Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Siemens France

siemens
Siemens France
Moderniser l’industrie française par la digitalisation

 

Enjeux

 

  • Améliorer la compétitivité des sites industriels du groupe Siemens et de ses clients
  • Standardiser les protocoles de communication entre le produit et son environnement
  • Garantir la sécurité des données numériques 
  • Concentrer les tâches de milliers d’opérateurs sur celles à valeur ajoutée requérant créativité, expérience et sens de l’analyse

 

Rencontre avec Antoine Garibal, Directeur du Développement et de la Stratégie, Siemens France

 

Que signifie la transformation numérique des usines pour Siemens ?

La transformation numérique signifie tout d’abord d’appliquer au sein de nos propres sites de production les meilleures pratiques du marché. Par exemple, le transfert sans interruption des données de l’ingénierie puis vers l’industrialisation et enfin vers la production. Cela évite, entre autres, des coûteuses et longues étapes de réinjection de données.

Cette transformation permet également de réduire le time to market* de nos clients, à qui nous fournissons des solutions d’automatismes et des logiciels. C’est une demande forte du marché et nous devons y répondre. Enfin, dans la façon de faire fonctionner nos usines, la transformation numérique doit nous donner plus de flexibilité de production, une plus grande capacité à traiter des produits de plus en plus variés, avec une économie de matières et d’énergie. 

 

Quelles actions avez-vous engagées pour réussir votre propre transformation numérique ?

Même si le concept d’industrie 4.0 est récent, notre transformation numérique a démarré il y a une vingtaine d’années dans nos centres de R&D. Ils préconisaient des offres intégrées pour créer un continuum de données et éviter ainsi les perturbations pour nos usines et celles de nos clients. Aujourd’hui, cette transformation impose de nouvelles pratiques dans l’usine, fondées sur de nouveaux principes de communication entre le produit en cours de réalisation et l’environnement qui le façonne. Nous avons donc investi pour accroître la productivité de nos sites par l’automatisation et la digitalisation des procédés de fabrication, comme par exemple à Amberg en Allemagne, notre site vitrine en matière d’usine du futur. Par ailleurs, un modèle numérique permet d’anticiper, de programmer et de suivre le cycle de vie de chaque composant, du produit, tout au long de sa production.

Naturellement, nos équipes, en France notamment à Vélizy et dans la région lyonnaise, sont parties prenantes dans cette transformation. Leurs tâches sont recentrées sur celles à plus forte valeur ajoutée nécessitant de la créativité, des retours d’expériences ou des capacités d’analyse pour prendre les bonnes décisions. La transformation numérique doit ainsi apporter plus de sens, plus de compétitivité à l’environnement de travail des équipes.

 

Quels retours économiques constatez-vous ?

Ces investissements, importants, ont un retour économique très intéressant. Notamment avec la réduction du time to market*, une plus grande flexibilité de production et une meilleure efficacité des sites de production avec l’optimisation de leurs ressources et de leur équation énergétique.

* Temps qui sépare la décision de conception d'un produit nouveau de sa mise à disposition sur le marché.

 

Qu’attendez-vous d’un acteur comme Orange Business Services?

La mise en œuvre de l’usine du futur, pour Siemens et pour nos clients, nécessite avant tout des réseaux industriels fiables et abordables. C’est une expertise clé d’Orange Business Services. En tant que fournisseurs de solutions, nous avons besoin de partenaires intégrateurs. En effet, l’intégration des données du cycle de production et la standardisation des protocoles de communication entre le produit et son environnement industriel sont des enjeux importants de la transformation numérique. Nous avons également besoin d’interopérabilité, de convergence des standards pour rassurer nos clients sur la pérennité de nos solutions et donner de la visibilité pour investir sereinement. Orange Business Services peut certainement nous accompagner vers cette standardisation. Pour conclure, nous devons ensemble relever le défi de la cyber sécurité.

 

L’enjeu de l’usine digitale se cristallise sur l’intégration des données, celles des différents softwares et composants constituant le cycle industriel. Nous avons besoin de partenaires intégrateurs pour nous accompagner dans cette mission de mise en œuvre des matériels et des logiciels Siemens, pour nos propres besoins mais aussi pour ceux de nos clients.
Antoine Garibal, Directeur du Développement et de la Stratégie, Siemens France

Résultats

  • Internet et réseaux
  • pour les équipes, des tâches à forte valeur ajoutée nécessitant créativité, expérience, adaptation et analyse pour prendre les bonnes décisions. L’Homme est et restera au cœur de l’usine du futur pour penser et conduire cette révolution industrielle.

 

repères

 

  • Filiale de Siemens AG, groupe international, leader dans le secteur de la haute technologie, implantée en France depuis 160 ans domaines d’activité : électrification, automatisation et digitalisation

 

  • Près de 7 000 collaborateurs  

 

  • 7 sites industriels et 11 centres de R&D dont 8 à responsabilité mondiale

 

  • 31 %  de chiffre d’affaires réalisés à l’export (au 30 sept. 2015)
Changer d'affichage