Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Les objets connectés : porte d'entrée pour le paiement sans contact

Les objets connectés : porte d'entrée pour le paiement sans contact
12 Décembre 2016dans Tendances2016-12-122017-03-31tendancesfr
Les smartphones ont permis de repenser l’expérience d’achat mais peu sont ceux qui l’utilisent déjà pour payer. Le paiement sans contact arrive désormais dans les objets connectés : le succès est-il à portée de main ?
IoT et paiement
Les smartphones ont permis de repenser l’expérience d’achat mais peu sont ceux qui l’utilisent déjà pour payer. Le paiement sans contact arrive désormais dans les objets connectés : le succès est-il à portée de main ? 
 

Sans contact sur mobile : en phase de démarrage
Selon une étude du cabinet Deloitte, les Français étaient 8 % à utiliser leur mobile pour réaliser un paiement sans contact en 2015(1). Un chiffre qui est amené à progresser, dans la mesure où 46 %(2) des européens se disent prêts à utiliser leur smartphone pour réaliser un paiement.

L’une des principales raisons avancées par les personnes interrogées est l’absence de bénéfice perçu. C’est ce que déclaraient 41 % des réticents au paiement par mobile, qui soulignaient la nécessité d’avoir préalablement téléchargé une application ou d’avoir à sortir son smartphone de sa poche pour le manipuler.

D’autant plus qu’avec l’arrivée des cartes bancaires embarquant la technologie NFC la concurrence s’est renforcée : le nombre de transactions réalisées avec une carte de paiement NFC a bondi de 180 % en un an pour atteindre 46,5 millions.

 

L’IoT peut tout changer !
A l’horizon 2018, le cabinet Gartner prédit que la moitié des consommateurs des marchés matures (Europe de l’Ouest, Amérique du Nord, Japon...) utiliseront leur smartphone ou un "wearable" pour effectuer des paiements (2). Et si la révolution du paiement venait des objets connectés ?

Parallèlement au mobile, le paiement sans contact se développe par les "wearables". Les premières expériences menées avec un bracelet connecté NFC prouvent le potentiel de cette solution. Pour la seconde année consécutive, le festival des Vieilles Charrues a déployé l’été 2016 un dispositif permettant de lutter contre la perte de ses moyens de paiement. Les festivaliers ont pu régler leurs achats via un bracelet connecté qu’ils ont crédité à leur arrivée. Jugée très pratique et facile d’usage, la solution a été plébiscitée par les 60 000 participants la première année.

En réalité, le principal frein pour le grand public reste la sécurité : 49 % des Français craignent toujours qu’elle ne soit pas au rendez-vous avec le NFC(1).  Une crainte que les objets connectés pourraient permettre de surmonter, grâce à la biométrie. L’utilisation de la signature cardiaque permet ainsi d’authentifier l’utilisateur, sans exiger la saisie d’un code secret, ni obligation de tendre le bras.


6,4 milliards d’objets connectés à exploiter
Bracelets, montres, vêtements connectés… Ils accompagnent désormais de nombreux Français dans leur quotidien. On estime que le parc d’objets connectés compte aujourd’hui 6,4 milliards d’unités en circulation et que ce nombre devrait atteindre entre 20 et 50 milliards d’unités à l’horizon 2020 selon les études. Cette technologie dont l’adoption s’accélère propose un tremplin efficace à l’essor du NFC.

Reste désormais à déployer un modèle qui saura faire l’unanimité des utilisateurs comme celle des banques et des commerçants.  


Orange Cash : payer avec son mobile

Les abonnés Orange détenteurs d’un smartphone Android ou d’un iPhone peuvent payer en mode sans contact (NFC) dans un certain nombre d’enseignes depuis leur téléphone, simplement en téléchargeant l’application Orange Cash. Il s'agit d'un porte-monnaie électronique qui se recharge, la solution est donc disponible quelle que soit la banque du client, du moment qu'il possède une carte bancaire. A ce jour, le service compte 350 000 utilisateurs, pour des achats moyens de 23 euros. 

En savoir plus sur Orange Cash
 

 

(1)  Usages Mobiles 2015 : a game of phones », Deloitte, novembre 2015.

(2)  « Digital Payments 2016 », Visa, novembre 2016.
 

Pour aller plus loin

>> LCL se rapproche de ses clients grâce aux données

>> Internet des objets : le pari gagnant ? 

 

Télécharger

Découvrir

IoT et data analytics

Boostez votre potentiel grâce à la data et à l’IoT

Recevoir la newsletter

Tous les mois, les tendances et témoignages sur la transformation digitale des entreprises

S’inscrire maintenant
Changer d'affichage