Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Hôpital et réseaux sociaux, tout n'est pas toujours rose

Hôpital et réseaux sociaux, tout n'est pas toujours rose
2015-01-062015-01-06hôpital numériquefr
Tout n’est pas toujours rose dans le monde social en général, comment donc prémunir la sphère médicale de mauvaises utilisations des réseaux sociaux ?
Publié le 6 Janvier 2015 par Caroline Crousillat dans hôpital numérique
hôpital et réseaux sociaux, tout n’est pas toujours rose

Nous en avons parlé dans un précédent article, les hôpitaux suivent le chemin du conversationnel et sont de plus en plus nombreux sur les réseaux sociaux.  Et si en France, on n’égale encore pas les 1229 hôpitaux américains utilisant les réseaux sociaux selon une étude menée par Power DMS , c’est une vraie tendance de fond qui se dessine dans le but de renforcer le lien entre le patient et son établissement de santé. Pourtant tout n’est pas toujours rose dans le monde social en général, comment donc prémunir la sphère médicale de mauvaises utilisations des réseaux sociaux ?

hôpitaux, médecins, patients et réseaux sociaux, un quatuor à surveiller


Si l’utilisation des médias sociaux s’avère particulièrement intéressante pour renforcer le lien avec les patients, elle peut se révéler embarrassante en cas de mauvaise utilisation. Et bien évidemment, les Etats-Unis en avance sur le déploiement de l’usage des réseaux sociaux dans la santé en essuient les plâtres les premiers. Le bad « buzz » n’épargne en effet pas l’hôpital !

Prenons l’exemple de ce médecin du Chicago’s Northestern Memorial Hospital qui a posté sur Facebook des photos gênantes d’une patiente particulièrement éméchée et qui est, aujourd’hui, poursuivi pour avoir posté ces photos peu flatteuses sur les réseaux sociaux.
Une histoire peu glorieuse que ce soit pour le médecin ou pour l’hôpital mais qui révèle surtout ce qu’on pourrait qualifier de « danger » des réseaux sociaux.

L’arrivée des réseaux sociaux a certes permis à tous de s’exprimer, ce n’est pas pour autant qu’il faut en oublier sa conscience professionnelle et ce dans la santé mais aussi dans d’autres domaines.
Mais les médecins et les établissements de santé ne sont pas les seuls à commettre des imprudences avec les données personnelles. Les patients qui se plaisent à évoquer leurs problèmes de santé sur des forums spécialisés ou à poster leurs radios ou scanners sur Twitter et Facebook prennent eux-mêmes des risques

Une citation de Frédérique Lesaulnier, coordinatrice du pôle santé de la CNIL est à mon avis parfaite pour résumer tout ça : "Internet peut rendre de grands services en matière de santé, mais est aussi porteur de menaces nouvelles pour la protection des données personnelles, compte tenu des risques de divulgation. Malgré les progrès accomplis, il faut encore élever le niveau de sécurité."

accompagner l’usage  des réseaux sociaux


Pour pallier ces problèmes, de nombreuses solutions ont été mises en place notamment un guide de bonne pratique des réseaux sociaux réalisé par la fondation MACSF pour les professionnels de la santé. Un guide qui tente de rappeler le potentiel des réseaux sociaux mais aussi les risques à éviter. La CNIL a également publié des recommandations pour les patients et l’usage de leurs données personnelles. Ces questions ont également fait l’objet à la conférence HospiLike qui s’est tenu au CHU d’Angers le 11 décembre 2014, une première qui souligne l’intérêt pour ces nouveaux outils des hôpitaux français.

Internet et les médias sociaux sont en effet devenus un outil de renouveau pour le milieu médical. Que ce soit pour renforcer le lien entre les professionnels de santé et les patients ou pour améliorer le confort de ces derniers, il ne faut pas se priver de ses médias accessibles et simples d’utilisation. Mais l’accompagnement est clef pour éviter les dérives résultant de la méconnaissance de ces outils et de leurs impacts.

Fort heureusement les hôpitaux ne se lancent pas à la légère sur les réseaux sociaux et un nouveau profil fait son entrée à l’hôpital : le community manager qui accompagne à la fois la stratégie digitale et le changement de mentalité dans ce secteur d’activité.

Alors, prêts à discuter avec votre médecin sur Twitter ?

Caroline.

 

crédit photo : ©-PureSolution
 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage