Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Management : un projet, c'est comme un morceau de jazz

Management : un projet, c'est comme un morceau de jazz
2014-01-202014-09-19management de projetfr
Nous avons tous, à titre personnel ou professionnel, fait l’expérience de projets qui se « passaient bien » et d’autres peut être plus difficiles.
Publié le 20 Janvier 2014 par Emmanuel Herve dans management de projet
management : un projet, c’est comme un morceau de jazz

Nous avons tous, à titre personnel ou professionnel, fait l’expérience de projets qui se « passaient bien » et d’autres peut être plus difficiles. En général, nous essayons de comprendre les causes racines de ce qui fonctionne mal, afin de s’améliorer, mais oublions de regarder pourquoi un projet est un succès. Souvent, le facteur de réussite, c’est « simplement » une équipe qui fonctionne bien.

un projet, c’est comme un morceau de jazz

Je fais souvent un parallèle entre nos métiers de réalisation de projet et ma passion qu’est la musique. J’ai la chance d’avoir commencé très tôt et continu encore à pratiquer dans différents groupes de Jazz. J’ai donc quelques années d’expérience.

Le Jazz est une musique improvisée. Il y a un socle, mais toutes les notes ne sont pas écrites.  Les musiciens  créent en live une musique qu’un public écoute et reçoit.

Le morceau de musique, c’est le projet. Le groupe de jazz, c’est l’équipe de réalisation. Le public, le client final qui peut être très exigeant.

maitrise technique, qualité et feedback

Le client peut être ravi, enthousiaste et enchanté de ce qu’il reçoit … ou pas. En jazz, le feedback du client est instantané, car traditionnellement, le public applaudit lorsqu’un des musiciens est brillant pendant l’exécution du morceau. Cela l’encourage pour la suite.

Assurément, pour que le rendu musical soit agréable, chaque musicien doit maitriser son instrument. Il faut donc beaucoup de pratique et d’entrainement. C’est aussi vrai dans nos projets informatiques.

L’excellence et la maitrise technique sont des prérequis pour assurer une bonne qualité du code produit. Il est donc important de continuer à apprendre et à pratiquer. Le feedback sur le travail rendu permet d’encourager et de rester en phase avec le client.

la technique ne suffit pas

En jazz, chaque musicien va, tour à tour, soit accompagner, soit exécuter des improvisations. Et il faut du courage pour s’exposer ainsi. Chacun doit être en capacité de se mettre sous la lumière ou accepter d’être dans l’ombre. L’accompagnateur se met au service de celui qui est en danger au-devant de la scène pour le soutenir et l’amener à se dépasser.

Le soliste va donner toute son énergie et sa virtuosité au public et transcender le groupe. Le directeur artistique est là pour orienter le groupe dans des directions qu’il n’avait peut-être pas encore envisagé. On retrouve ces notions en agilité le « Servant Leadership », la facilitation, le coaching.

le secret révélé

Les musiciens ne se parlent pas puisque ils jouent !! Il y a donc beaucoup de communication non-verbale. Un regard, un geste, une phrase musicale. Tous les sens des musiciens sont en éveils pour comprendre et appréhender la situation qu’ils vont découvrir et créer ensemble. L’écoute, l’attitude et l’attention que l’on porte aux autres sont donc impératifs et permettent une synchronisation du groupe.

C’est certainement là le secret d’une équipe qui fonctionne bien. Quand ces ingrédients ne sont pas au rendez-vous, alors la musique n’est plus. Les spectateurs sont mécontents et le font savoir.

ce qui est naturel en musique devrait tout autant l’être lors de la réalisation de projets

Bien souvent nous ne voyons l’équipe que comme une somme de compétences en fonction des disponibilités de chacun.  Nous ne prêtons que peu d’attention à son mode de fonctionnement, ni à faire émerger l’équipe.

  • les membres de vos équipes s’entraident-ils ou bien chacun ne s’astreint au mieux à réaliser les tâches qui lui sont assignées ?
  • La gestion du projet permet-elle à l’équipe de se synchroniser quotidiennement pour partager la même vision du travail à faire ?
  • Les personnes ont elles simplement la conscience des difficultés que chaque membre peut rencontrer ?
  • Existe-t-il un feedback rapide et régulier pour s’adapter et enchanter le client ?
  • Et le client encourage-t-il l’équipe ou n’intervient-il que pour sanctionner ?

L’esprit des méthodes agiles, qui repose sur des valeurs comme le courage, le feedback, la simplicité, la communication, remet au centre du projet ces aspects. Les fondements sont alors sains et solides. Cela ne garantit pas la réussite à coups sûr, mais cela contribue sans aucuns doutes à construire une équipe qui fonctionne bien.

Emmanuel

Crédit photo : © alphaspirit - Fotolia.com

5 Commentaires

  • 7 Février 2014
    2014-02-07
    par
    Olivier Destrade
    Je partage tout à fait cette comparaison entre un groupe de musique et une équipe projet. Certains styles ou formations fonctionnent de façon très fusionnelle, et n'y a dés lors plus de rôle de direction artistique (cf. les Beatles par exemple). Il en va de même des pratiques musicales tribales dans les pays où le chant, la danse et la musiques sont indissociables et accompagnent toute la vie. Cette fusion s'appelle la culture, et la pratique musicale peut nous guider pour parvenir à établir une micro-culture au sein d'une équipe projet et d'utiliser dans le contexte du travail les mêmes leviers puissants qui fonctionnent chez les musiciens.
  • 6 Février 2014
    2014-02-07
    par
    Merci pour vos commentaires et vos précisions.
    Effectivement, j'ai parlé de valeurs agile, j'aurais aussi dû parler de l'"Engagement" et du "Respect" comme le souligne JF. Ce sera pour un prochain article.
    C'est vrai, l'informatique évolue très vite et est en perpétuel mouvement. Peut être que certains principes ont été un peu mis de côté. Mais on constate un retour "à du bon sens" et ça fait du bien.
  • 5 Février 2014
    2014-02-07
    par
    Michel Chesnée
    Merci pour cet article qui fait du bien à un ancien informaticien féru de jazz.
    revenons vite à ces valeurs qui était l'apanage des débuts de l'info (1974 pour moi)en intégrant le évolutions techniques et l’organisation agile !
  • 2 Février 2014
    2014-02-07
    par
    JF Jagodzinski
    Bel article, simple et juste.
    Et puis il y a l'engagement, l'envie d'aller au bout et de ne rien laisser ralentir le rythme. C'est aussi une valeur agile JF
  • 29 Janvier 2014
    2014-02-07
    par
    Maxime Macron
    Merci pour cet article, Emmanuel !
    Je suis totalement en phase avec vous ! En complément, partageant la même passion que vous, j'avais écrit un article similaire: http://www.maximemacron.fr/joomla/blog/project-management/110-pmselfpubl...
    Au plaisir de vous relire

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage