comportements des consommateurs changent, la distribution aussi !
2012-08-132013-04-11mobilitéfr
Qui aurait pensé il y a encore quelques temps voir émerger des boutiques et des magasins physiques à l'enseigne d'acteurs "naturels" du web ? Le e-commerce s'essoufflerait-t'il ? Il représente 4% du commerce en France en 2012. Et 15 ans après le début du e-commerce, même avec les...
Publié le 13 Août 2012 par Pascal Adam dans mobilité
les comportements des consommateurs changent, la distribution aussi !

Qui aurait pensé il y a encore quelques temps voir émerger des boutiques et des magasins physiques de pure-player ? Je pense à "promovacances.com", "pixmania.com", "ldlc.com", "cdiscount.com", "meilleurtaux.com" ou encore "grosbill.com"...

Et pourtant, ils apparaissent un peu partout. Alors si vous en poussez la porte, ne vous attendez pas toujours à un magasin traditionnel !

le e-commerce s'essoufflerait-t'il ?

En 2012 le e-commerce a crû de 22% en France -idem aux US- et l'Asie passera dans les deux ans devant l'Europe et les Etats-Unis en matière de commerce électronique. Et pourtant si les statistiques montrent toujours des courbes de croissance constantes, il n'en reste pas moins que le e-commerce ne représente encore aujourd'hui que 4% du commerce en France en 2012.

Et 15 ans après le début du e-commerce, même avec les meilleures prospectives, on peut difficilement imaginer cette part passer à plus de 10% dans les 10 ans... 90 % du commerce se fera ailleurs : mais où et comment ?

la distribution subit

Les comportements changent : le consommateur recherche sur internet et va acheter en magasin... ou l'inverse ! Avec l'arrivée des smartphones et le monde des applications, il a immédiatement accès une source considérable d'informations comme les prix pratiqués dans les magasins avoisinnants sur simple scan, les prix et éventuelles promos sur internet, le meilleur produit via les moteurs de comparaison, etc. Quand le consommateur entre dans une boutique, il peut la mettre en concurrence en un clic non seulement avec les magasins de sa zone de chalandise mais aussi avec l'ensemble du web.

Le distributeur ne maîtrise plus seul le processus de vente, en particulier sa politique de prix et certaines enseignes se repositionnent d'ailleurs complètement... Sous l'influence du digital, on va rapidement en venir à des politiques de pricing dynamique (le prix d'un produit peut être amené à varier plusieurs fois par jour ou par semaine), et, pour une marque, continuer à avoir une segmentation des prix par canaux va devenir extrêmement complexe

la distribution s'adapte

Ajoutez les frais de livraison à votre panier d'achat en ligne : vos courses vous reviennent souvent plus chères. La solution ? Le "Drive" : l'enseigne accole un entrepôt au magasin et vous fait au final payer le "dernier km" jusqu'à chez vous. Mais vous payez le produit au même prix qu'en magasin, vous ne payez qu'au moment du retrait et sans frais de livraison...
On pourrait à l'avenir imaginer des drives multi-enseignes ?

Vous n'avez pas de temps à perdre dans les magasins ? Optez pour le "click & collect" : vous commandez en ligne et retirez en magasin dans les deux heures... Cela suppose pour le distributeur un excellent maillage du teritoire et des stocks adaptés. Mais demandez-vous quand même qui va assurer le SAV en cas de besoin.
Ne doutons pas que l'enseigne aura opéré une évolution des rôles de ses canaux...

taginlineimportVous gaspillez du temps à attendre votre train chaque jour ? Imaginez des murs d'images scannables depuis le mobile, dans les gares, sur les quais du métro, dans les abris-bus... Des endroits où le trafic et le temps d'attente garantissent leur succès. Et hop ! vous scannez et faites vos courses en ligne...

C'est déjà d'actualité à Séoul en Corée, où TESCO transforme des endroits qui n'étaient pas destinés initialement au déploiement de commerces... Ci-dessus, un rayon de magasin virtuel (mur d'images) sur un quai de métro.

la distribution tient encore bon

Heureusement, il y a encore des consommateurs qui ont encore besoin de toucher le produit en magasin, pour qui disposer du produit sans délai après achat est essentiel, pour qui payer des frais de livraison est rédhibitoire ou pour qui le besoin de conseil est indsipensable...

Mais pour combien de temps ? Le temps que la distribution trouve des solutions digitales à ces freins ?

Pascal Adam

crédit photo : © Beboy - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage