Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Les nouveaux usages du fleet management

Les nouveaux usages du fleet management
2013-11-202013-11-27machine to machinefr
Le Fleet management est aujourd’hui un concept qui ne vous est plus inconnu. Le souci de rentabilité des entreprises, la hausse du prix du carburant, l’optimisation du parc automobiles (…) sont tout un tas de raisons qui poussent les gestionnaires de parcs à s’équiper de solutions de gestion de flot
Publié le 20 Novembre 2013 par Anne Laure Guillemin dans machine to machine
les nouveaux usages du Fleet Management

Le fleet management est aujourd’hui un concept qui ne vous est plus inconnu. Le souci de rentabilité des entreprises, la hausse du prix du carburant, l’optimisation du parc automobile (…) sont tout un tas de raisons qui poussent les gestionnaires de parcs à s’équiper de solutions de gestion de flotte.

Le principe de ces solutions est simple, on équipe chaque véhicule de l’entreprise d’un boîtier embarqué sous le tableau de bord dans lequel se trouve une carte SIM et on se connecte à une plateforme web sécurisée sur laquelle on peut consulter de nombreux rapports (kms parcourus, consommation de carburant, alertes entretien…).  Ces solutions de Fleet Management existent depuis maintenant une dizaine d’années et évoluent vers plus de connectivité.

l’autopartage : une pratique écologique et économique

La plupart des grandes entreprises ont déjà recours à cette pratique lorsqu’elles possèdent un parc de véhicules important. L’autopartage consiste à mettre à disposition un parc de véhicules à ses salariés et d’en optimiser l’utilisation. Ainsi, grâce aux boîtiers de Fleet Management et à une application d’autopartage, il est possible de savoir quel véhicule et sous ou sur-utilisé par rapport au reste du parc et donc d’attribuer un certain véhicule à un salarié.

Pour illustrer cette pratique, prenons l’exemple de la bien aimée réunion du lundi matin : ô joie, ô bonheur ultime, je dois traverser l’île de France pour me rendre à un meeting ultra important lundi prochain …

Je me connecte donc sur l’application d’autopartage de mon entreprise pour réserver mon véhicule. Cette réunion va durer toute la matinée, matinée durant laquelle le véhicule que j’ai amené avec moi pourra être attribué à un autre collaborateur du site. Ainsi, je pourrais retourner à mon bureau avec un véhicule différent de celui de l’aller, et ce dans un souci d’optimisation totale du parc de mon entreprise !

les tablettes et smartphones connectés aux véhicules

Aujourd’hui, il est possible de connecter votre tablette ou votre smartphone au boîtier intégré dans le véhicule. Ainsi, les collaborateurs peuvent accéder à leurs applications métiers, leur messagerie et toute leur vie, depuis leur véhicule ! (Cependant, on vous déconseille d’utiliser Facebook ou Twitter en conduisant, cela pourrait être dangereux…)

Cette pratique peut s’avérer utile pour les techniciens qui doivent être en contact permanent avec le service d’intervention pour accepter ou refuser des missions par exemple. Les smartphones et les tablettes peuvent également permettre de se connecter à des applications restituant des informations d’écoconduite.

eCall, vers plus de sécurité

L’eCall est une initiative de la Commission Européenne visant à introduire un système d’appel d’urgence automatique. Ainsi, si le véhicule équipé d’un boîtier  subit un accident, le conducteur peut appuyer sur un bouton qui appellera directement les secours. D’autre part, si le véhicule est gravement accidenté,  le boîtier détecte alors les chocs et appelle le 112 en envoyant sa position précise, que les occupants soient conscients ou non,  tout en  alertant le gestionnaire de parc.

Cette solution devrait être adoptée en Europe sur tous les nouveaux VUL (véhicules utilitaires légers) et les véhicules particulier à partir du 01 octobre 2015 et pourrait réduire le temps d’intervention des secours de 40 à 50%, et sauver jusqu’à 2500 vies/an. (estimations de la Commission Européenne).

L’ecosystème de la gestion de flotte de véhicules est donc en constante évolution, vers plus de sécurité, de connectivité et d’économies. Cette évolution est valable aussi bien dans le B2B que dans le B2C.

En effet, les véhicules particuliers seront eux aussi bientôt équipés nativement de boîtiers. Ces « boîtes noires » permettront de donner des informations notamment sur les circonstances d’un accident, et permettront également l’ecall mais aussi de nouveaux services embarqués pour le conducteur et les passagers.

Anne-Laure

Crédit photo : © olly - Fotolia.com

1 Commentaire

  • 21 Novembre 2013
    2013-11-21
    par
    Jean-Claude Dumont
    Un bon article qui donne des idées à appliquer sans tarder pour réduire certains postes de fonctionnement et le parc auto est rapidement un des plus gros dans nos entreprises. Je ne crois pas qu'il y ai de bonne ou mauvaise situation pour intégrer du fleet management, il y a des enjeux économiques pour lesquels ces nouveaux usages balayent des idées reçues sur ces solutions.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage