Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

L’homme augmenté est en marche

L’homme augmenté est en marche
2014-04-242014-05-07relation patientfr
« Ce que nous essayons de faire, c’est de construire une humanité augmentée, nous construisons des machines pour aider les gens à faire mieux les choses qu’ils n’arrivent pas à faire bien… » Eric Schmidt, ex-PDG et actuel Président du conseil d'administration de Google
Publié le 24 Avril 2014 par Caroline Crousillat dans relation patient
l’homme augmenté est en marche

J’ai assisté il y a quelques semaines aux matins de l’innovation organisés par l’ESSEC-ISIS qui avait pour thème le transhumanisme, et je ne vais pas vous le cacher, j’ai découvert une façon de voir l’application des technologies de l’information et de la communication (TIC) dans le monde de la santé que je ne connaissais pas.

Transhuma… quoi ?


Evidemment, on va commencer par faire le point sur ce « gros mot » qu’est « transhumanisme ». Le transhumanisme, c’est un mouvement culturel et intellectuel qui pousse l’usage des sciences et des technologies pour améliorer les caractéristiques physiques et mentales des êtres humains. Les penseurs transhumanistes prédisent ainsi que les êtres humains pourraient être capables de se transformer en êtres dotés de capacités telles qu'ils mériteraient l'étiquette de « posthumains »… tout un programme non ?

Est-ce aussi farfelu que cela en à l’air ? Quand on relit la déclaration d’Eric Schimdt ou que l’on voit la mode actuelle autour du quantified self… pas tant que ça…

Google et la transhumanité


Avoir choisi en introduction une citation de l’ex-PDG de Google n’est pas un hasard. En effet, l’ambition transhumaniste du géant de l’Internet est de plus en plus affichée.

Google glass, avec la réalité augmentée, Google car, pour la conduite autonome, ou encore Calico qui a pour objectif de « tuer la mort » sont autant de projets menés par le Groupe afin d’améliorer la qualité et de prolonger la durée de vie humaine. Google est même allé jusqu’au séquençage de l’ADN au travers de sa filiale 23and Me, dirigée par la femme de Sergei Brin, le cofondateur.

La firme californienne a par ailleurs recruté Ray Kurzweil, un des gourous du transhumanisme, persuadé qu’avec l’intelligence artificielle nous deviendrons immortels.

même Barack Obama s’y met


Dernière annonce en date de Barack Obama : ''Nous sommes en train de construire Iron man''.

 

Annoncé non sans un certain humour, il s’agit pourtant d’un projet très sérieux baptisé TALOS (Tactical Assault Light Operator Suit) commandé par l'Armée de Terre et le Pentagone visant la création d’un exosquelette pour les soldats. Les militaires financent en effet et depuis longtemps des recherches concernant l’usage des robots pour aider les soldats sur le champ de bataille. Le DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) est ainsi l’une des agences les plus en pointe sur le domaine du transhumanisme appliqué à la défense.

vieillesse et maladie, les ennemis des transhumanistes


Au-delà des travaux de Google et de l’Iron Man d’Obama, ce qui me semble le plus intéressant dans les notions de transhumanisme, c’est le nouveau regard que l’on peut avoir du toutes les dernières tendances en matière d’utilisation des TIC dans la santé.

Le transhumanisme part du fait que certains aspects de la condition humaine tels que le handicap, la souffrance, la maladie, le vieillissement ou la mort subie sont inutiles et indésirables. Et si on regarde bien, aujourd’hui les technologies sont de plus en plus à notre service pour lutter contre ces aspects. 

L’homme augmenté est en marche… Montres, capteurs, bracelets et même pansements communicants sont autant d’objets qui se multiplient et se démocratisent. La technique nous aide donc déjà à nous améliorer ou à minima à mieux nous connaître…

Caroline.

 

