Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Choisir son smartphone selon son système d'exploitation

Choisir son smartphone selon son système d'exploitation
2012-02-292013-02-11mobilitéfr
iPhone, Android, Symbian, BlackBerry, Bada ou Windows Phone... sont autant de systèmes d'exploitation qui ont un impact direct sur l'ergonomie du smartphone. Fin 2011, Android (Google) équipe plus de la moitié des smartphones dans le monde ! Symbian perd sa place de leader, talonné par iOS...
Publié le 29 Février 2012 par Pascal Adam dans mobilité
choisir son smartphone selon son système d'exploitation

De quoi parlent vos amis au sujet de leur smartphone ? De son écran, de ses fonctions multimédia, de son autonomie ou encore de son clavier ? En fait tout dépend essentiellement de leurs usages...

les critères incontournables

  • la taille, la résolution, la luminosité de l'écran rendront confortables pour la consultation des mails, le surf sur Internet ou encore les jeux...
  • les accros du mail et des messageries mettront en avant le clavier azerty complet, réel ou tactile
  • enfin les fans de vidéos, de musique ou de photo parleront d'emblée multimédia.

Tous seront toutefois très attentifs aux processeurs, à l'autonomie et la connectivité 3G/Wifi, points souvent sensibles dans le contexte de croissance accrue de besoins applicatifs. Et dans un domaine plus professionnel, ils vous parleront de synchronisation, de suites applicatives, de reconnaissance vocale, de sécurité des données...

quid du système d'exploitation ?

Car iPhone, Android, Symbian, BlackBerry, Bada ou Windows Phone… sont autant de systèmes d’exploitation qui ont un impact direct sur l’ergonomie du smartphone.

Fin 2011, Android (Google) équipe plus de la moitié des smartphones dans le monde ! Symbian perd sa place de leader, talonné par iOS iPhone (Apple) et BlackBerry (RIM), très loin devant Bada (Samsung) et Windows Phone (Microsoft). Et d'ici 2016, d'après Forrester, 90% des terminaux mobiles tourneront sous Android, iOS ou Windows... soient quelques 900 millions de smartphones dans le monde !

Android va très probablement conforter sa place de leader dans les 3 ans à venir, même si les différentes études (Gartner, IDC, GFK etc.) soulignent l'impact probable du rapprochement récent entre Microsoft et Nokia.

les principaux OS sur le banc de test

Symbian : initialement racheté et développé par NOKIA, il est devenu "open source" depuis octobre 2009. Nokia ayant annoncé que Symbian^3 sera la dernière version majeure du système.

Ses caractéristiques ? Un nouvel écran d’accueil optimisé en 2D et en 3D, la reconnaissance du multipoint, une interface personnalisable, la gestion du multitâches ou encore le support des vidéos au format HD.

Si l'importance du parc installé, la communauté de développeurs et l'amélioration des normes de sécurité et du chiffrement matériel pour l'entreprise en font ses principaux avantages, son interface plus esthétique présente pour l’instant une fluidité assez moyenne.

BlackBerry OS : système d'exploitation propriétaire de RIM, à l'origine créé pour les "cols blancs", orienté mail et PIM (agenda, contacts, tâches).

Sa principale caractéristique réside dans son système multitâches, surtout connu pour son support natif des e-mails permettant une synchronisation complète avec les messageries d'entreprises.

Face au coût des licences et une personnalisation limitée, BlackBerry présente de multiples avantages comme le Device Management, la faible consommation data, un usage intuitif des réseaux sociaux, ou la sécurité des données. Bénéficiant d'une forte appropriation dans le monde des entreprises, BlackBerry propose néanmoins une gestion facilitée des usages Pro/Perso

Windows Phone : Microsoft propose depuis fin 2011 une nouvelle évolution de son système d'exploitation avec la version Windows Phone 7.5.

Si la navigation au doigt et le clavier virtuel en sont ses premières caractéristiques, notez aussi que WinDev mobile est intégré pour le développement des applications.

Ses principaux atouts ? Une meilleure gestion du multitâches, des widgets, une navigation Internet visuelle, fluide et plus performante, une intégration native d'Exchange et Sharepoint. Cependant, on peut regretter une incompatibilité avec Flash, une synchronisation PC oligatoire via Zune ou encore peu d'applications sur le Market place

iOS (iPhone) : iOS constitue la base même de l’iPhone : une interface intuitive, de remarquables fonctionnalités et une réelle stabilité. Et le système d'exploitation d'Apple, vient de bénéficier d'une mise à jour majeure iOS 5.

Si sa notoriété, son ergonomie, la richesse du catalogue des applications, la sécurité des données et ses possibilités d'intégration au SI des entreprises sont des avantages avérés, iOS présente néanmoins des inconvénients comme son système propriétaire fermé, sa consommation data importante, une incompatibilité avec Flash

Android : le système "open source" de Google est un système d'exploitation fondé sur un noyau Linux et développé de façon à pouvoir intégrer/gérer nativement les applications et services Google existants (Gmail, Google Maps, Google Calendar, Youtube, etc…).

Son principal avantage, la richesse de gammes des smartphones tant au niveau des constructeurs que des prix, en fait aussi son principal inconvénient : versionning fréquent, intégration hétérogène des versions OS selon les constructeurs. A noter aussi l'intégration encore inexploitée des fonctionnalités entreprise

alors... quel OS pour vos usages professionnels ?

Les utilisateurs avanceront des préférences selon leurs usages, même si pour la gestion des mails et des données personnelles, on observe un certain nivellement entre OS.

  • Android, Windows Phone ou iOS pour l'aisance de navigation Internet
  • iOS et Android pour la richesse des applications et la facilité de téléchargement
  • BlackBerry pour l'usage des réseaux sociaux
  • Windows Phone pour le pack bureautique et le travail collaboratif

Les entreprises prendront en compte d’autres éléments comme :

  • le device management
  • les aspects protection des données ou la possibilité d'intégration au VPN de l'entreprise
  • la facilité de développement des applications métiers
  • la consommation data

Chaque OS présente des atouts : on retiendra le rapprochement de Nokia avec Microsoft, la forte culture entreprise de Blackberry de plus en plus challengé par Apple et Android, l'ergonomie et le nombre d’applications d'Apple, la compatibilité avérée entre smartphone et PC de Windows phone dans le monde de l’entreprise et la forte progression d'Android dans tous les secteurs !

Est-ce utile de préciser que c'est de l'agrégation de tous ces atouts dans une seule OS qu'émergerait la naissance du smartphone idéal... On peut y rêver n'est ce pas ?

Pascal Adam

credit photo : © Anatoly Maslennikov - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage