Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Pourquoi le NFC arrive près de chez vous 1/2

Pourquoi le NFC arrive près de chez vous 1/2
2012-06-042013-02-28machine to machinefr
S'il y a un sujet technique centré sur les affaires qui est sur le point d'inonder le marché du consommateur de manière importante, c'est bien le NFC (Communication en champ proche). Les nouvelles annonçant l'intention de McDonalds d'essayer les paiements NFC dans ses restaurants en...
Publié le 4 Juin 2012 par Jon Evans dans machine to machine
pourquoi le NFC arrive près de chez vous 1/2

S'il y a un sujet technique centré sur les affaires qui est sur le point d'inonder le marché du consommateur de manière importante, c'est bien le NFC (Communication en champ proche). Les nouvelles annonçant l'intention de McDonalds d'essayer les paiements NFC dans ses restaurants en Autriche ainsi que les rumeurs disant que Transport for London voudrait remplacer le système populaire Oyster Card en faveur de paiements par cartes et appareils NFC suggèrent la vitesse à laquelle les choses évoluent.

Il y a à peine un an à MWC Barcelone la salle d'exposition était pleine d'optimisme concernant la promesse de NFC. « La technologie est disponible depuis longtemps, mais les fournisseurs ont été réticents à l'idée d'ajouter une puce supplémentaire sans raison. Ils avaient besoin d'un engagement ferme de la part des opérateurs qui prévoyaient de lancer les paiements NFC » écrit notre cher Stewart Baines.

est-ce le commencement ?

Cet engagement est arrivé. Orange et d'autres opérateurs font tout pour supporter le NFC. Dans le haut-de-gamme, quelques appareils sous Android sont déjà compatibles. Les fabricants de téléphone : Microsoft, Nokia, RIM, Samsung sont tous partants. L'OS Android de Google supporte partiellement le NFC et Apple - qui devait adopter la technologie en 2011 - la propose maintenant avec la sortie de l'iPhone 5 d'octobre.

Cet engagement est arrivé. Orange et d'autres opérateurs font tout pour supporter le NFC. Dans le haut-de-gamme, quelques appareils sous Android sont déjà compatibles. Les fabricants de téléphone : Microsoft, Nokia, RIM, Samsung sont tous partants. L'OS Android de Google supporte partiellement le NFC et Apple -- qui devait adopter la technologie en 2011 -- la propose maintenant avec la sortie de l'iPhone 5 d'octobre.

C'est un démarrage en douceur. Comme les infrastructures de sécurité et de paiement sont mises en place, la plupart des déploiements du service de paiement de NFC permettent d'effectuer des petits paiements jusqu'à 25 € sans le besoin d'entrer un code PIN. Il faut penser :

  • au transport public
  • aux frais de stationnement
  • à l’achat de petits biens

Le but est que si un appareil de paiement est perdu ou volé, alors le client, et la banque, sont protégés contre un vol majeur.

Toute cette activité, associée à un travail continu de la part de Visa et Mastercard, ne fait que démontrer que tout est prêt pour le marché de masse NFC, avec l'accent mis sur les systèmes de paiement et de facturation.

Les téléphones portefeuilles et le NFC pourraient remplacer les espèces et les cartes de crédit pour les achats de tous les jours d'ici 2020, selon une étude effectuée par le Centre Imaginons l'Internet de l'Université d'Elon et le Projet Internet & Vie Américaine du Centre de Recherche Pew.

Selon une étude d'ISIS concernant les 18-34 ans aux États-Unis et au Royaume-Uni, la majorité se sent plus nue sans smartphone que sans portefeuille. À la question de savoir s'ils utiliseraient un téléphone portefeuille, seulement 15 % ont dit « oui » mais 70 % ont déclarés qu'ils voulaient« un système de paiement sûr, assuré et pratique. »

Dans mon prochain post, je me pencherai sur les possibilités au-delà de l'utilisation de votre appareil comme un portefeuille.

Jon

Crédit photo : © Vladislav Kochelaevs - Fotolia.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage