Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

En tant que chef de projet, devriez-vous vous fier davantage à votre instinct ?

En tant que chef de projet, devriez-vous vous fier davantage à votre instinct ?
2013-08-122014-09-19management de projetfr
Tout raisonnés que nous soyons, ils nous arrivent d’avoir des picotements, des réactions instinctives qui nous avertissent du danger. Il se peut que inconsciemment une situation nous en rappelle une autre. Prenons le temps d’écouter ces messages avant de décider de les suivre ou pas...
Publié le 12 Août 2013 par Michel Operto dans management de projet
ou êtes-vous trop cartésien, logique, pragmatique ?
en tant que chef de projet, devriez-vous vous fier davantage à votre instinct ?

La vaste majorité des chefs de projet que je côtoie sont cartésiens, logiques, pragmatiques. Peut-être est-ce parce que j’évolue dans un monde en grande partie peuplé d’ingénieurs et de techniciens. Cependant, tout raisonnés que nous soyons, ils nous arrivent souvent d’avoir des picotements, des réactions instinctives qui nous avertissent du danger. Il se peut que inconsciemment une situation nous en rappelle une autre par exemple. Prenons le temps d’écouter ces messages et de les décoder avant de décider de les intégrer ou pas dans la décision.

pas assez de données

Dans le monde des projets, il n’est pas rare que nous n’ayons pas assez de données pour prendre une décision réellement informée et basée sur des faits et certitudes. Ceci peut être le cas quand nous avons le choix de rester sur une technologie prouvée mais limitée ou partir sur une techno plus prometteuse mais nouvelle. Ou encore lorsque nous devons choisir entre faire confiance à une jeune société ou nous reposer sur l’un des cadors du marché.

trop de données

Dans d’autres cas, c’est le surplus d’informations qui tue l’information et nous sommes noyés sous la masse. Ceci peut être le cas quand votre comité de direction a décidé de lancer un programme ERP ou CRM et que vous êtes leader dans la phase de sélection d’un progiciel du marché. La liste des fonctionnalités est pléthorique et les systèmes d’évaluations limités dans leur capacité à mettre en évidence les différentiateurs clés.

plusieurs options

Parfois les consultants ou experts que vous avez recruté pour étudier le sujet ne parviennent pas à dégager de meilleure option parmi celles qu’ils ont identifiées, ou n’arrivent pas à s’accorder sur une recommandation commune et demandent votre arbitrage.

approche novatrice

Il arrive également assez fréquemment que le projet, qui selon PMI® "est une entreprise temporaire mise en œuvre en vue de créer un produit ou un service unique", soit précisément unique et nécessite de réaliser quelque chose qui n’a jamais été fait auparavant. Seule une approche novatrice permettra d’atteindre l’objectif. L’expérience et le raisonnement par analogie ne sauront indiquer à coup sûr la bonne direction.

nécessité de décision rapide

De surcroît, certaines décisions ne peuvent être reportées. Nous pouvons avoir à décider avant minuit si l’on fait machine arrière dans l’installation de la nouvelle version du logiciel (qui est en train de déraper er de prendre plus longtemps que prévu) ou bien si l’on continue quand même (au risque de plus avoir le temps de revenir à l’état antérieur). Nous pouvons avoir une fenêtre de tir limitée. Par exemple, devoir lancer le projet en mode opérationnel le 1er janvier ou le reporter de plusieurs mois voire même l’annuler si nous ne sommes pas prêts.

signaux d'alerte

Que nous l'appelions instinct "totalité ou partie héréditaire et innée des comportements, tendances comportementales et mécanismes physiologiques sous-jacents des animaux" ou intuition "la faculté d’agir ou de savoir ou d’avoir le sentiment sans utiliser de processus raisonnés" ou réaction viscérale "un état mental qui surgit spontanément plutôt que par l'effort conscient et est souvent accompagné par des changements physiologiques", nous devons apprendre à nous faire confiance ou au minimum à créer une intelligence de risque en décodant ces signaux d'alerte !

Michel

Crédit photo : © nogoud - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage