Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Ursheet Parikh, de Storsimple, se bat contre le « cloudwashing » et redéfinit le Cloud Computing via la stratégie de Nuage hybride

Ursheet Parikh, de Storsimple, se bat contre le « cloudwashing » et redéfinit le Cloud Computing via la stratégie de Nuage hybride
2010-11-262013-02-11économie des télécomsfr
Le 15 novembre, après Zscaler, nous avons visité Storsimple, fournisseur de technologie de Nuage hybride. Ursheet Parikh est l'un des deux cofondateurs et PDG de Storsimple, une jeune entreprise prometteuse opérant dans le secteur du stockage basée à Santa Clara, en Californie....
Publié le 26 Novembre 2010 par Yann Gourvennec dans économie des télécoms
192_0949 Le 15 novembre, après Zscaler, nous avons visité Storsimple, fournisseur de technologie de Nuage hybride. Ursheet Parikh est l'un des deux cofondateurs et PDG de Storsimple, une jeune entreprise prometteuse opérant dans le secteur du stockage basée à Santa Clara, en Californie.

L'activité de Storsimple a débuté en mai 2009, durant la pire période de la récession, après un accueil exceptionnel des vice-présidents. Auparavant, Ursheet avait travaillé pour Cisco. Storsimple est une entreprise pionnière du marketing entrant - par opposition au marketing descendant -, dans la mesure où son but est avant tout d'obtenir la reconnaissance de ses pairs. Tous les ingénieurs de l'entreprise possèdent plus de vingt ans d'expérience dans le secteur du stockage. Un effectif de 15 à 20 personnes avec un tel bagage constitue, selon le PDG de Storsimple, la clé de la réussite.

Storsimple a choisi une approche très conservatrice, commençant par la livraison d'une version bêta à un nombre limité de clients, avant le lancement de la solution, prévu pour début 2011. L'entreprise dispose des ressources financières nécessaires, et veille à ce que l'ensemble des clients teste la version bêta de manière exhaustive. Il ne reste aucun petit fournisseur dans le domaine du stockage ; par conséquent, Storsimple « marche sur des œufs ». Le but serait de mettre en place une entreprise et non uniquement un produit, et de pérenniser la jeune entreprise une fois le produit initial livré.



Une croisade contre le « cloudwashing »

« Cloudwashing » (Cloud Computing abusif) est l'expression favorite d'Ursheet cette année. Il existe selon lui une tendance généralisée consistant à vendre des produits sous l'étiquette Cloud Computing. Le « cloudwashing » désigne l'activité consistant, pour des fournisseurs, à essayer de vendre en tant que Cloud Computing des solutions qui n'ont rien à voir avec cela ; il s'agit pourtant d'une activité importante lorsqu'elle est exploitée avec sérieux. La plupart des directeurs des systèmes d'information disposent de budgets dont le montant est conditionné aux revenus. La performance des systèmes informatiques est tributaire du montant de ces budgets : le Cloud Computing constitue par conséquent une alternative très attrayante. Les entreprises devront adopter le Cloud Computing, ne serait-ce que pour ne pas se laisser distancer par leurs concurrents. À tel point qu'Ursheet considère que ce secteur ne sera pas dominé, dans quelques années, par les équipementiers, mais par des prestataires de services tels qu'Orange Business Services. « Une nouvelle catégorie d'acteurs proposant des services informatiques croît très rapidement et est vouée à jouer un rôle majeur », affirme Ursheet.

