Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Premier Petit déjeuner du Label Orange b2b : Le Green IT

Premier Petit déjeuner du Label Orange b2b : Le Green IT
2010-05-282013-02-11économie des télécomsfr
Ce 25 mai avait lieu le premier petit déjeuner du label partenaire Orange b2b, sur le thème du Green IT, à cette occasion Jérémy Fain Président de Verteego et partenaire du Label , nous a accueilli dans ses locaux , voici les diverses présentations et...
Publié le 28 Mai 2010 par Blogger Anonymous dans économie des télécoms
Ce 25 mai avait lieu le premier petit déjeuner du label partenaire Orange b2b, sur le thème du Green IT, à cette occasion Jérémy Fain Président de Verteego et partenaire du Label , nous a accueilli dans ses locaux , voici les diverses présentations et synhèses.

  • Label partenaire Orange b2b

    Denis Failly - Orange Business Services

Une première présentation du Label partenaire Orange b2b par moi même et Yann Gourvennec avait pour objectif de rappeler les contours, les objectifs et le mode de fonctionnement du Label .
  • Les grandes tendances du Green IT

    Stéphane Parpinelli (Clean Tech Republic)


Stéphane Parpinelli, cofondateur et rédacteur en chef du blog Cleantech Republic dédié aux éco-innovations nous a exposé les grandes tendances du Green IT, qui naturellement impactent et sont impactées par les technologies; 3 marchés porteurs sont identifiés :

- Les réseaux de flux
Eau, Gaz, Electricité auquel l'IT apporte de l'Intelligence sur l'ensemble des points de la chaîne de valeur (appareils - compteurs - bornes relais - réseau central)
Les diverses données, notamment de maintenance (niveau compteur on parle de GMAO : "Gestion de maintenance assisté par ordinateur") sont remontées via des technologies connues (Zigbee, 3G, Courants porteurs...), et bien que l'on s'oriente vers une standardisation (à l'instar de celle des Web services et de l'architecture SOA), il existe une réelle bataille entre les acteurs disons classiques, comme IBM, Cisco, Microsoft et des nouveaux entrants avec lesquels il faudra compter, tel que Silver Spring Network et GridPoint (Ils viennent respectivement de lever aux USA 200 m$ et 150 m$).

- L'éco-mobilité avec deux segments : voitures électriques et transports en commun
Les premières voitures électriques arrivent en 2010, rappelons cependant que le concept n'est pas pure innovation puisque au début du 20ème siècle près de 70 % des véhicules électriques Français étaient alimentés à l'électricité (les promesses de la Ford T étant passées par là, ont eu raison de cette innovation).
Une fois encore c'est l'Intelligence injectée dans le système via les IT qui participe de la valeur en gérant la communication entre batterie du véhicule et borne de recharge et naturellement avec l'utilisateur.

A l'heure des capacités technologiques d'émission / réception de données temps réelles, un certain nombre d'innovations commencent à poindre dans le domaine des transports en commun.
Fluidité du trafic, pluri / inter-modalité et confort utilisateurs (billettique multi-compatible, ...) deviennent des axes d'investigations / expérimentations majeurs
Keolis, la Ratp travaillent énormément là-dessus ainsi que des villes comme Marseille et Bordeaux.

- La Responsabilité Sociale des Entreprise (RSE)
Suite au Grenelle 2 qui contraint les entreprises à réaliser leur bilan Carbone, un certain nombre de données éparpillées doivent être collectées, traitées et consolidées, les technologies ont et auront naturellement un rôle clé à jouer.

  • Management Gaz à Effet de Serre

    Jeremy Fain (Verteego)


Jeremy Fain (Verteego) nous à narrer les bonnes pratiques, "un dodécalogue" à mettre en oeuvre en matière de Management Gaz à Effet de Serre (GES). En voici le libellé et pour en découvrir le détail, consultez la présentation ci-après.

- les fondamentaux de la GES tu connaîtras !
- aux grands enjeux tu t'intéresseras !
- les ventes de ton entreprise tu augmenteras !
- les coûts de ton entreprise tu abaisseras !
- un projet d'entreprise du management GES tu feras !
- La concurrence hors-jeu tu mettras !
- Les feuilles de calcul au placard tu mettras !
- La collecte de données tu automatiseras !
- Sur une équipe d'experts en management en GES tu t'appuieras !
- Dans le piège du chiffre rond tu ne tomberas pas !
- Le périmètre global autant que faire se peut tu considèreras !
- l'objectif ultime tu ne perdras pas de vue !


  • Priorités des DSI en matière de Green IT

    Jean-Manuel Canet, Orange Consulting


Dans les démarches 1.0, les consommations électriques ainsi que les contributions d'émissions de gaz à effets de serre commencent à être évaluées mais aujourd'hui cela demeure encore assez artisanal.
Pour ce faire, le bilan carbone de l'Ademe est principalement utilisé et sert de base repère.
En terme de IT, ce bilan comporte très peu de lignes dédiées à l'IT et de façon générale on constate que trop peu d'acteurs se sont mis à travailler sur un bilan global.
Une des priorités des DSI est d'aller plus finement dans l'évaluation de ces bilans. Les solutions de carbon management, via logiciel comme Verteego commencent à susciter l'intérêt pour analyser l'empreinte carbone de l'entreprise.

Les préoccupations des DSI ne sont plus seulement écologiques ou orientées communication, elles deviennent économiques; à cet égard une grande partie des entreprises mènent des actions en terme de refroidissement, économie d'impressions...

Les DSI commencent par ailleurs à discuter avec les directeurs du Développement Durable (DD). Ils ont bien compris le levier du Green pour générer des projets. Ils essaient de trouver des arguments complémentaires avec les DD pour trouver des justifications aux nouveaux projets (ex : télé-présence). Si on montre que la télé-présence va permettre de faire 20 fois moins de GES, on a un impact énorme. C'est un lien qui va se développer.
Parmi les projets 2.0 observables, beaucoup de télé-présence, visioconférences, et à cause du H1N1, beaucoup d'entreprises ont travaillé sur les PRA et la mise en place du travail flexible en France. Beaucoup de DSI aimeraient mettre en œuvre plus de travail flexible, même s'il y a beaucoup de freins notamment en France. Par exemple un DSI a mis en œuvre du travail flexible (on évite de parler de télétravail pour éviter de faire peur) et cela a été fait pour 40 salariés seulement, il a fallut 6 mois, le CHSCT a été à la rencontre de chaque salarié pour vérifier que les conditions seraient bonnes.

Entre autres exemples on peut aussi citer aussi :
- de nombreux projets d'optimisation des parcours et de gestion de flottes pour limiter les déplacements.
- La gestion des données personnelles des salariés qui posent nombre de questions : - Comment gère-t-on les salariés géo-localisables ?
- Comment gère-t-on la profusion des réseaux sociaux ?
- Comment éviter que les salariés partagent de l'information critique pour l'entreprise ?
Cas réel : un client a retrouvé sur Youtube un film de présentation sur une usine secrète
- Autre question: comment donner un accès plus large à Internet aux salariés ?

  • Le petit mot de la fin

1 Commentaire

  • 28 Mai 2010
    2010-05-28
    par
    Bonjour

    Merci pour ce compte-rendu, j'ai encore appris ... Je préside sur Rennes un forum d'échange sur le sujet du green-it et suis ouvert à tout partenariat :)

    Cordialement,
    Vincent RABAH
    http://www.IT-wars.com

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage