Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Pas de bon scénario sans connaitre son histoire

Pas de bon scénario sans connaitre son histoire
2013-03-082013-03-08green ITfr
L’écriture d’un bon scénario d’économie d’énergie dans l’IT suppose d’avoir une bonne connaissance de l’histoire IT de l’entreprise. La connaissance de l’histoire IT de l’entreprise est un des éléments clefs pour affiner la connaissance du profil énergétique suite à un premier audit.
Publié le 8 Mars 2013 par Alexandre Chupin dans green IT
pas de bon scénario sans connaitre son histoire

L’écriture d’un bon scénario d’économie d’énergie dans l’IT suppose d’avoir une bonne connaissance de l’histoire IT de l’entreprise. La connaissance de l’histoire IT de l’entreprise est un des éléments clefs pour affiner la connaissance du profil énergétique suite à un premier audit et au choix de la méthodologie la plus appropriée.

Le profil énergétique de l’entreprise sert de base à la définition de scénarios d’économie d’énergie dans l’IT.  Voici des exemples de scénarios, pilotés par un logiciel, qui peuvent être déployés dans les entreprises.

scénarios d’économies d’énergie pour l’environnement de travail

Un enjeu est d’adapter la consommation d’énergie des équipements au temps de présence des usagers sur leur lieu de travail. Les principaux scénarios pour le périmètre environnement de travail sont détaillés ci-dessous.

  • extinction nuit : ce scénario correspond à l’extinction d’un équipement pendant la nuit, période pendant laquelle peu d’usagers sont présents sur leur lieu de travail. Il représente un des gisements d’économies les plus faciles à atteindre. Le gain généré pour une extinction de 21h à 8h peut s’élever à 40%.
  • extinction week-end et congés : ce scénario correspond à l’extinction d’un équipement pendant le weekend et les congés. Il représente un gisement d’économies important puisque les salariés sont rarement présents sur leur lieu de travail. Le gain généré peut s’élever à 30%.
  • veille pause déjeuner : ce scénario correspond à la mise en veille des équipements pendant la pause déjeuner des salariés. Il présente cependant des contraintes utilisateurs plus importantes que les précédents scénarios. Le gain généré par une veille pause-déjeuner d’une heure peut s’élever à 5%.
  • veille ponctuelle en journée : ce scénario correspond à un scénario dynamique de mise en veille des équipements lorsque les usagers n’utilisent pas l’équipement. Il peut se substituer à un scénario de veille pause déjeuner puisqu’il permet de réaliser des économies tout au long de la journée de travail. Le gain généré est flexible dans une fourchette de 5 à 10%.
  • veille présence : ce scénario correspond à un scénario dynamique d’extinction des équipements d’un usager en fonction de sa présence dans les locaux de l’entreprise. La présence peut être détectée via le système de badges de l’entreprise ou via une application dédiée sur le smartphone du salarié. L’allumage ou l’extinction des équipements est alors déclenché. Ce scénario représente un gisement d’économies important. Il est cependant délicat à implémenter car il nécessite une sensibilisation et un agrément des utilisateurs. Il peut se substituer à un scénario nuit, week-end et congés. Le gain généré peut être supérieur à 50%.

scénarios d’économies d’énergie pour les infrastructures IT

Un enjeu de la réduction des consommations d’énergie des infrastructures IT est d’ajuster les consommations en fonction du besoin en ressources IT sans remettre en cause les différents niveaux d’engagement de services de la DSI vis-à-vis des métiers de l’entreprise. Les principaux scénarios pour les infrastructures IT sont détaillés ci-dessous.

  • extinction des ressources non utilisées :  ce scénario correspond à l’extinction des équipements qui ne sont pas utilisés, comme les « ghost servers ». L’outil logiciel détecte que l’équipement n’est pas utilisé et engage un processus d’extinction. Ce scénario permet de dégager des gains d’économies significatifs. L’impact sur les processus est faible. Le gain généré peut être entre 5% et 20% selon le parc concerné.
  • modulation de la puissance des équipements : ce scénario correspond à la modification de la puissance des équipements. Il s’applique aux serveurs et environnements virtuels. Il permet de limiter la puissance d’un équipement par rapport à la tâche qu’il est en train d’accomplir. Le gain généré peut être de 20% à 30% selon le parc concerné.
  • gestion des ressources en fonction des besoins : ce scénario correspond à la gestion dynamique de la consommation d’énergie des environnements virtuels en fonction de leur activité. Il permet de maximiser l’utilisation des machines virtuelles pour réaliser un ensemble de tâches. Le gain généré peut être autour de 15%

Le déploiement des scénarios énergétiques s’inscrira dans le cadre d’une politique énergétique de l’IT et devra impliquer toutes les parties prenantes de l’entreprise. Une simulation financière des scénarios avant et après déploiement sera nécessaire pour évaluer les gains. Le prochain et dernier article de notre série sera consacré à la simulation financière.

Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à consulter le livre blanc : Réduire la consommation d'énergie des équipements IT.

Alexandre

Crédit photo : © olly - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage