Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

NFC : 3 raisons de ne pas tabler dessus

NFC : 3 raisons de ne pas tabler dessus
2011-11-172013-02-11économie des télécomsfr
Au cours de cette seconde moitié du DigiWorld Summit 2011, la très grande majorité des acteurs ont plébiscité les technologies de communications en champ proche (NFC). Pas que je ne sois pas d'accord (elles ont sans doute un grand avenir), j'ai trouvé qu'on se laissait trop vite séduire...
Publié le 17 Novembre 2011 par Rémi Kerhoas dans économie des télécoms

Au cours de cette seconde moitié du DigiWorld Summit 2011, la très grande majorité des acteurs ont plébiscité les technologies de communications en champ proche (NFC). Pas que je ne sois pas d’accord (elles ont sans doute un grand avenir), j’ai trouvé qu’on se laissait trop vite séduire par la technologie, en oubliant l’expérience de l’utilisateur.

Du coup, j’en profite pour faire l’avocat du diable et je compile les raisons de ne pas croire aux technologies NFC (ou tout du moins de les relativiser) :

quid de l’adoption des technologies NFC ?

Les NFC ne seront rien sans l’écosystème d’acteurs les utilisant : comment tabler sur ces technologies sans l’adoption du grand public et des entreprises ? Si la réussite des technologies NFC est tout à fait possible, n’oublions pas que les usages des gens les utilisant (ou pas) seront la véritable clé du succès, et non la technologie en soi. Or, on sait parfaitement que faire changer les gens d’habitude est une tâche trèèès difficile…

quid de la sécurité de telles technologies ?

L’un des facteurs d’inquiétude les plus développés au moment d’adopter les nouvelles technologies est, au moins pour le moment, la sécurité de nos données. Inutile de revenir sur tous les argumentaires que l’on peut trouver sur le net pour disserter de la sécurité du Cloud, pour ne citer que lui…

Comment ne pas penser que nombre d’utilisateurs verront dans les NFC un autre moyen de perdre le contrôle de leurs données ? De nouveau, il y aura tout un travail de sensibilisation des acteurs (sans parler de sécuriser les technologies en soi, bien entendu) pour pouvoir réellement tirer tout le potentiel de ces dernières.

quid des tendances actuelles ?

Durant la conférence de ce jeudi matin, l’un des intervenants a clairement énoncé les tendances actuelles du marché des mobiles et les NFC étaient en deuxième position (tiens donc !). En effet, la tendance est plutôt à l’optimisation de la performance des terminaux de télécommunications (pour les rapprocher des ordinateurs) avant d’être à l’optimisation de la connectivité des mobiles.

Voici quelques points à améliorer en priorité :

  • longévité de la batterie
  • « always-on »
  • « instant-on »
  • rapidité du processeur
  • performance multimédia (photo, vidéo)
  • localisation géographique améliorée

ma conclusion

Ok, ok, je sens que j’en ai irrité plus d’un ! C’est fait exprès, vous l’avez compris… Néanmoins, il est indéniable que les NFC ne sont pas la priorité numéro une et qu’il faut bien anticiper les embûches en chemin. Après, je suis certain qu’elles participeront fortement à l’essort du smartphone. Mais en attendant…

Rémi

3 Commentaires

  • 25 Novembre 2011
    2011-11-25
    par
    Sécurité de la technologie NFC ou appropriation des usages, si elles ne sont pas optimum aujourd'hui, verront sans doute d'énormes évolutions dans les années à venir. Une récente étude estime que, d'ici 2015, 40% des mobiles dans le monde seront équipés de la technologie NFC mais on s'attend à seulement 15 à 20% d'utilisateurs actifs...
  • 21 Novembre 2011
    2011-11-25
    par
    Remi
    Moui... je n'en serais pas si sûre ! Pour le commun des mortels dont je fais partie, ce serait parfait pour une utilisation de tous les jours : payer son resto, un café ou une place de ciné. C'est encore la grande majorité de nos payements.

    Et puis il faut bien penser que les NFC, ce n'est pas seulement un moyen de paiement ! ;-)
  • 20 Novembre 2011
    2011-11-25
    par
    Thierry Chich
    Bonjour,
    D'après ce que je vois, le principal problème, c'est la sécurité. Un moyen de paiement qui ne demande rien que la possession d'un objet nous replace encore plus loin en arrière que la bande magnétique de carte bleue. Ce paiement sera donc toujours limité aux tout-petits achats, et on se demande bien comment peut fonctionner ce modèle économique.
    Une sensibilisation des acteurs ne changera rien à un défaut basique de la téchnologie, il me semble

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage