Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

La "cloudification" du réseau : un nouveau menu de services NaaS à la carte

La "cloudification" du réseau : un nouveau menu de services NaaS à la carte
2013-06-102013-06-10normes, standards et certificationfr
Cette promesse de livrer rapidement un service cloud, en quelques minutes, est parfois limitée par la configuration d'un élément de réseau qui demande plusieurs jours, voire des semaines. Ainsi, la nécessité d'une infrastructure de réseau flexible et programmable est devenue un enjeu important...
Publié le 10 Juin 2013 par Jamil Chawki dans normes, standards et certification
la

Comme expliqué par Axel Haentjens dans son billet Le cloud : de l'artisanat à l'industrie , les éléments constitutifs du cloud computing sont dans la fourniture de services à la demande avec un accès instantané aux services, une commande de services en ligne et la capacité à croître et à décroître rapidement la ressource associée à ces services. Cette promesse de livrer rapidement un service cloud, en quelques secondes ou minutes, est parfois limitée par la configuration d'un élément de réseau qui demande plusieurs jours, voire des semaines. Ainsi, la nécessité d'une infrastructure de réseau flexible et programmable est devenue un enjeu important pour les fournisseurs du cloud.

Dans mon billet sur La maturation des services cloud, j'ai évoqué que la plupart des acteurs du cloud travaillent sur la "Softwarisation" du réseau et la fourniture des services réseaux en mode cloud et l'arrivée de Network as a Service (NaaS). Dans cette première partie  je présente la première étape concernant la "Cloudification" du réseau à savoir la virtualisation des fonctions réseau et les actions en normalisation dans ce domaine.

la virtualisation des fonctions réseau

La virtualisation d’une fonction réseau consiste à gérer le déploiement d'applicatifs de niveau réseau (Virtual Network Appliance) sur une infrastructure de ressources virtuelles. La figure ci-dessous présente le concept de cette virtualisation.

le concept Virtual Network Appliance

Un plan de contrôle ou l’orchestration assure la configuration de l'infrastructure virtuelle et l'appel d'un applicatif dédié à une fonction réseau comme un routeur IP, une fonction de pare-feu (FireWall FW), de réseaux de distribution de contenus (Content Delivery Network, CDN) ou même une nouvelle fonction de cœur paquet mobile (Evolved Packet Core, EPC) du réseau 4G LTE.

L'exécution de l'applicatif réseau sur cette infrastructure de ressources virtuelles constituera la nouvelle fonction réseau virtualisée. La plupart des industriels du secteur des télécommunications annoncent l'intégration de solutions de virtualisation dans leurs équipements de réseaux fixes et mobiles à partir de 2014.

 

vers des services réseaux NaaS à la carte

Au delà de la simple virtualisation des fonctions réseau, l'automatisation de cette virtualisation appliquée aux différentes couches du réseau, allant du transport à la commande, permettra de proposer un menu complet de services réseaux NaaS à la demande. Cette "cloudification" du réseau autorisera aussi la composition de services NaaS avec les autres catégories de services cloud telles que SaaS, PaaS ou IaaS.

les actions en normalisation

L'organisme de normalisation européen du domaine des télécommunications (ETSI) a lancé cette année le projet industriel "Network Functions Virtualization" (NFV) qui regroupe plusieurs dizaines d'acteurs des mondes des technologies de l’information (IT) et des télécommunications avec comme objectif la définition d’une vision globale concernant la virtualisation des fonctions réseau sur une infrastructure générique. De même l'organisation Distributed Management Task Force (DMTF) travaille sur la gestion de la virtualisation du réseau et  le  secteur de la normalisation des télécommunications de l’UIT (UIT-T) a lancé un groupe de travail sur  les cas d'usages du NaaS.

et la performance ?

Le développement des technologies de circuit intégré propres aux applications (ASIC) a permis de produire des équipements réseaux de haute performance offrant par exemple des interfaces à très haut débit (de 10 à 40 Gbit/s) et un taux de transfert de plusieurs dizaines de  millions de paquets IP par seconde. Une question importante est donc celle de la performance globale de cette nouvelle génération de services NaaS.

Jamil Chawki

crédit photo : © alphaspirit - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage