Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Où se situent les frontières entre vie privée et vie professionnelle?

Où se situent les frontières entre vie privée et vie professionnelle?
11 Janvier 2013dans Tendances2013-01-112013-02-22tendancesfr
Les interpénétrations des deux mondes sont, dans de nombreuses fonctions, multiples et permanentes.
Les interpénétrations des deux mondes sont, dans de nombreuses fonctions, multiples et permanentes.

De plus en plus ténue, la ligne de partage entre monde professionnel et sphère privée impactera, dans un futur proche, la vie et l’organisation des entreprises et de ses collaborateurs. Éclairage.

Ces frontières sont aujourd’hui de plus en plus perméables et de plus en plus multiples. Les interpénétrations sont permanentes, sous la pression des technologies, des comportements générationnels, de nouveaux « business models » – réseaux sociaux, intelligence collaborative, « crowd sourcing » –, voire prosaïquement des circonstances du jour. Elles deviennent difficilement saisissables et se présentent à nous sous des formes nouvelles : Bring Your Own Device, Wikileaks, droit à l’oubli numérique, en passant par le cloud et les apps stores qui déplacent les frontières établies des systèmes d’information personnels et professionnels.

Nous sommes entrés dans un monde où le viral –« anytime, anywhere, any device » – contourne et bouscule le vertical et ses silos statutaires, où les flux comptent autant, voire plus, que les stocks dans la création de valeur. Cela n’est certainement pas sans susciter de craintes, mais il faut savoir faire la part entre risques réels et jugements de valeur génériques qui accompagnent souvent les nouvelles technologies et les nouveaux usages : les réseaux sociaux sont une menace pour la vie privée des individus et des entreprises ; les « digital natives » n’ont que faire des notions de sécurité et de confidentialité ; l’entrelacs pro et perso est facteur de stress ; comment peut-on prétendre avoir cinq cents amis… ? La gestion de ces frontières multiples crée de nouveaux champs d’opportunités et d’exigences.  

Trois exemples viennent à l’esprit.

  • Premièrement, les pratiques managériales. Admettre que les vies professionnelle et privée s’interpénètrent conduira aussi l’entreprise à adopter des comportements managériaux plus médiateurs qu’ordonnateurs : non plus seulement un règlement et une logique aux contours nets, mais aussi plus de chartes, plus de pactes entre l’entreprise et ses collaborateurs, aux contours plus flous, permettant à chacun de gérer au mieux ses différentes vies numériques, voire de les mettre en scène.
  • Deuxièmement, l’appréciation du talent et de la performance. Les collaborateurs talentueux et performants seront ceux qui sauront être au cœur de multiples flux sociaux pour y créer de la valeur. L’e-reputation, la présence et la visibilité sur les communautés, la capacité à en être l’animateur importeront autant que le diplôme, qui garantit pour l’heure essentiellement un stock de connaissances et de compétences techniques.
  • Enfin, l’environnement de travail. Nous parlons désormais de « workspace » et non plus de « workstation ». L’interpénétration bien vécue des vies personnelle et professionnelle implique de concevoir et de mettre à la disposition des collaborateurs un environnement de travail, des outils collaboratifs et des catalogues de services qui permettent de passer toujours plus aisément et en permanence de l’une à l’autre dans un mode « anytime, anywhere, any device ». Les technologies et les offres sont là. Il y a de vraies réflexions à mener sur la compréhension et l’anticipation de leurs usages dans le contexte de ces multiples frontières entre vie personnelle et vie professionnelle.


Jean-Pierre Lemaire, directeur général d’Orange Consulting.

Télécharger

Découvrir

Recevoir la newsletter

Tous les mois, les tendances et témoignages sur la transformation digitale des entreprises

S’inscrire maintenant
Changer d'affichage