Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Infrastructures virtualisées ... les briques complémentaires ... indispensables

Infrastructures virtualisées ... les briques complémentaires ... indispensables
2010-09-092013-02-11virtualisationfr
la mise en place d'une infrastructure virtuelle au sein de l'entreprise représente une étape importante de la vie de l'entreprise. les changements d'organisation induits ainsi que les nouvelles approches techniques et fonctionnelles nécessaires ont été longuement abordés dans beaucoup...
Publié le 9 Septembre 2010 par Christian Chichkine dans virtualisation
la mise en place d'une infrastructure virtuelle au sein de l'entreprise représente une étape importante de la vie de l'entreprise. les changements d'organisation induits ainsi que les nouvelles approches techniques et fonctionnelles nécessaires ont été longuement abordés dans beaucoup d'articles de ce blog. aujourd'hui je voudrais mettre en avant la nécessité des briques complémentaires de l'écosystème virtuel.

l'implémentation d'une plateforme virtuelle génère par essence un certain nombre d'avantages et de bénéfices liés à sa nature (consolidation, réduction de consommation électrique, fléxibilité, et bien d'autres). une fois ces bénéfices constatés, il est nécessaire d'aller plus loin dans la démarche afin de pouvoir les accroitre encore.

parmi les axes d'amélioration potentiels de l'utilisation au quotidien d'une plateforme virtuelle, on trouvera entre autres :

  • l'optimisation de l'utilisation des ressources de la plateforme
  • la capacité  prévoir l'évolution de la plateforme
  • l'optimisation du cycle de vie de la machine virtuelle au sein de la plateforme
  • l'alignement de la réactivité des équipes techniques sur la souplesse de la plateforme
  • l'alignement de la plateforme sur les besoins business (et non le contraire comme c'est souvent le cas)
  • ...

cette liste n'est évidemment pas exhaustive. ces points sont néanmoins assez représentatifs de ce que l'on peut rencontrer en entreprise aujourd'hui et des attentes de la plupart des directions informatiques ayant fait le choix de la virtualisation.

afin d'adresser ces points et compte tenu de la particularité des infrastructures virtuelles, il est nécessaire de se tourner vers des outils nés de l'écosystème car ils sont les plus à même de pouvoir gérer et interagir avec les plateformes virtuelles.

la plupart des acteurs pertinents de l'écosystème développent leurs produits en s'appuyant sur les API mises à dispositions par les éditeurs afin de pouvoir s'intégrer de manière naturelle dans les environnements virtuels. cette approche confère à leurs produits une efficacité très nettement supérieure à celle des outils nés du monde physique qui se contentent la plupart du temps de fonctionner dans le même mode une fois transposés dans l'écosystème.

certains outils sont à mon sens à mettre en oeuvre dès le déploiement de la plateforme (sauvegarde, monitoring, capacity planning), d'autres deviennent pertinents lorsque celle-ci croit et se compléxifie (charge-back, optimisation de l'utilisation des ressources), enfin certains lorsque les besoins et les attentes de la plateforme évoluent (life-cycle management, automatisation du datacenter, monitoring applicatif avancé, gestion des performances).

ainsi, à chaque taille ou compléxité d'infrastructure virtuelle correspondent un certain nombre d'outils nés de l'écosystème permettant d'améliorer sensiblement l'utilisation des plateformes tout en simplifiant le quotidien des équipes de production en charge d'assurer le niveau de services requis par les contraintes et les attentes business.

2 Commentaires

  • 12 Octobre 2014
    2014-10-12
    par
    Facultés des sciences de la technologie
    Merci
  • 13 Septembre 2014
    2014-10-12
    par
    Faculté des sciences et de la technologies
    Les API sont aussi l'une des briques techniques essentiels de l'ecosystème de cloud computing

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage