Banques Assurances

Partager

Les acteurs traditionnels du secteur banque / assurance connaissent une concurrence accrue depuis plusieurs années. Les néobanques et autres fintechs ont fait leur apparition ; bientôt les GAFAs déploieront des services bancaires et assurantiels complets.
Les lois récentes facilitant la mobilité bancaire et assurantielle (lois Macron et Hamon) renforcent l’infidélité croissante des clients vis-à-vis de leurs établissements historiques.
Enfin, la directive européenne PSD2 en vigueur depuis début 2018, bouleverse le paysage bancaire en ouvrant le marché du paiement à de nouveaux acteurs.

Ce nouvel écosystème financier est également une superbe opportunité pour les acteurs historiques de se développer et de se différencier via des partenariats avec des fintechs, insurtechs et autres startups de la data.

Les banques ont initié leur transformation pour s’adapter aux nouveaux modes de vie et nouvelles attentes de leurs clients : plus de mobilité, plus d’instantanéité. Les services bancaires classiques sont devenus des commodités dont l’accès doit être facilité pour rendre le client autonome. Il n’en demeure pas moins que la banque peut encore montrer sa valeur ajoutée dans l’apport de conseils personnalisés à des moments clés de la vie du client, permis par une parfaite connaissance du client.

Côté assurance, le rapprochement des mutuelles et institutions de prévoyance pour atteindre une taille critique est drivé par la recherche d’un réseau de distribution plus large, la mutualisation des risques et des coûts de gestion et d’investissements notamment dans l’innovation. Les clients recherchent plus de simplicité, moins de paperasse et une meilleure efficacité opérationnelle. La fréquence des contacts avec les assurés est faible, il s’agit d’assurer un service de grande qualité lors des rares contacts qui ont souvent lieu dans des moments anxiogènes. Enfin, les compagnies d’assurance souhaitent recouvrer la confiance de leurs clients en endossant un rôle de partenaires dans la vie de leurs assurés, qui se traduit par un enjeu fort de la prévention.

C’est dans ce contexte en pleine mutation qu’Orange Consulting souhaite mettre son expertise au service de ses clients du secteur banque / assurance en les accompagnant notamment dans  :

  • Leur stratégie d’innovation (management de laboratoires de co-innovation, cadrage et pilotage de projets innovants et d’expérimentations,…)
  • L’optimisation de leurs infrastructures et la digitalisation de leurs processus métier (digitalisation de contrats / e-signature, accompagnement des entreprises dans le cadre de projets de rapprochement, sur la fusion des infrastructures IT et réseau, la mise en place de nouveaux outils de collaboration, la digitalisation de processus métier,…)
  • La digitalisation et l’omnicanalité des parcours clients (design du parcours client, développement d’applications mobiles, digitalisation des réseaux d’agences, mise en place de chatbots,…)
  • L’usage de la data pour personnaliser les offres et services (conception de services assurantiels utilisant des objets connectés, sensibilisation des collaborateurs à la mise en conformité avec GDPR,…)
  • L’alignement des organisations et des modes de fonctionnement internes, à la transformation digitale initiée en externe (évolution de l’environnement de travail des conseillers en agence, coaching agile des équipes marketing,…)