Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Le futur du cloud computing dès aujourd’hui ! (2/2)

Le futur du cloud computing dès aujourd’hui ! (2/2)
2013-10-042014-07-01Infrastructure as a Servicefr
Le concept de Software-Defined Data center, ses tenants et aboutissants, pourquoi il est la préfiguration, dès aujourd’hui, du cloud computing de demain
Publié le 4 Octobre 2013 par Yann Gourvennec dans Infrastructure as a Service
le Software-Defined Data Center (SDDC) et ses enjeux par Laurent Finck de VMware (2/2)
le futur du cloud computing dès aujourd’hui !

La MediaTIC News est une newsletter bimensuelle composée des meilleurs articles des blogs Orange Business Services : si vous souhaitez recevoir par email, le meilleur de nos articles, infographies etc.. Abonnez-vous à la newsletter ici, c’est gratuit !

Laurent Finck dirige chez VMware une équipe de consultants en stratégie informatique pour l’Europe du Sud, dont le rôle consiste à travailler avec les directions informatiques de nos plus grands clients, et à expliquer et envisager avec ces DSI les meilleures manières de transformer leur informatique vers une IT as a service.
Son équipe et lui travaillent avec des entreprises qui ont des budgets de l'ordre de 100 à 150 millions d'euros, donc de tailles très conséquentes.

J’ai interviewé Laurent il y a quelques jours afin qu’il puisse expliquer les tenants et aboutissants de cet important concept et pourquoi il est la préfiguration, dès aujourd’hui, du cloud computing de demain.

cette interview a été divisée en 2 parties :
  • la 1ère partie décrit le concept du Software-Defined Data Center et les grandes étapes de cette transformation
  • la 2ème partie aborde la question des sources d'économies possibles et l'évolution du rôle du DSI attachées au SDDC

Placez le curseur à 8'20" pour démarrer la deuxième partie de l'interview

des sources d'économies de l’ordre de l’investissement

 le Software-Defined Data Center (SDDC) et ses enjeux par Laurent Finck de VMware En fait l'automatisation, la plus complète possible, de toutes les opérations de data center sont les sources d'économies qui vont être attachées au Software-Defined Data center. Ces sources d'économies sont de l’ordre de l’investissement. Avec le SDDC, on investit beaucoup moins dans du matériel, puisqu'on l'utilise mieux. Comme on a moins de matériel et qu'il est plus standard, on l’obtient pour moins cher, il tombe en panne moins souvent et il consomme moins puisqu'on en a moins etc.

Au total, les derniers cas d'usage que nous avons observé sur une grande banque aux États-Unis permettent d’atteindre des économies de l'ordre de 75 % sur un data center. Or 75 % d'économies sur un data center, cela veut dire potentiellement une économie sur un budget informatique total d'une entreprise de l'ordre de 20 à 30 %.

Cela dépend du secteur évidemment, mais voilà comment répondre aux challenges des DSI en les aidant à diminuer leurs coûts tout en augmentant leur qualité et leur agilité métier. Pour ce résultat, en prime, la qualité est améliorée :

  • parce qu’il y a moins de matériel et moins de pannes (puisque tout est automatisé et qu'il y a moins d'erreurs humaines),
  • plus d’agilité grâce à un portail et une vitesse d'approvisionnement qui va faire passer les projets qui attendaient des mois à une attente de l’ordre de la demi-heure. Donc voilà la réponse à ce challenge majeur des DSI d’aujourd'hui.

est ce que le marché adopte ce chemin ?

Le marché adopte ce chemin puisque sur l’ensemble de ces trois étapes, en 2012 :

  • à peu près 40 % de nos clients étaient en phase 1 de la virtualisation des data center,
  • à peu près 40 % étaient en phase 2, soit la mise en place d'une production business,
  • et à peu près 20 % étaient dans le domaine de l'IT as a service.

Aujourd'hui, en 2013, ces tendances sont plutôt :

  • 25 % de nos clients en phase 1, c'est-à-dire qu'ils sont quasiment tous passé par là,
  • 55 % en phase 2 au lieu des 40 % dont je vous parlais,
  • avec toujours 20 % dans la partie IT as a service

On sent désormais véritablement un mouvement, qui est passé de « je virtualise » à « maintenant que j’ai virtualisé, je mets en place des outils de gestion de mon data center ».

le SDDC, brique essentielle dans l’établissement du vrai cloud computing

Le Software-Defined Data center c'est l'approche technologique de la vision WMware du cloud computing. C'est la virtualisation, le rassemblement, le « pooling » de toutes ces ressources automatisées et l'automatisation du provisionnement et de la gestion du data center.
C'est une approche technologique, dans laquelle IT as a service représente l’équivalent en termes de processus et d’organisation de la vie de la production informatique et de l'infrastructure dans l'organisation.

L'IT as a service est mise en œuvre par les solutions technologiques fournies par le Software-Defined Data center. Dans le futur, le Software-Defined Data center sera la brique essentielle à la mise en place d'un vrai cloud hybride. C'est cette couche qui va permettre de choisir pour chaque application, chaque besoin, l'endroit où elle sera exécutée. Est-ce qu'elle sera exécutée dans mon data center, ou est-ce que je la mets à l’extérieur ? C'est une brique essentielle au cloud hybride qui est elle-même une démarche de stratégie informatique.

nous pensons chez VMware que ces outils vont renforcer le rôle du DSI

Le DSI deviendra le broker de services dont tout le monde parle depuis longtemps. Il va pouvoir véritablement jouer ce rôle et cela va renforcer l'importance de la gouvernance informatique.
Il va falloir se poser de plus en plus la question de savoir :

  • où exécuter ces applications,
  • à qui s’adresser pour savoir où les exécuter,
  • qui va donner les outils de ces applications
  • quelle est la meilleure recommandation pour faire un choix en interne ou en externe,
  • quels sont les risques, les coûts, les gains …


Le DSI, va jouer ce rôle d’interface IT métier et avoir une compréhension fine des métiers de l'entreprise, beaucoup plus qu'une compréhension de toute la technologie qui équipe nos data center.

Yann Gourvennec

Crédit photo : © alphaspirit - Fotolia.com

lire la 1ère partie de l'article sur le concept du Software-Defined Data Center et les grandes étapes de cette transformation.

 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage