Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

La convergence fixe-mobile des entreprises vers une croissance solide

La convergence fixe-mobile des entreprises vers une croissance solide
2009-10-212013-02-11économie des télécomsfr
Il est à noter, des chiffres intéressants dans une étude publiée par ABI Research sur le marché de la convergence fixe-mobile (FMC) pour les entreprises. Le nombre de -connexions vocales par FMC- devrait passer de 6,3 millions en 2009 à 27 millions d'ici 2014 (soit un taux de croissance...
Publié le 21 Octobre 2009 par jacques herbaut dans économie des télécoms
Il est à noter, des chiffres intéressants dans une étude publiée par ABI Research sur le marché de la convergence fixe-mobile (FMC) pour les entreprises.

Le nombre de -connexions vocales par FMC- devrait passer de 6,3 millions en 2009 à 27 millions d'ici 2014 (soit un taux de croissance annuel favorable de 27 %). Ces chiffres incluent -les connexions mobiles routées à travers le réseau fixe- via des picocells et des femtocells se trouvant à l'intérieur de bâtiments, ainsi que la voix sur WiFi d'entreprise.

Effectuer des prévisions sur des marchés en émergence est incertain ; en effet, la précision des prévisions est fonction du volume et de la qualité des données recueillies.
La commercialisation trop récente des picocells et des femtocells ne permet pas de disposer d'assez de données et établir des prévisions à forte fiabilité. Ces chiffres prévus par ABI Research comportant une incertitude, il sera intéressant de les conforter par des prévisions ultérieures -lorsque cette technologie des picocells et des femtocells sera plus largement déployée-.

La voix sur  WiFi en entreprises dispose de données plus importantes. Il est à remarquer la maturité du WiFi en a fait une caractéristique des smartphones. Selon les analystes, le « taux d'attachement » du WiFi sur les smartphones va passer de 45 % en 2009 à 90 % en 2014, ouvrant des perspectives de croissance de la voix sur WiFi par les entreprises. Le manque de terminaux compatibles WiFI était jusqu'à présent jugé comme un frein à l'adoption.

Enterprise Briefing a souligné que la voix sur WiFi présente un certain nombre de contraintes pour les entreprises. Pour prendre en charge le trafic des communications vocales généré, il faut dimensionner en conséquence le réseau WiFi  -pour fournir la qualité de service nécessaire aux utilisateurs-. Ceci implique des dépenses d'investissement. En outre, naturellement, cette infrastructure sera uniquement à disposition des utilisateurs sur  site  et non lorsque ceux-ci sont en déplacement.

La voix sur WiFi disposera de tous les attouts pour s'imposer lorsque son utilisation sera  via des bornes d'accès ouvertes -pour réduire la facture des communications mobiles-. Ceci de de la même manière que les réseaux privés virtuels (RPV) ont fourni un accès sécurisé aux données d'entreprises à partir des réseaux WiFi dans les hôtels et les aéroports. En développant les fonctions de téléphonie d'entreprise via ce mode d'accès alternatif, il est possible de réaliser des économies substantielles, en particulier pour les factures des utilisateurs itinérants.

ABI Research  a qualifié les applications  VoIP grand public, telles que Skype ou Truphone, de « jokers » sur le marché de la FMC d'entreprise, tout en indiquant que leur utilisation avec le WiFi par exemple, n'offrent pas une qualité et une fiabilité suffisantes « pour l'instant ». Cependant, cette disponibilité  favorisera l'acceptation du VoIP sur le marché des mobiles, « ceci devrait donner lieu à des opportunités et des défis intéressants pour la chaîne d'approvisionnement mobile ». Les applications de VoIP professionnelles doivent assurément être inscrites au calendrier, afin que les utilisateurs mobiles puissent se connecter au réseau de voix sur IP de leur entreprise, avec tous les avantages que cela comporte en termes de flexibilité et de réduction des coûts.

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage