Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

La e-santé, nouvelle alliée des humanitaires et des pays émergents !

La e-santé, nouvelle alliée des humanitaires et des pays émergents !
2017-06-192017-06-19transformation digitalefr
Les pays émergents sont à un carrefour fondateur en termes de technologies et de santé. Les humanitaires doivent se saisir de ces sujets.
Publié le 19 Juin 2017 par Dominique Noël dans transformation digitale
La e-santé, nouvelle alliée des humanitaires et des pays émergents !

La question centrale du développement de la e-santé dans les pays émergents fait partie de ces sujets essentiels abordés lors de plusieurs tables rondes. Ils sont de fait des enjeux majeurs pour les humanitaires, également en termes d’accès aux soins et de santé publique. D’ailleurs le groupe Orange est partie prenante de ces évolutions, ayant déployé, avec ses partenaires, plusieurs solutions innovantes, telles la surveillance épidémiologique, un programme mobile de santé pour lutter contre la mortalité juvéno-infantile ou encore un centre d’information stratégique du traitement du VIH/SIDA.

L’Université d’été de la e-santé à Castres propose chaque année des sujets de fond avec des angles qui changent un peu des autres événements sur ce même thème.  Cette 11ème  édition ne déroge pas à la règle, avec des sessions sur les technologies mais aussi, et surtout, sur des grands sujets de développement pluridisciplinaire et international.

 

La e-santé va-t-elle transformer l’action humanitaire ?

Le digital est aujourd’hui un levier-clé pour la récolte de dons et le recrutement de bénévoles, c’est donc un défi fondamental sur le terrain au contact des populations. Les pays émergents sont à un carrefour fondateur en termes de technologies et de santé, les humanitaires doivent, bien entendu, se saisir de ces sujets.

En effet, la e-santé arrive partout où le mobile s’impose : des métropoles à la brousse africaine… et jusqu’à l’Asie du Sud-Est. La population mondiale est de plus en plus équipée de smartphones et dispose d’un accès facilité à la santé.

Voyons comment les humanitaires peuvent saisir cette opportunité pour réinventer leurs modèles d’aide sur place ? 

C’est à cette question, loin d’être évidente, que les intervenants tenteront de répondre autour du journaliste Lionel Buannic. Le rôle donné au patient avec la e-santé est une dynamique nouvelle dans les pays émergents et les différentes parties prenantes des projets humanitaires voient leurs cartes naturellement redistribuées. À chacun de trouver sa place pour avancer ensemble vers un but commun : une meilleure prise en charge des problématiques de santé au quotidien sur l’ensemble des territoires.

 

E-santé et santé publique dans les pays émergents, mythe ou réalité ?

L’arrivée massive du smartphone et des services de santé connectée peut-elle résoudre les problèmes sanitaires qui se posent depuis des décennies en Afrique et en Asie du Sud-Est ? Peut-être pas. Mais impulser une nouvelle dynamique et donner de nouveaux outils pour une meilleure prévention et une prise en charge rapide, c’est fort probable. C’est en tout cas le but des industriels et professionnels de tous bords qui travaillent sur ces problématiques avec les gouvernements africains et asiatiques.

L’apport du numérique dans la santé publique n’est plus à démontrer, nous le savons avec notre regard “occidental”. Et les outils sont efficaces et déjà disponibles pour la plupart, une vision et une impulsion politique forte est indispensable pour passer de la théorie à la pratique. Du rêve à la réalité, à l’échelle d’un pays et d’un continent. 

Les problématiques sont très différentes d’un pays à l’autre au niveau des infrastructures, de la maturité des pouvoirs publics mais aussi de la prise en main des outils numériques par les populations. Le panorama s’annonce complet et passionnant durant les conférences de l’Université d’été de la e-santé de Castres, début juillet. Nous vous en reparlerons très vite !

 

Si le sujet vous intéresse, n’hésitez pas à vous inscrire dès maintenant.

 

Dominique

 

 

Pour aller plus loin

La révolution numérique dans les pays en développement est en marche


 

Changer d'affichage