crédit photo : © Anastasia Popova - Fotolia.com
 

7 Commentaires

  • 27 Mai 2014
    2014-05-27
    par
    Benjamin Sarda
    @BBL :
    Bonjour,
    Lors de la matinée sur le transhumanisme, j’ai precisement pris le contre pied de cette tendance scientiste.
    D’abord en revenant sur le réalisme de la méthode, en partant de considérations sur les systèmes complexes et notre incapacité à industrialiser des services caractérisés par des attracteurs étranges, au sens de Lorenz.
    Ensuite en indiquant que toutes ces technologies n’avait pas nécessairement d’usage.
    Et finalament, dans l’exemple sur le diabète, en expliquant que certains patients diabétiques de type 1 sont contre le pancréas artificiel.
    Le ton de l’exposé est donc plutôt à la défiance, et met en garde contre les faux espoirs liés au transhumanisme.
    J’ai d’autre part ouvert cette présentation pour rappeler, que selon le mot de Poincaré, "le savant n’étudie pas la nature par ce que c’est utile, il le fait parce qu’il y prend du plaisir, et il y prend du plaisir parce qu’elle est belle". Benjamin.
  • 26 Mai 2014
    2014-05-27
    par
    BBL
    Bonjour, "recherches pour des applications militaire"... Tout un programme en perspective! La science qui substitue la religion à la puissance 1000 présente de prime abord un visage et des attraits bien séduisants. Mais ne serait-elle pas un leurre? Nous pouvons d'ores et déjà faire un constat. Est-ce que grâce à la science de l'homme nous vivons globalement mieux? Sommes-nous et vivons-nous mieux, en meilleur santé plus vieux et plus heureux? Voilà les vraies et bonnes questions fondamentales à se poser. Pas si sûr si nous établissons un constat global objectif, VERITABLE et SINCERE. Bien au contraire, on découvrirait que c'est plutôt même l'INVERSE! Hormis peut-être une poignée de nantis qui impose insidieusement leur vision au reste du monde. "Les prolifiques vilenies de dame nature vont pullulants sur lui... [...] Dégainant la fortune et brandissant son épée qui fumait d'une sanglante exécution."
    Et puis n'oublions pas qu'il y a toujours le sempiternel "diviser pour mieux régner". Et cette science est devenu "leur" outil. Un instrument d'asservissement des peuples. Est-ce cela leur vision de "l'homme augmenté"? A l'heure, entre autres "choses" funestes innombrables engendraient par la science de l'homme, des épandages chimiques aériens massifs... Le constat est finalement bien vite établi a qui veut bien "l'entendre".
    Ceux-ci n'est pas l'avis d'un internaut blasé ou frustré et pessimiste mais malheureusement un avis basé sur les réalités bien tangibles et surtout lavé des discours propagandistes des psychopathes aux commandes. Dans "leur plan" la femme est de nos jours valorisée et mis en avant mais pour combien de temps encore à l'heure ou la matrice de reproduction féminine artificielle a déjà fait ses preuves officielement avec succès dans les années 90 au Japon.
    En résumé, l'humanité est ludiquement, sciemment et farouchement conduite à s'installer sur une branche pourrie. Comment peut-on accepter d'adhérer sciemment ou tacitement aussi aveuglément aux "diktats" d'êtres si peu fiables comme en atteste l'histoire et les faits actuels. J'entends la Véritable Histoire bien sûr ne serait-ce qu'au cours du siècle dernier, à une science qui aliénie l'humanité dans son ensemble? Qui nous leurre pour et dans l'intérêt d'un système devenu sourd, aveugle et de plus en plus mis en sourdine par ses acteurs qu'il soit actif ou passif à ce système afin d'en espérer toujours quelques pseudos avantages trop souvent et excessivement futiles. Et qui finalement entraine inexorablement notre terre et tous ses habitants vers une décandence et une misère "high-tech". "Ce n'est pas l'homme qui fait la science mais c'est la Science qui fait l'Homme." La science n'est-elle pas avant tout l'art de l'observation? Alors homme augmenté ou diminué? PS: désolé et tant mieux si ce commentaire écorne quelques faux espoirs implantés dans les esprits mais il est devenu urgent d'ouvrir enfin les yeux.
  • 23 Mai 2014
    2014-05-27
    par

    @Explorator : des questions intéressantes effectivement ! L'éthique est une question fondamentale sur ce sujet !

    @Grégory : effectivement, le côté mental pourrait être fascinant ! merci pour ce commentaire

  • 20 Mai 2014
    2014-05-27
    par
    Grégory MAUBON
    Bonjour et merci pour cet article de découverte. Il manque peut etre une partie du transhuanisme qui travaille plus sur le coté mental. En effet, améliorer les corps est une chose mais on peut aussi imaginer améliorer l'esprit. Plus besoin d'apprendre, toutes les connaissances et les compétences sont à disposition... La limite est, bien entendu, à partir de quel moment la modification de ma mémoire fait que je ne suis plus moi ;) Mais c'est un débat en lui même !
    Grégory
  • 19 Mai 2014
    2014-05-27
    par
    Explorator Assurbanip
    La naissance ne produit pas l'obsolescence. L'homme augmenté , fabriqué ,deviendra t-il obsolète comme un Iphone 2.0 ? Quels humains pourront se payer ces "mises à jour" ? Quid des autres humains non augmentés ? La Nature, a toujours permis à chaque individu né, d'avoir autant de chances de réussir sa vie. Ce que la nature a préservé, le transhumnisme menace de monayer....

Pages

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage