Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

L'industrie des medtechs et la « grande vague » : quel momentum ?

L'industrie des medtechs et la « grande vague » : quel momentum ?
2014-11-182014-11-18transformation digitalefr
Paris héberge une grande exposition consacrée aux œuvres du maitre japonais Hokusai. Mais quel est le rapport avec nos sujets de prédilection ? Aucun -a priori-, sauf que ce cadre va nous servir de métaphore pour aborder une tendance industrielle qui s’accélère au sein des medtechs.
Publié le 18 Novembre 2014 par Alexandre Faesch dans transformation digitale
L’industrie des medtechs et la « grande vague » : quel momentum ?

Paris (depuis octobre au Grand Palais jusqu’à janvier 2015) héberge une grande exposition consacrée aux œuvres du maitre japonais Hokusai. Son estampe la plus connue de tous en Occident est sans doute « la grande vague de Kanagawa » dont l’influence est certaine dans l’art occidental.
Elle sera notamment à l’origine du poème symphonique de Debussy « la mer » ; Monet, entre autres, collectionnera les estampes japonaises et s’inspirera de leur cadrage dans sa peinture ; Cézanne sera influencé également à travers sa série de la montage Sainte Victoire comme, plus proche de nous, Andy Warhol. Et tout un chacun, de sa mémoire d’images orientales, se souviendra d’une estampe japonaise imprimée au bleu de Prusse : celle d’une vague déferlante qui menace trois barques prises dans la tempête proche du mont Fuji, enneigé.

Mais quel est le rapport avec nos sujets de prédilection ? Aucun -a priori-, n’y voyez donc qu’une vague et modeste tentative de concordance des temps. Sauf que ce cadre, pour un regardeur attentif va nous servir de métaphore pour aborder une tendance industrielle qui s’accélère au sein des industries du medtech. Estampe dans la tradition japonaise signifie littéralement image du monde flottant. Cette « grande vague » sert à la mise en image du propos de ce blog. Parallèle audacieux, amusant mais somme toute illustratif des grands bouleversements qui agitent le monde du medtech.

medtechs : une vague de consolidation


Les fondamentaux de cette industrie connaissent en effet un bouleversement profond. La demande, de plus en plus contrainte, évolue : pression sur les prix, nouveaux acheteurs, intensification de la compétition medtech, nouveaux modes d’accès aux marchés, évolutions réglementaires… En réponse à des conditions défavorables de l’environnement, les acteurs industriels anticipent ces mutations et vont se consolider pour maintenir le cap en recherchant la meilleure taille critique pour adresser des marchés globaux.

Quelques exemples significatifs illustrent l’accélération d’un grand mouvement de consolidation qui emporte tous les acteurs sur « la grande vague ».

Dans le dispositif médical, le rachat de Covidien par Medtronic (pour 42,9 Mlds$), en cours, est la plus grosse opération de rapprochement entre acteurs industriels connue à ce jour (dans le secteur Medtech).

Rapprochement stratégique déterminant la position structurelle en soi de ces acteurs :

  • diversification des sources de revenus (en complémentarité), baisse de l’exposition du nouveau groupe aux marchés des dispositifs médicaux (implantables). Pour mémoire, Covidien et Medtronic ont établi leur présence sur +30 pathologies chroniques, dans plus de 130 pays.
  • accroissement de l’exposition aux marchés émergeants (le positionnement sur la zone APAC est fondamental compte-tenu des croissances annoncées de ces marchés) ; course à la taille critique dans divers domaine thérapeutiques….
  • montée sur le service (à date, 2 programmes précurseurs illustrent cette réalité industrielle qui tend à croitre : Cardiocom & Cath Lab Managed Services.

vers des opérateurs de services


La dynamique de transformation, qui prévaut dans ce jeu d’acteurs, vise à passer, pour le nouveau groupe en cours de constitution, du statut de fournisseur de dispositifs médicaux à celui d’un partenaire santé orienté services & solutions à un niveau global, en orientant cette position sur ses assets historiques. Plus globalement l’initiative de Medtronic, est révélatrice du nouveau positionnement des acteurs medtechs. Ils visent à devenir des opérateur de services pour capter plus de valeur.

Le rapprochement -Medtronic+Covidien-  impacte aussi le secteur en le déformant : le nouveau groupe pèserait ~ 40Mlds$ de CA et figurerait dans le palmarès des géants du medtech avec ~104 Mlds$ de capitalisation marché, soit l’équivalent d’un Novo Nordisk dans le monde pharma, mais loin derrière un J&J (~302 Mlds$). Pour autant, ce nouveau groupe sera dominant sur le marché de l’équipement médical loin devant les Baxter, Stryker, BD, Essilor, Synthes, St Jude, CareFusion, Sonova… Evidement, cette course à la taille critique vient impacter l’agenda d’autres acteurs du secteur qui accélèrent le mouvement général de consolidation par truchement.

C’est le cas en ce début de ce mois d’octobre, de l’annonce inattendue faite par Becton Dickinson de rachat de CareFusion pour 12,2Mlds$. Comme pour Medtronic, c’est l’opération la plus importante de l’histoire de ces deux maisons qui comme beaucoup jusqu’à maintenant se contentaient de petites opérations de fusions-acquisitions pour maintenir leur avance (et/ou combler) un retard, voire élargir leur gamme, mais sur des montants d’opérations nettement inférieurs.

A noter enfin, pour compléter le tableau que la fusion n’est pas l’unique moyen de répondre à ce problème de taille critique, d’autres acteurs montent directement sur le service en devenant acteur de la production de soins (ex : Fresenius dans l’insuffisance rénale…).

Comment va évoluer le marché face à cette déferlante de fusions ?


Mais revenons à notre estampe pour conclure ce blog en filant la métaphore. Quand on y regarde d’un peu plus près, on distingue en fait trois vagues dans cette tempête : l’amorce d’une vague au premier plan ensuite une vague écumante et enfin une déferlante. Trois barques en face des vagues sont prises dans ce typhon. Violente opposition entre les éléments et les embarcations qui rament à l’encontre des obstacles qui se dressent. Bien au loin le Mont Fuji, image du volcan sacré entouré d’un ciel noir.

Cette « grande vague » réunit tous les ingrédients d’une interrogation lancée aux témoins embarqués également dans la tempête : alors que la déferlante menace de retomber, que deviendront ces jonques ?

3 scénarios non exclusifs sont possibles :

  1. Les barques et les équipages seront broyés par la vague surplombante.
  2. Les embarcations les plus robustes, aguerries passeront la tempête grâce à leurs étraves effilées.
  3. Certaines jonques disparaitront mais d’autres viendront assurer la continuité du transport marchand après la tempête.

De quelle manière évoluera l’industrie des medtechs ? Cela reste à voir !

Alexandre.

 


 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage