Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Technologie : prédictions pour 2014 et au-delà

Technologie : prédictions pour 2014 et au-delà
2014-01-062014-01-10actualitésfr
En 2013, l’actualité technologique a été riche, et les appareils mobiles, le cloud computing et les boutiques d’applications d’entreprise ont continué à se développer.
Publié le 6 Janvier 2014 par Gordon Makryllos dans actualités
technologie : prédictions pour 2014 et au-delà

que nous réserve 2014 ?

En 2013, l’actualité technologique a été riche, et les appareils mobiles, le cloud computing et les boutiques d’applications d’entreprise ont continué à se développer. Comme je l’ai écrit cette année sur ce blog, ces technologies ont toutes marqué un changement de business model, ce qui fait leur succès et bouleverse l’environnement actuel.

Alors que 2013 est derrière nous, rien ne laisse penser que les technologies et les tendances qui vont émerger en 2014 évolueraient autrement. Alors à quoi faut-il nous attendre ?

technologies portables et mobilité absolue

La mobilité est partout et s’applique à tous les usages. 2014 sera l’année où les appareils mobiles deviendront omniprésents, plus intelligents et plus rapides, et où la confiance du grand public dans la connectivité mobile sera totale.

2013 a vu le BYOD (« Bring you own device ») se généraliser. Les utilisateurs ne dissocient plus vie professionnelle et vie privée ; ils apportent systématiquement leurs smartphones et leurs tablettes sur leur lieu de travail et se déplacent avec leurs dossiers professionnels, ce qui pose aux entreprises le problème de la sécurité des données. Cette tendance va se poursuivre en 2014, les utilisateurs exigeant une connexion plus rapides, plus continue et mieux sécurisée.

La mobilité va continuer à se développer, boostée par les progrès  des appareils mobiles, notamment ceux des technologies portables (« wearable technologies »).L’annonce de la récente démission de la directrice générale de Burberry’s partie rejoindre Apple est un bon indicateur de la fusion entre les technologies et la mode qui va s’opérer l’année prochaine. Les lunettes Google Glass, les montres intelligentes et d’autres appareils portables pourront se connecter à Internet et entre eux via le cloud comme jamais auparavant. Et en parlant de planète connectée…

l’internet des objets se généralise

Internet est mort, vive l’Internet des objets ! Notre planète compte désormais plus d’appareils et de machines connectés que d’individus, et, en 2014, un nombre croissant d’équipements et de véhicules seront connectés et pourront communiquer entre eux.

L’Internet tel que nous le connaissons a déjà modifié en profondeur de nombreux aspects de notre vie quotidienne. Il a bénéficié aux entreprises, aux individus et aux États, et a souvent contribué à modifier la manière dont les gouvernements mettent en œuvre les politiques d’éducation, de santé et de protection sociale ainsi qu’à démocratiser l’accès à l’information. « The internet of everything » concerne la nouvelle génération d’appareils connectés, avec des communications M2M qui démultiplient les possibilités d’action. Nos téléphones et nos tablettes sont actuellement les appareils connectés les plus répandus, mais l’Internet des objets va se traduire par l’interconnexion des véhicules, des maisons, des appareils, des télévisions, des appareils de mesure… soit la plupart des équipements électriques et électroniques. Aux Pays-Bas, une entreprise a même permis à un agriculteur de connecter ses vaches !

Les prévisions varient, mais de récentes études prédisent qu’à l’horizon 2020, 75 milliards d’objets seront connectés à Internet et communiqueront entre eux. 2014 sera l’année où cette interconnexion généralisée deviendra réalité.

cloud hybride et modèle XaaS

En 2014, les architectures informatiques continueront à évoluer et à offrir une plus grande flexibilité aux entreprises et aux utilisateurs. Dans des billets de blogs précédents, j’ai évoqué le futur impact qu’aura le cloud computing sur différents domaines de l’informatique, notamment les approvisionnements, le stockage et la continuité de service et même le rôle traditionnel du DSI. Le cloud poursuivra sa transformation tout au long de l’année à venir pour s’orienter vers un modèle de cloud hybride.

Les entreprises qui ont mis en place des architectures de cloud privées doivent se préparer à adopter le cloud personnel et à passer au modèle hybride. L’approche hybride fait bénéficier les organisations d’une plus grande flexibilité opérationnelle et de coûts optimisés sans compromettre la sécurité. La performance réseau est également améliorée.

Le modèle XaaS (« en tant que service ») va continuer à gagner en popularité également grâce à sa flexibilité appréciée des entreprises, par ailleurs conscientes des avantages majeurs que leur procure le modèle OPEX par rapport à l’approche CAPEX classique avec investissement initial.

une architecture basée sur les logiciels

L’architecture basée sur les logiciels va également s’imposer en 2014. Cette approche consiste à utiliser le logiciel ou l’application pour définir la fonction de l’appareil proprement dit. Il peut s’agir d’un appareil de stockage ou d’un serveur, mais aussi d’appareils personnels tels que les baladeurs numériques ou les bracelets et les applications assurant le suivi du sommeil, des déplacements et de l’alimentation pour favoriser une meilleure santé.

L’approche logicielle peut permettre de révolutionner la programmation et l’utilisation des appareils, ainsi que nos interactions avec eux, car elle les rend complètement personnalisables. Les appareils de tous types seront régis par leurs applications, ce qui les rendra directement programmables, plus adaptables et plus faciles à contrôler avec une gestion et un paramétrage centralisés.

partager, partager, toujours partager

La montée en flèche des médias sociaux a tellement habitué les utilisateurs au partage que celui-ci est devenu une seconde nature. Il y a maintenant 1,15 milliard d’utilisateurs actifs de Facebook et plus de 288 millions d’utilisateurs actifs de Twitter, qui partagent en permanence des idées, des informations, des actualités et des avis, entre autres données. Plus de 16 milliards de photos ont été partagées sur Instagram. Et ce n’est que le début.

L’impression 3D est un domaine où le partage d’idées et de créations va connaître un développement spectaculaire à partir de 2014. Les ventes d’imprimantes 3D devraient augmenter de 75 % en 2014 avec la généralisation de cette technologie. L’impression 3D pourrait avoir un impact considérable sur de nombreuses industries, notamment le secteur de la fabrication. C’est une nouvelle façon de partager, puisque les entreprises ne sont plus tenues de produire des objets de façon uniforme. Ainsi, la création ou l’idée innovante proposée aujourd’hui par une entreprise ou un particulier pourra être partagée et copiée dès le lendemain. Les répercussions pourraient être très importantes dans les domaines de la fabrication, du développement de produits, du design et du prototypage... Cela représente évidemment un défi similaire à celui que les industries du disque et du cinéma ont dû relever : comment protéger la propriété intellectuelle dans un monde passé du physique au virtuel et où le partage s’est généralisé ? Les machines intelligentes innovantes pourraient constituer la solution. Mais ce sera le sujet d’un autre billet de blog.

Bonee année 2014 !

Gordon

Retrouvez la version originale Anglaise de cet article ici.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage