Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Les circuits CSSP de QuickLogic dopent les appareils mobiles

Les circuits CSSP de QuickLogic dopent les appareils mobiles
2010-10-152013-02-11mobilitéfr
Les circuits CSSP associent des fonctions standards et des fonctionnalités propres à un fabricant. «Un bon moyen de se différencier sur les marchés hyper concurrentiels de la mobilité», explique Andy Pease, président de la société QuickLogic, à Sophy...
Publié le 15 Octobre 2010 par Pascal Boulard dans mobilité
C MOBILE.gif
Article écrit par Sophy Caulier

Les circuits CSSP associent des fonctions standards et des fonctionnalités propres à un fabricant. «Un bon moyen de se différencier sur les marchés hyper concurrentiels de la mobilité», explique Andy Pease, président de la société QuickLogic, à Sophy Caulier.

« Les fabricants d'appareils mobiles ont besoin de plus que de composants standards; ils ont besoin de solutions qui les différencient et les aident à accéder au marché le plus rapidement possible », affirme Andy Pease, président de QuickLogic. Cette société, basée à Sunnyvale en Californie, a inventé une nouvelle catégorie de circuits : les solutions CSSP (Customer Specific Standard Products). Comme leur nom l'indique, ces solutions conjuguent des circuits standards, que QuickLogic fait graver en Asie, et une partie programmable, que la société adapte aux besoins de chacun de ses clients. La partie standard intègre, par exemple, la connexion par port USB, la lecture de carte SD ou les communications en mode 3G et, de plus en plus, en 4G. La partie « personnalisée » quant à elle gère l'accès à un « app store » propre au fabricant, la protection des données personnelles et la gestion des flux vidéo.

De tels composants s'imposent  à présent dans des appareils comme les navigateurs GPS, les téléphones mobiles, les tablettes et les clés 3G qui permettent aux ordinateurs d'accéder au réseau télécom. Les circuits CSSP de QuickLogic équipent notamment les GPS de Garmin ou de Magellan ainsi que les clés 3G d'Orange, de Nokia ou d'AT&T. Selon l'étude faite par Cisco en juin dernier, le trafic de données mobiles va croître de 108% par an d'ici à 2014. Cette année-là, la vidéo représentera 66% des données transportées et 46% de ces vidéos seront en 3D ou en HD. Les utilisateurs n'hésitent plus à filmer avec leurs téléphones portables ou à charger des films sur leurs tablettes. Autant de fonctionnalités nouvelles que l'électronique doit savoir gérer.
QuickLogic lance une nouvelle plateforme CSSP dédiée à ces appareils mobiles, ArcticLink II CX, capable de gérer ces nouveaux besoins, notamment de traitement d'images et de flux vidéo. Les autres produits de la société incluent des composants dédiés à l'amélioration de l'affichage. « Ces composants améliorent sensiblement la qualité des images », affirme Andy Pease, « mais surtout, ils consomment peu d'énergie, ce qui allonge la durée de vie de la batterie, devenue l'élément critique de tout appareil mobile, de 14% à 36% selon les applications ».

Autre argument en faveur des CSSP, ils sont plus rapides à mettre au point que les circuits du type ASIC (Application Specific Integrated Circuit). « Le cycle « définition de l'architecture du circuit - spécifications - implémentation - intégration et tests » dure de quelques semaines pour les plus rapides à quelques mois en général, à comparer aux ASIC, qui nécessitent au moins une année de mise au point », précise Andy Pease.

QuickLogic emploie 90 personnes, en majorité des ingénieurs de haut niveau qui ont forgé leurs connaissances dans les principales sociétés du secteur électronique. Après avoir investi pendant plusieurs années, la société a dégagé 18 millions de dollars de cash au deuxième trimestre 2010. « Ce qui nous rend très optimistes », poursuit Andy Pease. Avec un chiffre d'affaires 2009 de 15 millions de dollars et une valorisation boursière de 200 millions de dollars, QuickLogic pourrait susciter la convoitise d'acteurs des semiconducteurs intéressés par les CSSP.

Article écrit par Sophy Caulier

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage