Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Internet : une perte de temps considérable, selon les employeurs britanniques

Internet : une perte de temps considérable, selon les employeurs britanniques
2009-03-022013-02-11entreprise 2.0fr
Malgré les promesses du travail collaboratif, du SaaS (Software as a Service), du développement professionnel et des communications améliorées offerts par l'Internet, une étude récente du Chartered Management Institute (CMI) a démontré que les employeurs britanniques considéraient...
Publié le 2 Mars 2009 par Anthony Plewes dans entreprise 2.0
Malgré les promesses du travail collaboratif, du SaaS (Software as a Service), du développement professionnel et des communications améliorées offerts par l'Internet, une étude récente du Chartered Management Institute (CMI) a démontré que les employeurs britanniques considéraient Internet comme particulièrement chronophage. L'étude, pour laquelle 1 000 responsables de moins de 35 ans ont été interrogés, indique qu'au sein des directions les réfractaires de l'Internet courent le risque d'aliéner des employés plus jeunes. 16 % des répondants ont décrit leurs employeurs comme des « dinosaures », et j'imagine qu'ils faisaient davantage allusion au lent diplodocus plutôt qu'à l'agressif tyrannosaure.

Cette tendance est confirmée par les statistiques prévisibles relatives à la fourniture d'un accès au courrier électronique (95 %) et aux communications intranet (81 %). La technologie du Web 2.0, les applications Web, les tableaux de messages d'entreprise et les diffusions Web n'ont encore qu'une faible influence sur quelques sociétés.

Ce climat de prudence (49 % des responsables affirment que leurs employeurs n'acceptent les innovations qu'une fois celles-ci testées, c'est-à-dire lorsqu'elles ne sont plus innovantes) pourrait voir les entreprises britanniques se classer à la traîne derrière leurs concurrents, selon Jan Hutchinson, directrice des ressources humaines et des services généraux d'Ordnance Survey, qui a publié le rapport en collaboration avec le CMI. « Le faible niveau d'adoption des technologies reflète le point de vue des employeurs, qui pensent que l'utilisation d'Internet est une perte de temps », explique-t-elle. « Nous devons surveiller de près cette tendance car en évitant de faire face à cette situation, les employeurs britanniques se trouveront probablement de plus en plus en retrait derrière leurs concurrents internationaux. »

Les employeurs semblent satisfaits du courrier électronique mais ne souhaitent pas adopter l'Internet en tant qu'outil de travail. Une société d'hébergement a indiqué une croissance de 50 % du nombre de boîtes aux lettres électroniques créées chaque mois, et interprète ce chiffre comme une volonté croissante des entreprises de remplacer leurs communications par poste traditionnelle, fax et en face-à-face, plus coûteuses, par le courrier électronique. Toutefois, les préoccupations des employeurs, qui craignent que leurs employés utilisent Internet pour des motifs personnels, sont peut-être exagérées. Après tout, le rapport du CMI indique que seuls 41 % des responsables interviewés considèrent Internet comme un « espace social ». Ou peut-être craignent-ils que leurs patrons ne viennent regarder par-dessus leur épaule ?

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage