Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Protection des données de l'entreprise, un miroir à deux faces

Protection des données de l'entreprise, un miroir à deux faces
2014-03-252014-03-25Infrastructure as a Servicefr
Si Nicholas Carr a marqué les esprits il y a tout juste 11 ans avec son brûlot « IT doesn’t matter », le bilan à tirer de ses observations, maintenant que le temps a fait son œuvre et que nous avons pris du recul, est certainement plus mitigé que ce qu’avait prévu le professeur du MIT.
Publié le 25 Mars 2014 par Yann Gourvennec dans Infrastructure as a Service
Ou pourquoi la mise en place d'une solution d'entreprise de stockage de données dans le cloud est un marché gagnant-gagnant
Nicholas Carr : l’informatique est-elle ou non importante ?

Nicholas Carr : l’informatique est-elle ou non importante ?

Si Nicholas Carr a marqué les esprits il y a tout juste 11 ans avec son brûlot « IT doesn’t matter », le bilan à tirer de ses observations, maintenant que le temps a fait son œuvre et que nous avons pris du recul, est certainement plus mitigé que ce qu’avait prévu le professeur du MIT.

IT does matter

Ceux qui avaient pris la prophétie de Carr pour argent comptant en seront pour leurs frais. L'informatique n'a jamais été aussi importante, dans un monde professionnel ou le digital s'est initié partout. Je ne parlerai pas du grand public, c'est encore plus flagrant. La très petite entreprise par exemple, peut aujourd'hui directement gérer ses clients, ses prospects, ses devis, ses heures de travail, sa comptabilité en ligne avec des services de comme Salesforce, Sage.com ou même le nouveau service de la jeune startup française Sellsy.com. Et paradoxalement, les employés de cette même très petite entreprise sont avantagés, car il n'y a rien de plus simple que de prendre un Services en SaaS et de le consommer à la minute.

Il n'en est pas toujours de même dans les entreprises plus importantes, ni celles qui sont plus soucieuses de la propriété et de la sécurité de leurs données. Il est donc vrai que Nicholas Carr a eu raison avant tout le monde, et que posséder l'infrastructure informatique n'a plus aujourd'hui d'importance, a priori, mais il serait faux de croire pour autant que l'informatique tout entière a perdu de son impact ; bien au contraire.

le cas des données des utilisateurs

Il y avait notamment, dans le mémoire du professeur du MIT, un point qui me semble avoir une résonance particulière : je veux parler des données des utilisateurs. Carr prétendait que celles-ci n'avaient aucune valeur pour l'entreprise, et que la seule valeur ajoutée de ces données était pour l'employé. Là encore, le tableau n'est pas binaire, laissez-moi vous expliquer pourquoi ...

format C: /S

Là où Carr marque un point, c'est que quand un utilisateur quitte l'entreprise, l'investissement nécessaire à la compréhension de ces données qu'il a produites est tel que … personne ne s'ennuie à s'y essayer. C'est un fait, dès qu'un salarié quitte son entreprise, ici je parle des cadres des employés du tertiaire dont la production principale est humaine et digitale, un des membres de l'équipe informatique vient immédiatement reformater son disque dur ; il est plus facile de faire signer un contrat expliquant à l'employé sortant que les données de l'entreprise ne peuvent être utilisées à l'extérieur, que de passer du temps à interpréter, et récupérer ces données.

Mais cela veut-il dire que l'information produite par l'utilisateur n'a aucune valeur ? Certainement pas.

D'une part, notre salarié du tertiaire vit et travaille par et avec ses documents qui génèrent une économie du savoir, qui est devenue notre quotidien et même l'essentiel de la richesse générée par les sociétés occidentales.

D'autre part, en protégeant ses données, l’entreprise agit aussi pour elle-même, afin de permettre à l'employé en question, de faire son travail. Avez-vous tenté de mesurer la perte de productivité (et ses conséquences en chiffre d'affaires, en marge et en coûts cachés pour l'entreprise) dus à une disparition des données de l'utilisateur mal protégées ? Nous y reviendrons dans un article ultérieur.

protéger les données, un jeu gagnant-gagnant

C'est ainsi, à mon humble avis, que les entreprises qui font l'impasse sur la protection des données, stockage, archivage, restauration et capitalisation collaborative, font une grossière erreur. Instinctivement, nous le voyons sur le terrain, la forte demande dans les entreprises pour ce type de solution de stockage de données dans le cloud montre bien une prise de conscience d'un jeu gagnant-gagnant pour les deux parties.

Passez outre et vos données d’entreprise se trouveront instantanément sur des clouds de stockage publics, étrangers de préférence, sans garantie de service, sans contrat avec l'entreprise, tant le besoin est impérieux. Ce qui ne pose aucun problème dans une TPE, n'est pas sans créer des soucis à une entreprise plus grande, aussi bien sans sa gestion quotidienne et la capitalisation du savoir, que dans la gestion de son informatique.

Voici l'autre face du miroir ; l’informatique finalement n'est peut-être pas si importante que cela, mais les données de l'entreprise le sont. Et cette information est vitale à son fonctionnement … Finalement, même si c'est un prestataire cloud , il faut bien qu'il y ait quelqu'un qui maîtrise l’informatique, et qui prouve au monde entier, et au MIT, qu’elle est plus importante qu'on croyait.

Yann Gourvennec

1 Commentaire

  • 16 Avril 2014
    2014-04-16
    par
    Adealis CBE
    Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Pour ma part, je suis d'accord sur le fait que les données sont les plus importantes, toutefois il faudrait également accorder assez d'importance au parc informatique pour une protection optimale de ces données. Ce sont deux notions inséparables, surtout à l'heure actuelle où des nouvelles solutions de stockage de données ont été mises en place.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage