Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Microsoft Lync : oui mais... - part 2

Microsoft Lync : oui mais... - part 2
2013-01-312013-02-11entreprise 2.0fr
Dans mon billet précédent, j’expliquais pourquoi il est bien plus compliqué de fournir une assistance pour les solutions voix de Lync que pour les services données et réseaux.
Publié le 31 Janvier 2013 par Ann Strachan dans entreprise 2.0
Microsoft Lync : oui mais... - part 2

Dans mon billet précédent, j’expliquais pourquoi il est bien plus compliqué de fournir une assistance pour les solutions voix de Lync que pour les services données et réseaux.

déploiement d'une solution voix Lync : ce qu'il ne faut pas négliger

Ici, je présente quelques aspects à ne pas négliger si vous envisagez de mettre en place une solution voix de Lync :

  • vérifiez les compétences de votre partenaire SI en matière d’assistance voix. Nombreux sont les prestataires dont l’activité n’inclut pas les services voix. Choisissez de préférence un prestataire avec plusieurs années d’expérience dans les services d’assistance voix/téléphonie sur IP depuis plusieurs années. Ces compétences seront essentielles, notamment si vous disposez déjà d’une architecture voix complexe – en effet la coexistence et/ou la migration vers la solution voix de Lync seront les clés de votre succès,
  • assurez-vous que votre prestataire fait partie des partenaires certifiés par Microsoft pour l’assistance aux services voix de Lync,
  • renseignez-vous sur son mode d’intégration de Lync aux solutions globales. Pourrez-vous intégrer cette solution à vos systèmes et applications existants, par exemple la téléprésence? Votre prestataire peut-il gérer l’intégralité de la solution? Evitez de multiplier les fournisseurs,
  • privilégiez des services qui correspondent à vos besoins opérationnels. Votre choix ne doit pas considérer uniquement les aspects techniques ou technologiques. Si vous utilisez des technologies différentes, votre architecture devient plus complexe et les équipes se multiplient. Considérez la gestion des capacités en amont du déploiement effectif de la solution. Les capacités doivent répondre à vos besoins opérationnels.
  • observez les bonnes pratiques dans le domaine de la gestion de services. Elles vous permettront de réduire la complexité de votre solution et son coût. ITIL est par exemple une référence de qualité. Gardez à l’esprit le point suivant : une bonne relation entre un prestataire informatique et un client repose sur la fourniture d’un service qui réponde aux besoins, avec un niveau de performance suffisant et à un coût accessible.
  • votre partenaire SI propose-t-il une gestion des applications qui permette de réduire la complexité des logiciels ? La taille, l’ancienneté, la conception et la complexité de l’infrastructure informatique et de ses applications sont ici des aspects fondamentaux. La gestion des applications doit avoir plusieurs objectifs comme faciliter les processus opérationnels de l’entreprise, permettre l’identification des besoins fonctionnels et ergonomiques des utilisateurs sur les logiciels, permettre la conception et le déploiement de ces applications, ou encore assister les utilisateurs au quotidien.

La gestion des applications a un impact direct sur leur cycle de vie. Une bonne gestion permet de maintenir les applications à un niveau optimum en matière de fonctionnement et de résilience tout en optimisant les coûts.

mise en place de communications unifiées : se faire accompagner

Il est fondamental d’être accompagné par le bon partenaire voix pour la solution Lync. Un bon prestataire doit avant tout vous aider à choisir la technologie adaptée à votre entreprise. Cela facilite l’intégration et le déploiement de la solution, et garantit la qualité du support opérationnel. Si vos besoins en assistance s’intensifient, vous devez pouvoir compter sur une prestation rapide et efficace.

Selon IDC, 26 % des entreprises prévoient de déployer des solutions de communication unifiées dans les douze prochains mois, tandis que 28 % projettent de franchir le pas à plus long terme. Un cahier des charges sur la gestion des services voix doit être défini dès le départ. A-t-il été anticipé par votre entreprise ? Etes-vous au contraire en train de culpabiliser parce que vous avez acheté la solution voix sans y penser ?

Ann

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage