Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

L'accélération du Cloud Computing pousse les DSI à changer, pas à disparaître

L'accélération du Cloud Computing pousse les DSI à changer, pas à disparaître
2013-12-192014-09-23transformationfr
Le Cloud Computing se généralise et, malgré les discours entendus sur ce sujet, cette généralisation n'annonce pas la disparition du DSI mais un changement profond de la fonction informatique dans les entreprises. Plongée dans la vision du marché de Philippe Trouchaud de PWC.
Publié le 19 Décembre 2013 par Yann Gourvennec dans transformation
l'accélération du Cloud Computing pousse les DSI à changer, pas à disparaître !

Le Cloud Computing se généralise et, malgré les discours entendus sur ce sujet, cette généralisation n'annonce pas la disparition du DSI mais un changement profond de la fonction informatique dans les entreprises. Plongée dans la vision du marché de Philippe Trouchaud de PWC

La technologie comme levier d’innovation et de transformation du Business" telle était la première conférence du "Cercle Premier transformation du S.I" dédié au Cloud Computing, organisé par Orange Business Services pour ses clients le 28/11/2013. Le présentateur en était Philippe Trouchaud, senior Partner de PWC qui a partagé sa vision du marché et décrit comment les nouvelles technologies offrent des voies possibles aux CIO / CTO pour passer de suiveur à catalyseur de la transformation de l’entreprise. M. Trouchaud était interviewé par Kareen Frascaria Journaliste et blogueuse. 

"Quand on sonde les dirigeants en leur demandant quel est le principal capital de l'entreprise ils disent que ce sont les données et pas les humains et que c'est l'innovation qui va leur permettre d'aller de l'avant". C'est avec cette affirmation prophétique que Philippe Trouchaud a introduit sa présentation et même si les humanistes en sont fâchés, il faut bien reconnaître que l'engouement du public et des entreprises pour ce qu'il est convenu d'appeler le big Data définit clairement le futur de l'informatique de ces prochaines années et même du temps présent.

"Les DSI sont dans un environnement chaotique. Et notamment en Europe et en France il y a peu de culture technologique et quand on demande qui est en charge de l'innovation sur les processus principaux on a un grand blanc" a poursuivi M. Trouchaud dans un discours très percutant, sans prendre de gants. "Tous les grands de l'IT ont compris que les DSI ne sont plus les décideurs mais quand on essaie de mettre le Cloud en œuvre on s'aperçoit qu'il y a survente aux directions générales et le rôle du DSI n'est pas facile". 

On le comprend de mieux-en mieux et les récents articles que j'ai écrits sur ce sujet reviennent tous sur le même point : le cloud computing est de moins en moins une question de technologie et de plus en plus une affaire de transformation. C'est ce défi auquel les DSI redoivent s'atteler aujourd'hui et M. Trouchaud a raison, il n'est pas facile, car il consiste non seulement à migrer techniquement un parc existant, mais aussi et surtout à transformer les compétences et les métiers des membres de la direction informatique des entreprises. 

"Il y a beaucoup de méthodologies et d'organisations pour porter l'innovation" a-t-il ajouté "mais la mise en œuvre n'est pas facile car on n'arrive pas à remplacer le DSI si facilement" ; le consensus est partagé largement, les DSI sont là et ne disparaîtront pas demain, fort heureusement. Mais en même temps c'est leur métier qui est en train de changer et cela ne va pas se faire tout seul.

"Un bon moteur de l'innovation c'est d'être obligé de la faire" a ajouté monsieur Trouchaud, rappelant en cela les principes énoncés par Scott Berkun dans son ouvrage "les mythes de l'innovation". "L'accélération du Cloud Computing exacerbe le besoin de changement du rôle du DSI plutôt que la disparation du DSI" a-t-il ajouté, visionnaire. 

DSI : vers une fusion entre MOA et MOE 

"Le DSI à son rôle à jouer mais il doit apprendre à sortir de l'effet tunnel et qu'il n'attende plus que la MOA fasse le boulot. Il faut apprendre la culture de l'erreur et apprendre à tuer des projets, agréger des services et fabriquer de moins en moins. Il y a un bel avenir pour les DSI mais dans un rôle entièrement différent !" C'est à une véritable révolution que nous prépare M. Trouchaud et j'ai la sensation que d'une part, le Cloud Computing est en train de réaliser le rêve  de tous les maîtres d'ouvrage des décennies antérieures et qu'il est aussi en train de réaliser une fusion entre MOA et MOE pour remettre les usages des utilisateurs au cœur de l'informatique. Il était temps me direz-vous, mais il est certain que grâce au Cloud, ce changement ne s'arrêtera pas. 

le risque de se faire doubler

La grande nouveauté c'est que les technologies sont accessibles à tous immédiatement et que  "le DRH peut choisir des solutions en mode SaaS qu'il peut utiliser dès le lendemain", mais la réalité est un peu plus complexe. "Il y a des surpromesses de la part des fournisseurs mais l'avenir du DSI est déterminé par son passé. Les grandes dépenses sur ces héritages posent problème dans les directions générales même si ce n'est pas facile". 

des retours concrets de transformation des DSI

Les enjeux du futur sont sur la transformation, nous y reviendront dans un article suivant. "Il y a cette transformation des infrastructures qui est incontournable. Ceux qui se transforment bien ce sont les gens qui connaissent bien les processus et les métiers" a poursuivi le Partner de PWC : "Il faut un dialogue mature avec les métiers pour faire évoluer le cœur de métier avec la technologie sinon ce sera très difficile de ne pas subir" a-t-il conclu.

problèmes de communication

"Il faut dépasser les portes ouvertes en disant que le SaaS est moins cher. Il faut aller au-delà du voyage dans la Silicon Valley aussi. Les DG attendent autre chose" a-t-il poursuivi. "Les clients achètent du conseil démonstratif ils n'achètent plus de slides et il y a beaucoup de conduites de changement à mener". 

Et le Cloud ne sert pas qu'aux infrastructures mais aussi dans la capacité à améliorer et dynamiser la communication. "Dans la collaboration, il y a des dialogues à mener pour sortir de la communication par mail, par exemple. Mais le drame pour les DSI ce sont les coûts existants. Ce sont des centaines de millions d'euros qui sont en jeu et on ne voit pas la contribution au résultat ! Et comme on a mis dans la tête des dirigeants que tout cela on pouvait l'avoir gratuitement , il est difficile d'avoir un dialogue raisonnable". Nul doute que l'éducation reste à faire dans ce domaine et espérons que ce blog Cloud Computing d'Orange Business Services contribue bien à ce travail de fond. 

que nous réserve le futur ?

Monsieur Trouchaud nous a livré troisième conseils. Les voici :

  1. "se saisir des technologies et  ne plus livrer une solution, mais ouvrir le dialogue"
  2. "après le dialogue il faut faire la démonstration du Bénéfice de l'apport de la technologie"
  3. Enfin, le dernier conseil de M touchanud est "d'être transparent sur les coûts sinon la situation ne sera pas tenable"

Yann Gourvennec

crédit photo : © peshkova - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage