Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

6 conseils pour faire vos premiers pas dans le Cloud durant l'été

6 conseils pour faire vos premiers pas dans le Cloud durant l'été
2015-08-042015-09-25bonnes pratiquesfr
DSI, administrateur ou développeur, si vous n’avez pas encore sauté le pas, profitez du calme relatif de l’été pour faire vos premiers pas dans le cloud. Voici quelques conseils à suivre pour expérimenter le cloud public sans contraintes et en toute sérénité.
Publié le 4 Août 2015 par Quentin Vergucht dans bonnes pratiques
6 conseils pour faire vos premiers pas dans le Cloud durant l’été

DSI, administrateur ou développeur, si vous n’avez pas encore sauté le pas, profitez du calme relatif de l’été pour faire vos premiers pas dans le Cloud. Voici quelques conseils à suivre pour expérimenter le Cloud public sans contrainte et en toute sérénité.

1. Déterminez des cas d’usage précis

Il est impératif de démarrer l’essai avec une idée précise de ce qu’on souhaite tester. Déterminez ainsi quelques cas d’usages réels connus dans l’entreprise  et comparez les résultats. Cela vous permettra de tester la compatibilité du Cloud avec vos applicatifs actuels. Le Cloud vous offre l’opportunité de déployer une configuration différente, donc n’hésitez pas à repenser l’architecture de l’applicatif pour optimiser ses performances.

2. Informez et impliquez tous les niveaux de l’entreprise

Avant de vous lancer, assurez-vous que votre entreprise a la volonté d’évoluer vers ce nouveau modèle. Il est primordial de faire connaitre ces opportunités pour votre entreprise et/ou votre métier. Faites connaître en interne votre volonté de lancer cette expérimentation pour susciter l’intérêt autour du projet. Vous pourrez, par la même occasion, recueillir les besoins des métiers qui souhaiteraient saisir cette opportunité pour développer un cas d’usage spécifique. En fin d’expérimentation, faites un débriefing de votre expérimentation présentant la démarche, les résultats et les prochaines étapes.

3. Choisissez le fournisseur qui colle à vos cas d’usage

Concentrez-vous sur une  à deux offres choisies parmi les critères qui vous semblent les plus pertinents : souveraineté et localisation des données, prix, sécurité, performances, technologie open-source vs propriétaire, API, assise financière, etc. Ne vous précipitez pas, prenez le temps de trouver le fournisseur dont le catalogue de services vous permettra de déployer vos propres cas d’usages.

4. Déterminez et documentez des indicateurs de performance

Pour tirer le meilleur parti de votre expérimentation estivale, mesurez de façon pragmatique les bénéfices et difficultés rencontrées pour pouvoir les comparer avec l’existant. Voici quelques indicateurs que vous pouvez suivre à titre d’exemple :

  • le coût mensuel d’un environnement Cloud vs le coût on-premise ;
  • le temps consacré au déploiement et à l’administration des serveurs ou de l’environnement applicatif complet ;
  • le temps de disponibilité ;
  • la richesse des fonctionnalités disponibles vs les fonctionnalités/équipements on-premise ;
  • le temps de latence réseau ;
  • le temps de chargement des pages web.

5. Faites-vous accompagner par votre fournisseur

Les fournisseurs l’ont bien compris, la clef de l’adoption du Cloud c’est l’accompagnement. N’hésitez pas à solliciter le vôtre ou souscrire à ses services d’accompagnement pour bénéficier de formations aux concepts et à l’utilisation de son offre, d’expertise sur l’architecture Cloud, d’accompagnement au déploiement, etc… Vous testerez par la même occasion la réactivité et la pertinence des réponses de votre fournisseur à vos sollicitations, signes de la maturité de l’offre.

6. Testez, échouez, recommencez…

Comme pour tout nouveau sujet, la courbe d’apprentissage pourra s’avérer abrupte bien que les nouvelles interfaces de gestion facilitent de plus en plus le déploiement et la gestion d’une infrastructure. Ne baissez pas les bras, les échecs ou difficultés font partie de la démarche. Un des atouts maitre du Cloud public c’est la possibilité de construire vos environnements à volonté et en quelques clics. Tirez-en partie ! D’ailleurs, c’est dans cet esprit que sont développées les nouvelles applications Cloud-natives : résilience, élasticité et modularité !

À la fin de l’été vous aurez donc suffisamment d’expérience pour poser les premières briques d’une stratégie de migration plus large vers le Cloud. Vous connaitrez les métriques et critères qui sont pour vous les plus importants et aurez déjà éprouvé le déploiement et la gestion d’environnements dans le Cloud public. Vous aurez une meilleure idée des applicatifs que vous pourrez migrer vers le Cloud et ceux que vous préférez conserver sur vos serveurs privés. Vous serez donc prêts à lancer une expérimentation plus avancée sur les aspects du Cloud auxquels vous êtes le plus sensible.

Pour aller plus loin consultez le Guide du Cloud Computing et des Datacenters publié par la DGE.

Quentin

Pour aller plus loin :

Le Cloud, pilier de la transformation digitale des entreprises

10 conseils pour réussir le stockage des données d'entreprise dans le Cloud

Le Cloud : flexibilité et réduction des coûts

1 Commentaire

  • 4 Août 2015
    2015-08-04
    par
    Bouyer Agnès
    Clair précis. Concis et très bien articulé ,voilà un article qui apporte l'essentiel à de nouveaux utilisateurs du i cloud .
    Je fais partager à mes collaborateurs

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage