Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Cloud Computing - Les 10 règles structurelles (6/11)

Cloud Computing - Les 10 règles structurelles (6/11)
2011-05-192013-02-11réflexionsfr
Dans cet article, je traite de ma cinquième règle structurelle sur le Cloud Computing sur le principe de la communication entre les systèmes...
Publié le 19 Mai 2011 par Olivier Domy dans réflexions

Dans cet article, je traite de ma cinquième règle structurelle sur le Cloud Computing

le principe de la communication entre les systèmes d’informations

Dans la pratique, il y aura toujours des éléments du système d’information qui seront intégrés dans des solutions de Cloud Computing et d’autres qui resteront, pour des raisons diverses, dans un système de gestion traditionnel. Néanmoins, le fait que ces systèmes soient séparés en termes d’architecture et d’infrastructure n’empêche pas qu’ils doivent communiquer entre eux pour assurer le bon fonctionnement de l’entreprise.

Par exemple, on peut imaginer une entreprise spécialisée dans la santé conserver dans son datacenter et manager son système d’information concernant les données médicales et externaliser dans une solution de Cloud l’ensemble de sa bureautique. Cette approche permet à cette entreprise de pouvoir assurer le respect de la confidentialité de ses données, de conserver en interne la compétence sur ses aspects métiers et d’externaliser les tâches qui ont le moins de valeur ajoutée par rapport à ses usages. Il faut cependant que les deux systèmes d’informations puissent bien communiquer entre eux pour que le modèle fonctionne.

une interopérabilité à différents niveaux

D’une manière générale, n’importe quelle solution de Cloud Computing doit pouvoir se rendre interopérable avec un système d’information tiers. Cette interopérabilité peut se manifester à différents niveaux :

  • un flux de communication réseau pour accéder aux données et garantir ainsi la mise à disposition de l’information. Il s’agit de la base sans laquelle l’interopérabilité n’est pas possible. On voit bien l’importance dans toutes les solutions de Cloud Computing de la composante réseau qui constitue l’épine dorsale du système.
     
  • la mise à disposition des utilisateurs de console de management des ressources. On permet à l’utilisateur, sur un espace qui lui est alloué au sein de la plateforme mutualisée, de pouvoir gérer un ensemble de ressources et de services ; en s’appuyant sur un catalogue de services prédéfini. Par exemple, créer une nouvelle machine virtuelle qui traite des données métiers de mon système d’information.

Une solution de Cloud Computing doit pouvoir s’intégrer avec un existant sans le transformer. N’oublions pas, le Cloud Computing est avant tout centré sur les usages.

Dans un prochain article, j’aborderai le concept de multi-tenant.

Olivier Domy
 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage