Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Choisir l'attachement de son infrastructure virtuelle

Choisir l'attachement de son infrastructure virtuelle
2009-09-182013-02-11bonnes pratiquesfr
Bien choisir son attachement aux DataStore conditionne généralement le type d'utilisation de son infrastrucutre virtuelle ainsi que son coût. Nous parlerons ici essentiellement des types d'attachemenst présents sous VMware ESX (infrastructure 3.x et vSphere 4), même s'ils sont pour la...
Publié le 18 Septembre 2009 par Blogger Anonymous dans bonnes pratiques

Bien choisir son attachement aux DataStore conditionne généralement le type d'utilisation de son infrastrucutre virtuelle ainsi que son coût.

Nous parlerons ici essentiellement des types d'attachemenst présents sous VMware ESX (infrastructure 3.x et vSphere 4), même s'ils sont pour la plupart utilisés dans les autres sytèmes de virtualisation (Microsoft Hyper-V, Citrix XenServer, ...).

VMware ESX permet différents types d'attachement à l'espace de stockage des Machines Virtuelles.
Ils sont assez nombreux pour s'adapter à tout type d'architecture du moment que l'on respecte les pré-requis de l'éditeur et de chaque technologie.
Ils en existent 3 familles :

  • DAS (Direct Attached Storage) : Il désigne tout périphérique de stockage attaché directement au serveur qu'il soit interne ou externe, généralement en SCSI et maintenant en SAS.
     

Ce type d'attachement a de très grosses limitations et ne permet que de connecter qu'un seul host et donc ne permet pas de bénéficie de redondance. A réserver à des fins de tests ou à un environnement ne nécessitant pas investir dans une baie.

  • NAS (Network Attached Storage) : Il désigne un serveur de stockage (ou une baie faisant office de) directement attaché au réseau IP fournissant un service de partage (de fichiers) multi-os. Généralement se type de serveur est joint par l'intermédiaire des protocoles CIFS ou NFS. La connexion NAS est généralement utilisée sur un réseau 1 Giga voir maintenant 10 Giga.
     

Ce type d'attachement se prête très bien à un environnement de maquettage (1 serveur linux faisant office de baie NFS) ou pour un environnement ne nécessitant pas de très grosses performances (ex : serveurs Exchange, Citrix). L'avantage du NFS est sont redimensionnements transparent lorsqu'il est couplé à des technique de déduplication. l'espace de stockage est récupéré immédiatement sur la même "partition".
 

  • SAN (Storage Area Network) : il désigne un ensemble de périphériques composant un réseau de stockage fonctionnement en mode block.
    Il existe principalement 2 types de réseaux SAN :
    • FC (Fiber Channel)
    • iSCSI (Internet Small Computer System Interface)

Le SAN FC a une connectique de type fibre optique tandis que le SAN iSCSI utilise les infrastructures réseau IP existantes.
 

La connexion iSCSI est généralement utilisée sur un réseau, qu'il faudra dédié, à 1 Giga voir maintenant 10 Giga. L'iSCSI est de plus en plus utilisé en production du fait de son faible coût de mise en place et de ces performances honorables dans la majorité des cas. Toutefois, il est à déconseiller pour des Vms nécessitant de grosses performances ou il éventuellement faire un benchmark selon le nombres de VMs.
 

La connexion FC se décline en 2 Giga, 4 et récemment en 8 Giga. Son principal intérêt est que le réseau FC est un réseau dédié sans congestion et ayant une garantie que les paquets ne seront pas perdu. Il est le plus cher et le plus compliqué à mettre en place mais il reste le plus performant (à vitesse égale) et permet l'utilisation de la répartition de charge.
 

A noter qu'il est possible de mixer les type d'attachement afin de réduire les coûts, FC pour l'attachement principal et iSCSI pour le backup.
Le tableau suivant résume leurs principaux avantages et inconvénients :

Cliquez sur l'image

Comparatif attachements.jpg

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage