Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Loin du fantasme sur l'internet des objets, la réalité du M2M

Loin du fantasme sur l'internet des objets, la réalité du M2M
2013-01-172014-01-28machine to machinefr
Loin des paillettes et du fantasme sur l’internet des objets omniprésents à LeWeb12, j’ai eu l’occasion d’assister aux rencontres M2M à la cité universitaire de Paris. Un évènement un peu plus réaliste.
Publié le 17 Janvier 2013 par Olivier Rubellin dans machine to machine
loin du fantasme sur l'internet des objets, la réalité du M2M

Loin des paillettes et du fantasme sur l’internet des objets omniprésents à LeWeb12, j’ai eu l’occasion d’assister aux rencontres M2M à la cité universitaire de Paris. Un évènement un peu plus réaliste.

les perspectives du M2M

En intro, @PascalAncian nous présente la situation et les perspectives dans le domaine. En bref :

  • +38% de croissance en 2012 sur le marché français.
  • Les domaines de l’énergie, des transports et de la santé ont fait leurs preuves.
  • Les secteurs prometteurs pour 2013 sont les ascenseurs et les espaces publicitaires.

le phénomène du smart home

Henri Tcheng, associé de Bearing Point enchaine sur le sujet tendance du moment : le smart home. Ce concept de maison intelligente regroupe 4 environnements : la santé du foyer, la sécurité, le confort et le divertissement ainsi que la gestion énergétique.

Cependant, le grand public a du mal à adopter les produits et services de la maison intelligente, surtout en raison de leur complexité et de leur coût élevé. C’est pourquoi le marché du smart home a été surestimé en France : 600M€ de revenus sur l’année 2009, contre une estimation de 900M€.

Pour que ces usages soient démocratisés au-delà des entreprises et collectivités, Henri Tcheng y voit 3 ingrédients simples :

  1. Proposer des produits et services Plug and Play pour minimiser au l’intervention de la part de l’utilisateur.
  2. Développer des modèles économiques innovants (subeventions, participations financières par des tiers etc.)
  3. Se concentrer sur un usage avant d’envisager la diversification.

des démonstrations intéressantes

J’ai aussi eu l’occasion de faire un tour au coin des démonstrations. Et quelques usages ont attiré mon attention :

  • Convertir votre smartphone en une centrale de vidéosurveillance pendant vos déplacements via EyeSee de Jablocom
  • Synchroniser votre suivi de santé avec des professionnels grâce au carnet de santé en ligne et sur mobile par Almerys.
  • Regrouper toutes vos applications M2M sur un app Store dans le cloud : le projet open source Cocoon d’Actility
  • Piloter la performance énergétique et environnementale pour les bâtiments et équipements du tertiaire, de l’industrie et des collectivités par Ubigreen.

On trouve aussi aujourd’hui des usages M2M plutôt inattendus. Preuve à l'appui : quand les vaches envoient des SMS.


D’autres exemples concrets à partager ? N'hésitez pas ! :-)

Olivier Rubellin

Crédit photo : © hollymolly - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage