Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Votre partenaire IT sait-il gérer une Coupe du monde ?

Votre partenaire IT sait-il gérer une Coupe du monde ?
26 Mars 2015dans Témoignages2015-03-262015-03-26témoignagesfr
En 2014, les mois précédant la Coupe du monde ne sont pas de tout confort pour les entreprises au Brésil. Les travaux s’amplifient et les autorités, centrées sur l’événement, sont peu réceptives à leurs requêtes. L’organisation local/global d’Orange a alors pleinement bénéficié à ses clients.
En 2014, les mois précédant la Coupe du monde ne sont pas de tout confort pour les entreprises au Brésil. Les travaux s’amplifient et les autorités, centrées sur l’événement, sont peu réceptives à leurs requêtes. L’organisation local/global d’Orange a alors pleinement bénéficié à ses clients.
 

Le coup de la panne

 
En 2014, Orange assure le déploiement d’une entreprise industrielle au Brésil. Les travaux sont bien engagés quand soudain, les lignes téléphoniques sont coupées. 
 
« Au moment du déploiement, nous avions tiré des paires de cuivre pour relier le site client à l’infrastructure Telco la plus proche. Mais au moment de la migration du client, plus de connexion ! » se souvient Étienne Bonhomme, Account Manager chez Orange Business Services en charge d’accompagner les clients dans leur développement à l’international. 
 
« Après investigation, nous avons compris que les gigantesques travaux engagés pour la Coupe du monde avaient déterrés nos câbles de cuivre. Visibles à l’œil nu, ils avaient attiré les voleurs ! » 
 

« Depuis Paris, cela aurait été impossible »

 
Pour une autre entreprise, il fallait réaliser des travaux de génie civil pour relier un nouveau site au réseau Orange. Il s’agissait de faire passer les câbles sous une route. 
 
« En France, obtenir une telle autorisation est relativement simple, les délais sont prévisibles. Au Brésil c’est différent, surtout en plein préparatifs de la Coupe du monde où les administrations sont débordées » explique Étienne Bonhomme. 
 
« Les délais s’annonçaient longs et aléatoires, mais nos équipes locales ont des contacts et maîtrisent les procédures. Avec l’aide du Directeur du site client, nous avons accéléré les démarches ».
 

Une réactivité à toute épreuve

 
Étienne Bonhomme en est convaincu : dans de telles situations, un opérateur n’ayant pas d’équipe locale aurait dû faire appel à un sous-traitant et n’aurait pas maîtrisé les délais, s’exposant à un retard répercuté sur le client. 
 
« Nous avons une vraie expertise global to local, avec à la fois une force de frappe internationale et une connaissance fine du contexte local. Des équipes Orange Business Services sont basées dans les pays où nos clients nous sollicitent, parlent la ou les langues locales, connaissent le terrain et le client qui est en difficulté. En parallèle, les 5 000 collaborateurs de nos Major Service Centers, implantés en Egypte, en Inde, à l’Ile Maurice et au Brésil, sont mobilisables et permettent d’assurer le soutien et la continuité des activités business de nos clients en "follow the sun" ».
 
Au Brésil, Orange Business Services compte environ 600 commerciaux et techniciens dans les principales villes (Rio, São Paolo, Porto-Alegre…) et un Major Service Center à Petrópolis, où se trouve l’un des principaux points d’accès aux infrastructures des réseaux du continent.
 
En savoir plus
 
 
Changer d'affichage