Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

E-Santé : le boom part.2

E-Santé : le boom part.2
2012-09-262014-04-02E-santéfr
L'usage des TIC à l'hôpital est un véritable levier pour relever le défi de l'efficience et de la performance. Ainsi, de petits ou grands projets se mettent en place. Les Hospices Civils de Lyon se sont par exemple rendu compte du nombre important de no-show (ie le patient ne vient pas aux...
Publié le 26 Septembre 2012 par Caroline Crousillat dans E-santé
e-Santé : le boom part.2

Suite à mon précédent post, je vous propose d’explorer l’essor de l’e-santé en France par un aperçu des chantiers en cours.

l’hôpital 2.0 est en route

L’usage des TIC à l’hôpital est un véritable levier pour relever le défi de l’efficience et de la performance. Ainsi, de petits ou grands projets se mettent en place. Les Hospices Civils de Lyon se sont par exemple rendu compte du nombre important de no-show (ie le patient ne vient pas aux rendez-vous) dans leurs services, ils ont donc décidé de mettre en place un système de rappel de rendez-vous par sms. Le projet consiste à rappeler 72h avant la date tous les rendez-vous de consultation et d’examens programmés dans le logiciel de gestion de rendez-vous déployé sur tout l’hôpital. La technologie est basique, du sms, mais le résultat est au rendez-vous, le taux d’absentéisme y a radicalement chuté !

Le Centre Hospitalier Régional de Metz Thionville est quant à lui un des exemples de ce que peut être un hôpital 2.0. Tout juste sorti de terre, ce nouvel hôpital est entièrement numérique :

  • Des bornes d’accueil interactives sont déployées pour les patients et les visiteurs.
  • Les chambres sont équipées de terminaux multimédias, c'est-à-dire d’écrans personnels permettant d’accéder à un ensemble de contenus allant de la télévision à Internet en passant par le livret d’accueil de l’hôpital.
  • Le SAMU il est équipé de systèmes de géolocalisation et de transmission de données lui permettant d’intervenir le plus rapidement possible sur un lieu d’accident et d’envoyer par anticipation les données sur les patients embarqués avant leur arrivée à l’hôpital.

la télémédecine indispensable face à la raréfaction de l’expertise médicale

La télémédecine est également un des gros chantiers en cours en France et il est clair qu’il sera capital dans les prochaines années au vu de la raréfaction des professionnels de santé. En effet, le manque de médecins est criant dans certaines régions et les délais de rendez-vous avec les spécialistes s’allongent de plus en plus… Néanmoins, si vous rêvez de consulter votre médecin depuis votre salon via votre webcam, sachez que ce n’est pas pour demain !

La télémédecine devrait avant tout prendre la forme de téléconsultation entre hôpitaux. Déjà en place entre l’Hôpital Européen Georges Pompidou et l’hôpital Vaugirard, la téléconsultation permet par exemple aux patients de l’hôpital Vaugirard de consulter à distance les spécialistes de l’HEGP et ainsi d’éviter des déplacements coûteux et longs pour des personnes âgées.

partager en temps réel des images dans le monde via la télé-expertise

La télé-expertise devrait également être déployée dans les prochaines années et ainsi permettre aux professionnels de santé d’échanger sur un cas en fonction de leurs spécialités. A la Pitié Salpêtrière, les anatomo-cytopathologistes partagent déjà en temps réel des images et lames virtuelles pour établir leur avis tout comme à Madagascar où pour des soucis de rapidité liés au faible nombre de spécialistes sur l’île, les médecins envoient virtuellement les lames pour que les avis soient émis rapidement par des médecins étrangers .

Quoiqu’il en soit, on se rend compte assez rapidement que l’enjeu principal au coeur de l’évolution du système de santé est l’amélioration de la communication entre ses acteurs et la sécurisation de l’ensemble. On comprend donc assez vite, l’émergence des opérateurs de télécommunication sur le marché de l’e-santé…

Caroline

Crédit photo : © Sergej Khackimullin - Fotolia.com
 

Ajouter un commentaire

comments

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd> <br>

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Email HTML

  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.
Changer d'affichage