Différents niveaux de stratégies de Cloud Computing... et une nouvelle stratégie

192_0951
Les CXO disposent de plusieurs solutions, en termes de stratégie de Cloud Computing, en fonction de leurs besoins :
  • SAAS, option pour laquelle les applications sont transférées sur le nuage.
  • PAAS (plateforme en tant que service), pour laquelle les applications doivent être réécrites.
  • Cloud Computing public avec des fournisseurs tels qu'Amazon EC2.
  • Stockage public avec Amazon S3 par exemple.
  • Technologie du Cloud Computing privé, avec des fournisseurs tels qu'EMC Atmos.
Toutes ces stratégies posent un certain nombre de difficultés (voir diapositive ci-dessus). Storsimple ajoute une option à cette liste avec ce qu'elle qualifie de stratégie de nuage hybride qui, de l'avis d'Ursheet, permet de répondre à l'ensemble des exigences, tant en termes de services de base que de sécurité pour l'utilisateur final. Storsimple ne travaille cependant pas contre le stockage ni les prestataires de services de Cloud Computing, précise Ursheet Parikh ; au contraire, son but est de fournir une interface frontale pour le matériel et les solutions de Cloud Computing de ces fournisseurs.

Le problème : l'explosion des données dans le cycle de vie des données

192_0952 La collaboration est devenue incontournable pour éviter l'explosion des quantités de contenus et du nombre des copies de fichiers. La déduplication peut aider sans nécessairement résoudre tous les problèmes. Malgré celle-ci, ainsi que l'affirme Ursheet, les entreprises continuent de sauvegarder des quantités considérables de données et de les déplacer d'un serveur à l'autre. C'est ce qu'on appelle le « communisme de contenu » : personne ne veut savoir ce qui s'y trouve ni apurer les données. Storsimple analyse les données de travail, organise leur sauvegarde locale et le stockage central du reste des données. L'intégration, la performance et la sécurité constituent dès lors les enjeux actuels du Cloud Computing.

La solution : le stockage hybride selon Storsimple

Le stockage hybride dans un environnement d'entreprise Microsoft selon Storsimple peut être résumé en quelques points : 1. Un approvisionnement instantané est assuré ; 2. Le disque de stockage est utilisable directement depuis l'ordinateur de bureau de l'utilisateur en tant que disque dur iSCSI de réseau distinct, à la différence que son stockage est centralisé au lieu d'être intégré au nuage privé du client ; 3. Une gestion centrale de la performance de stockage est assurée par Storsimple via un stockage échelonné (SSD, SAS et Cloud Computing), une configuration de stockage pondérée et une déduplication en temps réel. Les « clones de nuage » constituent l'une des fonctions les plus remarquables proposées par Storsimple.

Les clones de nuage de Storsimple, qui constituent des photographies des actuelles modifications de données, sont stockés dans le nuage - soit une sorte de système de miroir -, mais pas en temps réel. Selon le PDG de Storsimple, les sauvegardes et la reprise après sinistre (RS) sont ainsi nettement simplifiées. Ces photographies peuvent être effectuées toutes les quatre heures (quelle que soit la fréquence souhaitée par les clients), pour une sauvegarde centrale occasionnelle des données sur le nuage. Cette opération, transparente pour les utilisateurs, est sans incidence sur la performance de chacun des ordinateurs de bureau. Des clones peuvent être lancés la nuit selon le souhait des utilisateurs ou des entreprises. En termes d'accélération du nuage, un algorithme a été développé en interne afin d'optimiser le stockage local par rapport au stockage central et d'inclure la compression, de sorte que l'utilisateur n'ait pas à en porter le fardeau. Le prix n'est fixé qu'en fonction de la capacité matérielle (soit le contenu ingéré : vous ne payez donc pas pour l'encombrement comprimé mais pour l'encombrement non comprimé) et pour la totalité des fonctionnalités. Le résultat final est une réduction moyenne des coûts de 80-90% pour les clients.

Sharepoint

Ursheet a conclu en affirmant que cette solution est également parfaitement adaptée à Sharepoint, essentiellement pour ce qui est de résoudre les problèmes de stockage considérables du service de partage de fichiers en ligne de Microsoft. L'archivage en ligne est également possible, ce qui permet de mettre fin au problème de « communisme de contenu » évoqué plus haut, grâce à la compression et à la récupération de données à distance.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage