Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

La virtualisation des réseaux marchera sur deux jambes

La virtualisation des réseaux marchera sur deux jambes
6 Octobre 2016dans Tendances2016-10-062016-10-06tendancesfr
Depuis plusieurs années, les recherches se multiplient pour développer des fonctions réseau virtualisées, favorisant une gestion centralisée des infrastructures. La réponse se trouvera dans les technologies SDN* et NFV**, qui révolutionnent la connectivité en entreprise.
Réseaux SDN et NFV
Depuis plusieurs années, les recherches se multiplient pour développer des fonctions réseau virtualisées, favorisant une gestion centralisée des infrastructures. La réponse se trouvera dans les technologies SDN* et NFV**, qui révolutionnent la connectivité en entreprise.


Des solutions réseau centralisées et plus flexibles

Avec les nouvelles solutions de virtualisation, l'infrastructure, reposant autrefois sur des machines, devient applicative et hébergée dans un datacenter. Le responsable informatique peut ainsi opérer son réseau depuis une interface unique, sur mobile ou desktop.

À la clé, une convergence qui concerne également l’hébergement : les applications réseau, les plateformes de services et le SI s’exécutent désormais sur les mêmes serveurs.

En plus de la rationalisation permise par cet effet de centralisation, la virtualisation permet un bond en avant en termes de flexibilité :

  • Une meilleure accessibilité : le responsable informatique peut reconfigurer son réseau, mettre à jour des fonctionnalités ou déployer de nouvelles solutions logicielles à l’aide d’un simple smartphone, d’une tablette ou d’un PC.
  • Un gain d’agilité dans le dimensionnement et la localisation des applications : en cas de pic de charge d’une activité métier, le réseau s’adapte et régule automatiquement le besoin de bande passante sans intervention d'un technicien.
  • L’automatisation des processus facilite la configuration et l’activation de nouveaux sites distants.


NFV et SDN, les deux technologies socles de la virtualisation

La technologie (SDN), ou Software Defined Network, associée à la NFV, ou Network Function Virtualization, sont au cœur de la virtualisation de bout-en-bout des réseaux d’entreprise. Ce sont elles qui simplifient la configuration, la gestion et l’exploitation de l’infrastructure.

Le NFV se concentre sur l’optimisation des services : la conversion du matériel machine en logiciels utilisables sur des serveurs permet à l’entreprise de mettre à niveau des fonctions réseau rapidement et de manière efficiente. Elle peut donc actualiser son offre de services plus facilement et réduire les délais d’innovation.

Le SDN permet quant à lui de contrôler le réseau, de le rendre plus performant et d’en automatiser les services, en offrant une vue d’ensemble. Il sera principalement utilisé pour :

  • la gestion centralisée et dynamique des ressources (rationalisation de l’infrastructure, contrôle des réseaux les plus sujets aux menaces de sécurité),
  • l’automatisation de la configuration et des services de connectivité (traitement plus rapide des processus),
  • le contrôle différencié des flux réseau selon le besoin des applications.

L’introduction du SDN va également faciliter la gestion de la connectivité entre les plateformes de services Cloud par le réseau.

L’entreprise optant pour ces solutions devra néanmoins prendre en compte les autres chantiers à mener en parallèle pour généraliser la virtualisation des réseaux comme l’évolution des métiers, des réseaux, ou encore l’interopérabilité des solutions qu’elle exploite.

*Software Defined Network
**Network Function Virtualization

 

Pour aller plus loin

>> Ce qu'il faut savoir sur les réseaux de demain

>> Accompagner les PME dans leur transition vers le Cloud

Changer d'affichage