Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

#Mstechdays : se réinventer à l'heure du numérique

#Mstechdays : se réinventer à l'heure du numérique
2015-02-172015-02-18actualitésfr
L’édition 2015 des TechDays a tenu ses promesses. Mobilité, cloud, big data, machine learning, objets connectés : l’Ambient Intelligence était au cœur de l’évènement. L’occasion de revenir sur l’un des enjeux majeurs de la transformation digitale : se réinventer à l’heure du numérique.
Publié le 17 Février 2015 par Joevin Canet dans actualités
#mstechdays : se réinventer à l’heure du numérique

L’édition 2015 des TechDays a tenu ses promesses. Mobilité, cloud, big data, machine learning, objets connectés : l’Ambient Intelligence était au cœur de l’évènement. L’occasion de revenir sur l’un des enjeux majeurs de la transformation digitale : se réinventer à l’heure du numérique.

l'entreprise doit se réinventer

Qui dit transformation dit renouveau. Se réinventer à l’heure du numérique était d’ailleurs le thème de l’un des débats phares du 12 février, dernière journée des TechDays. Revoir ses fondamentaux sous l’impact du digital, cet impératif concerne toutes les entreprises. Deux sociétés aussi différentes que le groupe coopératif Up-Group (Chèque déjeuner) ou que Cofely Services, spécialiste de la performance énergétique des bâtiments, partagent d’ailleurs le même constat : l’entreprise doit se réinventer. «  Le centre de gravité de l’entreprise passe de la force de vente à la gestion du système d’information. Nous sommes dans une phrase de transformation majeure » explique Yassif Lachteli, directeur des relations extérieurs d’Up Group. Même son de cloche à quelques nuances près du côté de Cofely Services, par la voix de Jean-Pierre Moneger, son directeur général. Pour lui, ce ne sont pas les métiers qui changent, mais la manière de les exercer, « avec plus de confiance et de transparence ».

la confiance, au centre des enjeux

Confiance, le mot est lâché. Dans un monde numérique, structuré par l’échange de données, rien ne peut se faire sans confiance. Sans elle, l’échange entre l’entreprise, ses clients et ses partenaires peut provoquer très vite rupture, conflit et déséquilibre. La pérennité des modèles économiques repose donc sur un minimum de confiance, qui restructure la relation commerciale et la stratégie de développement des entreprises. Vœu pieux ou nouvelle donne économique incontournable ? La question mérite d’être posée. Ce qui est sûr, c’est qu’il est difficile aujourd’hui d’y échapper. A commencer par les principaux acteurs du numérique. Microsoft lui-même, organisateur des TechDays, met la confiance au centre de ses enjeux.  « La transformation digitale touche tous nos clients et tous nos collaborateurs. Cela suppose de réinventer un modèle pour Microsoft selon trois modalités : plus de flexibilité, plus d’interopérabilité, plus de confiance » explique Nathalie Wright, Directrice de la Division Grandes Entreprises & Alliance de Microsoft.

coopération et ouverture

Pour certains, comme Yassif Lachteli, « la culture coopérative sera déterminante dans les prochaines années ». D’autres misent tout sur l’ouverture. C’est notamment le cas de la SNCF, qui voit dans le digital non seulement le levier de sa transformation, mais aussi l’opportunité d’une large ouverture en direction de son écosystème. L’entreprise a d’ailleurs profité des TechDays pour préciser son plan de transformation digitale, présenté le 10 février dernier. Yves Tyrode, le directeur digital et communication de la SNCF, le dit sans ambages : « on va ouvrir nos données de manière industrielle et créer une communauté de développeurs et d’utilisateurs ». Non seulement le transporteur ferroviaire va installer la 4G dans les trains, mais aussi créer des accélérateurs digitaux et des incubateurs de start-ups dédiés au Big et à l’Open data, au design et aux objets connectés.

A l’instar de la SNCF, les grandes entreprises sont aujourd’hui nombreuses à voir l’intérêt de développer des programmes d’incubation où elles accueillent à bras ouverts les start-ups les plus innovantes en lien avec leur écosystème. Une soif d’ouverture qui illustre à sa manière le mot de Rudy Ricciotti, le sémillant architecte, invité lui aussi à s’exprimer lors des TechDays : « l’objectif du numérique, c’est de créer du lien ».

Joévin

 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage