Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Relation client : 5 services qui font le buzz

Relation client : 5 services qui font le buzz
19 Août 2014dans Tendances2014-08-192014-08-19tendancesfr
Cintre connecté, livraison instantanée par drones, cabine qui prend les mesures toute seule ou paiement avec un sourire… Les marques rivalisent d’imagination pour offrir une expérience client enrichie grâce au digital.
Relation client : 5 services qui font le buzz

Des « likes » sur les cintres 

 
Lancée au Brésil par la marque C&A, l’opération « fashion like » fait apparaître en temps réel le nombre de « likes » Facebook sur les vêtements en magasin, plus précisèment sur les cintres. Les clients indécis peuvent ainsi identifier les tendances et se laisser guider par l’avis de la communauté. Grâce à ce système, C&A modernise son image, augmente sa visibilité sur Facebook et ses ventes en magasin. Plus important, la marque collecte des données (âge des clients, sexe, lieu d’habitation, etc.) sur sa clientèle, ses goûts et l’accueil réservé à sa collection.
 
Une opération dont s’est inspiré Kiabi pour enrichir l’expérience client dans son magasin de Villeneuve d’Asq (59). Les clients peuvent y scanner les habits sur une borne qui leur donne alors le nombre de « likes » associés. Un franc succès pour « Kiabi fan selection », qui a généré près de 100 000 « likes » et 11 000 fans supplémentaires en un mois. En moyenne, chaque article a été « liké » plus de 4 000 fois.
 

 

Livraison prédictive et drone

 
Le service R&D d’Amazon prépare 2 projets ambitieux dans le domaine de la livraison à domicile. L’entreprise promet tout d’abord une livraison en 30 minutes par drone, pour la majorité des commandes de 2 kg maximum en zone urbaine. Baptisé « Prime Air », ce projet pourrait être mis en place d’ici 4 à 5 ans. 
 
Plus étonnant encore, Amazon travaille également sur le concept de livraison prédictive. L’idée est de préparer les colis avant même que les acheteurs potentiels aient finalisé leurs achats. Spécialiste du big data, Amazon utiliserait les données collectées auprès des clients (historiques d’achat, recherches, paniers, temps passé sur une page, etc.) pour prévoir leurs futurs achats. Les colis seraient ensuite préparés et acheminés au plus près de l’acheteur potentiel pour réduire le temps de livraison. Une promesse à suivre…
 

La réalité augmentée au service de votre déco

 
Avec 212 millions d’impressions en 2013, le catalogue annuel d’Ikea est un incontournable… Pourtant, acheter du mobilier reste un choix impliquant et difficile, surtout quand les mesures s’en mêlent : 70 % des consommateurs n’ont aucune notion de l'espace dont ils disposent et 14 % achètent des meubles dont la taille ne correspond pas à leur intérieur. Pour résoudre ce problème, Ikea a développé une application permettant de faire apparaître les meubles dans votre intérieur. Il suffit de scanner l’objet qui vous intéresse dans le catalogue pour le faire apparaître en 3D et à l’échelle dans votre salon. Vous pouvez même le prendre en photo pour le montrer à vos proches. Simple et efficace, l’application a presque atteint les 10 millions de téléchargements.
 

 

Un scanner corporel dans la cabine d’essayage

 
Comme pour le choix des meubles, trouver sa taille de vêtements peut s’avérer difficile. Équipée d’un scanner corporel qui réalise jusqu’à 200 000 mesures, la cabine du centre commercial Bloomingdales à New York vous indique gratuitement, et en 20 secondes, le jean qui est parfait pour vous ! Mieux accompagnés, les clients ont plus de chance de repartir avec un achat. Une révolution que l’on attend encore en France, quand on sait que ces Intellifit Virtual Fitting Rooms sont déjà présentes dans plus de 70 grandes surfaces aux États-Unis.
 

Souriez, vous payez ! 

 
Vous avez oublié votre porte monnaie ? Prenez votre smartphone et souriez ! Les Américains et les Britanniques peuvent en effet désormais payer grâce à un système de reconnaissance faciale développé par Paypal et expérimenté dans plusieurs magasins. Au moment de payer, le consommateur se prend en photo : l’application le reconnaît et ses informations Paypal apparaissent. Il peut ensuite présenter son smarphone au personnel du magasin qui valide l’achat. La reconnaissance faciale de PayPal se base sur la géométrie du visage qui ne change pas à travers le temps. Une grande avancée en terme de sécurité puisque chaque visage est unique.
 
 
 
 
Changer d'affichage