Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Cloud Computing : quels sont les profils les plus demandés ?

Cloud Computing : quels sont les profils les plus demandés ?
2016-06-132016-07-21Infrastructure as a Servicefr
Découvrez quels sont les besoins en recrutement dans le cloud Computing et comment Orange Business Services aborde-cette transformation des métiers du Cloud.
Publié le 13 Juin 2016 par Emmanuelle Bedouet dans Infrastructure as a Service
Visuel d'illustration

"Le marché du cloud décolle enfin", titrait le JDN. Il est vrai que la France a accusé un léger retard par rapport à nos amis Européens et Américains, mais celui-ci est en passe de se résorber et les embauches sont en nette augmentation. Orange Cloud for Business n'est d'ailleurs pas en reste dans ce domaine. Quels sont les besoins en recrutement dans le cloud Computing et comment Orange Business Services aborde-t-elle cette transformation ?

Cloud computing : un marché en plein boom

La précédente édition de la cloudweek avait été l’occasion pour la société d’étude Markess de publier les chiffres de l’année 2015. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Cloud Computing en France se développe à grande vitesse : alors que le marché représentait un peu plus de 4 milliards d’euros en France en 2014, il frôlait les 5 milliards d’euros l’année suivante, soit presque 20% d’augmentation sur une année ! Les chiffres de 2016 devraient suivre la même tendance, tant le cloud semble de plus en plus entrer dans les usages. A l’échelle mondiale, Gartner prévoit une augmentation de 16,5% du marché du cloud, le portant à 204 milliards de dollars.

Les différents domaines du cloud n’évoluent pas à la même vitesse : si l’IaaS (Infrastructure as a Service) a augmenté de 38,4% en une année, le SaaS (Software as a Service) voit une augmentation moins marquée, de 20%, néanmoins plus importante qu’en  2015 (15%). Les métiers d’infrastructure ont donc le vent en poupe.

Métiers du cloud : un impact qualitatif et quantitatif

Ce gonflement du marché du cloud crée un véritable appel d’air sur le marché du travail, non seulement au niveau du nombre de postes à pouvoir, mais également dans la diversité des profils recherchés, le cloud étant un domaine très vaste réunissant de multiples compétences. Les profils pluri-technologiques sont ainsi de plus en plus prisés. On voit également des métiers spécialisés prendre de l’importance : c’est le cas des développeurs OpenStack, qui sont de plus en plus en vue, leur domaine d’expertise se valorisant au fur et à mesure que cette technologie gagne en maturité. Les intégrateurs de système DevOps et les ingénieurs de production sont également de plus en plus recherchés.  En 2012 IDC estimait déjà que 1,7 millions de postes dans le Cloud n’avaient pas pu être pourvus dans le monde .

Dans une autre étude publiée en 2015, IDC estimait encore que le nombre de postes liés au cloud était passé de 2,7 millions en 2011 à 7 millions en 2015, à l’échelle mondiale. Concernant la répartition de ces 7 millions de postes, on constate une disparité entre les zones géographiques : une large partie de ces postes se trouve en Amérique du Nord (2,7 millions), une autre en Asie (2,3 millions), l’Europe restant nettement en retrait (1,4 millions).

Former en interne pour combler la pénurie de profils cloud

Le nombre de postes manquants abordé dans le paragraphe précédent met en lumière une certaine pénurie de compétences dans le Cloud Computing. Pour réagir à cette pénurie, certaines entreprises prennent les devants et choisissent de former elles-mêmes les profils désirés. C’est précisément ce qu’a réalisé Orange Cloud for Business, en partenariat avec Citrix, en créant la Virtualization Academy. Cette démarche permet à de jeunes diplômés récemment recrutés d’acquérir des compétences dans un domaine en plein développement, celui de la virtualisation des postes de travail. Cette démarche a été poussée à l’extrême avec Microsoft et sa Virtual Academy. On retrouve la même tonalité outre-manche, où 49% des DSI britanniques dispenseraient des formations au cloud à leurs salariés en interne. Dans un métier exigeant avec des compétences très spécifiques et évoluant d’années en années, la nécessité de former rapidement et régulièrement est impérieuse. Nous l’avons bien compris et n’hésitons pas à investir pour former les profils adéquats.

Des recrutements de différents profils en cours

Dans l’optique d’enrichir ses équipes opérant sur des projets ambitieux, Orange Cloud for Business recherche à la fois des profils d’ingénieurs (Cloud, virtualisation, système et intégration,…), d’architectes solution, d’administrateurs système, d’intégrateurs devops, ou même encore des profils commerciaux. Les profils recherchés sont principalement des juniors avec 3 à 10 ans d’expérience. Les offres d’emplois sont disponibles ici.

 

Emmanuelle

Pour aller plus loin

Les nouveaux métiers du Cloud et de la virtualisation
Cloud et Big Data : nouvelles perspectives, nouveaux métiers ?
Les solutions cloud « à la une »

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage