Ecole numérique : cap vers l’école de demain

Partager

Progressivement mais résolument, l’intégration des nouvelles technologies dans le cadre éducatif renouvelle les modes d’apprentissage et de transmission. Jusqu’où ira cette transformation ? Quelles formes prendra-t-elle ? Quelques réponses lors de la table ronde animée par Orange au récent salon EducaTec à Paris.

Des initiatives en faveur du numérique éducatif

Si elle s’est accélérée ces dernières années, l’école numérique est encore loin d’être une réalité ancrée dans tous les établissements où les nouvelles technologies se substitueraient aux méthodes traditionnelles. Elles constituent déjà un complément précieux, susceptible de générer une valeur ajoutée au professeur et à ses élèves en enrichissant et en réinventant les séances pédagogiques.

Le sujet a été initié par les pouvoirs publics avec le lancement en mai 2015 du Plan numérique pour l’éducation fondé sur quatre piliers :

  • la mise en place de ressources pédagogiques adaptées au numérique
  • l’équipement des établissements
  • l’innovation et l’expérimentation
  • la formation des enseignants.

L’accompagnement du corps enseignant est en effet essentiel à l’application cohérente et pertinente des nouvelles technologies dans le cadre éducatif.

À cette fin, des démarches sont mises en place dans toutes les académies. L’Académie de Rennes propose ainsi depuis 2014 un service de « cartographie participative des usages numériques », ou CARTOUN, un simili-réseau social permettant aux enseignants de consulter ou partager leurs expériences et bonnes pratiques en matière de numérique éducatif. Cette même Académie anime plus largement un écosystème dédié à l’innovation dans les pratiques pédagogiques via le numérique, le Living Lab Interactik.

Interroger la valeur pédagogique de la technologie

Pour chaque projet ou volonté d’intégrer des usages numériques, le corps enseignant et la direction d’un établissement scolaire étudient en premier lieu leur portée ou leur « impact » pédagogique.

Même si les outils s’adaptent de plus en plus et de mieux en mieux aux enseignants et à leurs besoins, il serait toutefois contre-productif d’envisager la technologie dans une perspective de substitution totale, en envisageant par exemple des cours intégralement sur tablettes. Cependant, de substitution, il en est tout de même question dans le modèle SAMR, élaboré par un chercheur américain qui détermine un modèle en quatre temps pour une implémentation optimale des technologies en classe : Substitution, Augmentation, Modification et Redéfinition. Dans les deux dernières étapes, la technologie permet de reconfigurer voire de créer des tâches et des pratiques pédagogiques nouvelles.

Diversifier les approches des enseignants

Au-delà de ses bénéfices en termes d’autonomisation des élèves, qui peuvent par exemple effectuer des recherches d’infos sur tablettes quand ils en sont équipés, la technologie permet de renouveler et de diversifier les approches mises en œuvre par les enseignants. Le digital peut notamment être un biais pour accélérer l’avènement de la classe inversée. Ce concept pédagogique consiste à renverser la typologie des activités entre classe et maison : l’élève étudie son cours chez lui et se consacre à l’école à des exercices pratiques et concrets.

60 % des enseignants n’utilisent pas le numérique

À nouveau, la formation et l’accompagnement des enseignants conditionnent l’efficacité d’une application pédagogique du numérique. On estime que 60 % des enseignants n’utilisent pas le numérique faute d’assistance à ce jour. La simplicité des outils et des services mis en place est tout aussi importante. Le Groupe Orange, qui s’investit fortement dans le développement de solutions dédiées au secteur éducatif, a présenté son offre intégrée et globale d’Ecole Numérique durant le dernier salon EducaTec-EducaTice, spécialisé dans l’innovation éducative. Depuis plus de cinq ans, Orange s’engage en faveur de l’apprentissage à l’école en proposant une solution construite avec des partenaires reconnus dans le milieu éducatif. Découvrez dans cette Vidéo 360 - VR une immersion dans une école numérique.

Pour aller plus loin

L'Ecole numérique par Orange

Le cloud au service de l'école

Séverine Ghys

Passionnée par l’innovation et le digital, je travaille pour Orange Business Services depuis 15 ans.  Au sein de la BU mobile, je gère tous les sujets parlant de la mobilité des entreprises : transformation digitale, école numérique, objets connectés, IoT, gestion de flotte mobile, connectivité, réseau, etc.